Différences entre les versions de « Karantez »

De Arbres
(Page créée avec « Le nom ''karantez'' dénote l'amour. {| class="prettytable" |(1)|| C'hwek eo ||ar '''garantez''' e-giz ar mel,|| ha taer || e-giz an tan-flamm. |- | || délicieux ... »)
 
Ligne 5 : Ligne 5 :
|(1)|| C'hwek eo ||ar '''garantez''' e-giz ar mel,|| ha taer || e-giz an tan-flamm.
|(1)|| C'hwek eo ||ar '''garantez''' e-giz ar mel,|| ha taer || e-giz an tan-flamm.
|-
|-
| || délicieux [[COP|est]]|| [[art|le]] <sup>[[1]]</sup>amour [[e-giz|comme]] [[art|le]] miel ||[[&|et]] violent ||[[e-giz|comme]] [[art|le]] [[tan|feu]]-flamme
| || délicieux [[COP|est]]|| [[art|le]] <sup>[[1]]</sup>amour [[e-giz|comme]] [[art|le]] miel ||[[&|et]] [[taer|violent]] ||[[e-giz|comme]] [[art|le]] [[tan|feu]]-flamme
|-
|-
|||colspan="4" | 'L'amour est délicieux comme le miel et violent comme le feu.'|||| ||||||||''Standard'', [[Drezen (1990)|Drezen (1990]]:61)
|||colspan="4" | 'L'amour est délicieux comme le miel et violent comme le feu.'|||| ||||||||''Standard'', [[Drezen (1990)|Drezen (1990]]:61)
Ligne 15 : Ligne 15 :
=== composition ===
=== composition ===


Le nom ''karantez'' est construit sur la racine du verbe ''karout'' 'aimer', avec le suffixe ''[[-antez]]''.  
Le nom ''karantez'' est construit sur la racine du verbe ''[[karout]]'' 'aimer', avec le suffixe ''[[-antez]]''.  





Version du 12 juin 2020 à 11:43

Le nom karantez dénote l'amour.


(1) C'hwek eo ar garantez e-giz ar mel, ha taer e-giz an tan-flamm.
délicieux est le 1amour comme le miel et violent comme le feu-flamme
'L'amour est délicieux comme le miel et violent comme le feu.' Standard, Drezen (1990:61)


Morphologie

composition

Le nom karantez est construit sur la racine du verbe karout 'aimer', avec le suffixe -antez.


Sémantique

En moyen breton, on lui trouvait un concurrent roman, maintenant inutilisé.


(2) Me am eus vn amoric iolivic indan an del me.
moi R.1SG a un amour.DIM joli.DIM sous le feuilles moi
'J'ai une amourette gentille, sous les feuilles, moi.' Moyen breton (1350), glose d'Ivonet Omnès


'amour propre'

On trouve karantez an-(h)unan 'amour de soi-même' (Favereau 1993:§'soi'), mais emlorc'h 'amour propre' (Trépos 2001:§121).