Kar, kerent : Différence entre versions

De Arbres
Aller à : navigation, rechercher
(Morphologie)
(Morphologie)
 
(Une révision intermédiaire par le même utilisateur non affichée)
Ligne 23 : Ligne 23 :
 
|(2)|| <font color=green>Dré eur fulladenn ||  <font color=green> Herri neuz || <font color=green> kuiteet||<font color=green> é '''gérent'''.
 
|(2)|| <font color=green>Dré eur fulladenn ||  <font color=green> Herri neuz || <font color=green> kuiteet||<font color=green> é '''gérent'''.
 
|-
 
|-
| ||  [[dre|par]] [[art|un]] accès || Henri [[kaout|a]] || [[kuitaat|quitté]] || [[POSS|son]]<sup>[[1]]</sup> [[kerent|parents]]
+
| ||  [[dre|par]] [[art|un]] colère.accès || Henri [[kaout|a]] || [[kuitaat|quitté]] || [[POSS|son]]<sup>[[1]]</sup> [[kerent|parents]]
 
|-
 
|-
 
|||colspan="4" | 'Dans un accès de colère Henri a quitté ses parents.'||||||''Cornouaille'', [[Ar Scao (1945)]]
 
|||colspan="4" | 'Dans un accès de colère Henri a quitté ses parents.'||||||''Cornouaille'', [[Ar Scao (1945)]]
Ligne 30 : Ligne 30 :
  
 
En [[breton standard]] contemporain, le singulier ''kar'' est rare. Le nom ''[[tud]]'' est plus souvent utilisé comme dans ''ma zud'' 'mes parents', ''ma zud kar'', ou de façon encore plus générale, ''tud kar din''.
 
En [[breton standard]] contemporain, le singulier ''kar'' est rare. Le nom ''[[tud]]'' est plus souvent utilisé comme dans ''ma zud'' 'mes parents', ''ma zud kar'', ou de façon encore plus générale, ''tud kar din''.
 +
 +
 +
On trouve aussi le pluriel ''keranchoù''.
 +
 +
 +
{| class="prettytable"
 +
| (3) ||'''Kerañchoù''' || int deoh.||[[Trépos (1968)|Trépos (1968]]:§179)
 +
|-
 +
| ||parents || [[COP|sont]] [[da|à]].[[pronom incorporé|vous]]
 +
|-
 +
|||colspan="4" | 'Ce sont des parents à vous.'
 +
|}
 +
  
 
[[Category:articles|Categories]]
 
[[Category:articles|Categories]]
 
[[Category:noms|Categories]]
 
[[Category:noms|Categories]]

Version actuelle datée du 4 juin 2020 à 12:55

Le nom kar, de pluriel kerent est un nom de parenté générique qui dénote un ou des 'parents'.


(1) O herent o-deus sikouret anezo da ziblas.
leur2 parents 3PL-a aidé P.eux de1 déplacer
'Leurs parents les ont aidé à déménager.'
Léon (Plouzane), Briant-Cadiou (1998:129)


Morphologie

variation dialectale

La carte 361 de l'ALBB montre la traduction de parent, des parents, donc sans possessif. On y voit aussi une large répartition d'un nom formé sur karout 'aimer' kar, kerent. L'usage de kerent est aussi attesté avec un possessif dans les dialectes traditionnels.


(2) Dré eur fulladenn Herri neuz kuiteet é gérent.
par un colère.accès Henri a quitté son1 parents
'Dans un accès de colère Henri a quitté ses parents.' Cornouaille, Ar Scao (1945)


En breton standard contemporain, le singulier kar est rare. Le nom tud est plus souvent utilisé comme dans ma zud 'mes parents', ma zud kar, ou de façon encore plus générale, tud kar din.


On trouve aussi le pluriel keranchoù.


(3) Kerañchoù int deoh. Trépos (1968:§179)
parents sont à.vous
'Ce sont des parents à vous.'