Kaol

De Arbres
Révision datée du 18 mars 2022 à 18:52 par Mjouitteau (discussion | contributions) (Remplacement de texte — « |- ||||||||| colspan="10" |'' » par « |- ||||||||| colspan="10" | '' »)

Le nom kaol dénote des 'choux'.


(1) Kaol, strev panez a ranken da zastum bemdez...
choux fânes panais R1 devais de1 ramasser chaque.jour
'Chaque jour, je devais ramasser des choux et des fânes de panais...'
Léon (Bodilis), Ar Floc'h (1985:25)


Morphologie

nombre

Le nom kaol est un nom collectif et est donc syntaxiquement pluriel. Son singulatif est alors 'kaolenn (Gros 1984:362).

C'est aussi un nom massique compatible avec tamm 'morceau'.


(2) An n'onn petra-mañ a zo eet e yod, an tamm kaol-mañ.
le Ne sais quoi-ci R est allé en bouillie le morceau choux-ci
'Ce machin-ci s'est mis en bouillie, ce morceau de chou-ci.'
Trégorrois, (Gros 1984:136)


Le Brigant (1779:27) relevait un double pluriel en -eier avec "caul 'choux' et cauleier '[choux] & autres femblables'"


Sémantique

générique

Le générique 'chou' peut aussi être réalisé par brikoli, emprunt de brocoli.


(3) A-wechoù pa veze herr e plantañ brikoli...
de.fois quand1 était vitesse à4 planter choux
'Parfois, quand on plantait les choux rapidement...'
Léon, Mellouet & Pennec (2004:160) - ou p.74


kaol garv 'bourrache'

Favereau (1993) donne kaol garv, littéralement 'chou de cerf', pour borago officinalis.