Jenkins (1847)

De Arbres
Aller à : navigation, rechercher
  • Jenkins, John. 1847. Testamant névez hon Aotrou hag hor Salver Jésus Christ, lékéét e Brézonnec, ha réizet hervez ar vam-scrid gregach, Brest, Lekéét e gwaskérez gant Ch. Le Blois, Rû Neptun, 10; in-14, 467 pp.


acronyme: TNAS.
Il s'agit d'un retravail du texte de Le Gonidec (1827) par John Jenkins, pasteur gallois avec M. Ricou, brittophone. Consultations régulières à M. Price (Dujardin 1949:198).
Monsieur Ricou est peut-être Guillaume Ricou, l'auteur des Fablou Esop et grand-père de Guillaume Le Coat (Lok & Dujardin 1950:65), plagiaire de Le Gonidec (1866).


histoire éditoriale

La première traduction du Nouveau Testament fut réalisée en breton par Le Gonidec (1827):

  • Gonidec, J-F. 1827. Testamant nevez hon aotrou Jézuz-Krist troet é Brézounek, imprimerie Trémeau, Angoulême.

Cependant, la Société Biblique protestante de Londres, qui l'avait commandée, en a trouvé le texte pas assez accessible pour le peuple et le fit retravailler par Mr Jenkins, pasteur à Morlaix, avec l'aide de M. Ricou "un Breton indigène compétent".


réédition en 1851 à Vannes, texte.
réédition en 1854
réédition en 1863, avec ajout du Livre de Psaumes (Dujardin 1949:199)
réédition en 1870.


  • Jenkins, A. L. 1885. Testamant Nevez hon Aotrou hag hor Zalver Jesus Christ. [révision du texte]
rééditions: 1897, 1920, 1927 et 1935.


voir la liste complète des corpus anciens et gloses


Bibliographie

  • Louis Dujardin (= L. Lok). 1950. 'Les Protestants et la langue bretonne', Bulletin de la Société de l'Histoire du Protestantisme Français (1903-2015) 97, (Janvier-Mars 1950), 60-83.
  • Dujardin, Louis. 1949. La vie et les oeuvres de Jean-François-Marie-Maurice-Agathe Le Gonidec, grammairien et lexicographe breton (1775-1838), Brest.