Jouitteau (2020b)

De Arbres
Aller à : navigation, rechercher
  • Jouitteau, M. 2020b. 'Verb Second and the Left Edge Filling Trigger', Rebecca Woods & Sam Wolfe (eds.), Rethinking V2, Oxford: OUP, chap. 19, 455-481. texte, ou texte.


 Abstract:
 "This paper is an inquiry about the subcomponent of the Extended Projection Principle (EPP) that is relevant for second position phenomena: the Left Edge Filling Trigger (LEFT). LEFT basically amounts to a classical morphological obligatory exponence effect, except it is instantiated at the sentence level. It crosslinguistically operates in a postsyntactic realizational morphological module. I show that LEFT is an active rule of Universal Grammar, providing empirical arguments from Breton, a Celtic VSO language showing an extra V2 requirement. I propose a radical reanalysis of language typology of word order. Classical V2 languages are conspicuously V2. SVO is a subtype. So-called V1 languages are either predicate fronting languages (Tense second), or inconspicuously V2. I discuss a crosslinguistic typology of LEFT effects, with great attention to inconspicuous satisfiers, among them null expletives for which I present evidence. I argue accordingly for a drastic extension of the typology of expletives."
 Résumé:
 "Cet article est une enquête sur le sous-composé du Principe de projection étendue (Extended Projection Principle, EPP) qui génère le phénomène de positionnement en seconde place. Ce sous-composé est le déclencheur de remplissage du bord gauche (Left Edge Filling Trigger, LEFT). LEFT est essentiellement un effet classique d'exponence morphologique obligatoire, sauf qu'il est instancié à l'échelle d'une phrase entière. A travers les langues, il opère dans un module morphologique de réalisation post-syntaxique. Je montre que LEFT est une règle active de la Grammaire Universelle, et je fournis des arguments empiriques du breton, une langue celtique VSO qui montre des réarrangements d'ordres de mots obtenant V2. Je propose une réanalyse radicale de la typologie des langues. Les langues qui sont V2 de manière ostensible sont les langues V2 classiques (langues germaniques). L'ordre SVO en est une sous-catégorie (anglais). Les langues considérées classiquement comme V1 tombent dans différentes classes: les langues à antéposition de prédicat, ou les langues à V2 discret. Je discute la typologie des effets de LEFT en apportant un soin particulier à ces saturateurs discrets de V2, dont les explétifs nuls pour lesquels je fournis de l'évidence empirique. En conséquence, je plaide pour une extension drastique de notre typologie des explétifs."