Ingressif : Différence entre versions

De Arbres
Aller à : navigation, rechercher
(Adverbes ingressifs)
Ligne 5 : Ligne 5 :
  
  
En breton, l' '''ingressif''' peut être marqué par des préfixes (''[[dam-]]''+ [[prédicat]]), ou par des constructions verbales (''[[kregiñ]] da'', ''bezañ krog da'', ''en em [[lakaat]] da'', ''[[komañs]] da'' 'commencer à').
+
En breton, l' '''ingressif''' peut être marqué par des préfixes (''[[dam-]]''+ [[prédicat]]), ou par des constructions verbales (''[[kregiñ]] da...'', ''stagañ da...'', ''bezañ krog da...'', ''en em [[lakaat]] da...'', ''[[komañs]] da...'' 'commencer à').
  
  
Ligne 100 : Ligne 100 :
 
|-
 
|-
 
| |||||||| colspan="4" | ''Léon (Plouzane)'', [[Briant-Cadiou (1998)|Briant-Cadiou (1998]]:9)
 
| |||||||| colspan="4" | ''Léon (Plouzane)'', [[Briant-Cadiou (1998)|Briant-Cadiou (1998]]:9)
 +
|}
 +
 +
 +
{| class="prettytable"
 +
|(4)|| Tad-koz|| a '''stage''' ||'''da''' gonta || marvailhou. ||||''Léon'', [[Seite & Stéphan (1957)|Seite & Stéphan (1957]]:42)
 +
|-
 +
| || père-[[kozh|vieux]] || [[R]]<sup>[[1]]</sup> commençait || [[da|de]]<sup>[[1]]</sup> conter|| histoires
 +
|-
 +
|||colspan="4" |'Grand-père commençait à raconter des histoires.'
 
|}
 
|}
  
Ligne 107 : Ligne 116 :
  
 
{| class="prettytable"
 
{| class="prettytable"
|(6)|| He gwaz ||a oa '''arru''' ||da zantoud e vannah.
+
|(5)|| He gwaz ||a oa '''arru''' ||da zantoud e vannah.
 
|-
 
|-
| || [[POSS|son]] mari ||[[R]] [[COP|était]] [[arruout|arrivé]] || [[da|de]]<sup>[[1]]</sup> sentir [[POSS|son]]<sup>[[1]]</sup> verre
+
| || [[POSS|son]]<sup>[[2]]</sup> mari ||[[R]] [[COP|était]] [[arruout|arrivé]] || [[da|de]]<sup>[[1]]</sup> sentir [[POSS|son]]<sup>[[1]]</sup> [[banne|verre]]
 
|-
 
|-
 
|||colspan="4" | 'Son mari commençait à être éméché.'||''Trégorrois'', [[Gros (1989)|Gros (1989]]:'bannah')
 
|||colspan="4" | 'Son mari commençait à être éméché.'||''Trégorrois'', [[Gros (1989)|Gros (1989]]:'bannah')
Ligne 119 : Ligne 128 :
  
 
{| class="prettytable"
 
{| class="prettytable"
|(7)|| '''Dont''' a reas ||da vervel|||||| [[Menard & Kadored (2001)|Menard & Kadored (2001]]:'dont')
+
|(6)|| '''Dont''' a reas ||da vervel|||||| [[Menard & Kadored (2001)|Menard & Kadored (2001]]:'dont')
 
|-  
 
|-  
 
| ||[[dont|venir]] [[R]]<sup>[[1]]</sup> [[ober|fit]]|| [[da|à]]<sup>[[1]]</sup> mourir
 
| ||[[dont|venir]] [[R]]<sup>[[1]]</sup> [[ober|fit]]|| [[da|à]]<sup>[[1]]</sup> mourir

Version du 17 avril 2018 à 22:04

La construction aspectuelle qui place le temps de la phrase (T) immédiatement après la borne de début d'une action est appelée ingressive.


  • représentation schématique: ---------[-T---(])----->


En breton, l' ingressif peut être marqué par des préfixes (dam-+ prédicat), ou par des constructions verbales (kregiñ da..., stagañ da..., bezañ krog da..., en em lakaat da..., komañs da... 'commencer à').


Constructions verbales

en em lakaat da

Avec un pronom réfléchi, le verbe lakaat réalise un ingressif, comme en français la tournure se mettre à.


(2) Kentizh an holl ober èlti hag em lakaet da respont d'o zro.
aussi.vite le tous faire comme.elle et se1 mettre à1 répondre à1 leur2 tour
'Et tous, aussitôt, de faire comme elle et de se mettre à répondre à leur tour.' Vannetais, Ar Meliner (2009:136)


(3) Em lakaet em eus da sevel un tammig lojell...
se1 mis R.1SG a à1 construire un morceau.petit abri
'Je me suis mis à construire un petit abri...' Vannetais, Herrieu (1994:84)


komañs (da)

(4) Setu an dud zo bet komañset da daoler war ar gwinizh [...].
donc le 1gens est été commencé à1 mettre sur1 le blé
'Donc les gens ont commencé à mettre (de l'engrais) sur le blé.' Léon, Mellouet & Pennec (2004:92)


(5) Pa goumañsemp deviñ bezhin, e veze great ur sizhuniad deviñ bezhin!
quand1 commencions brûler goemon R était fait un semain.-ée brûler goemon
'Quand nous commencions à brûler, nosu le faisions pendant une semaine complète.'
Léon (Plougerneau), Elégoët (1982:43)


(6) Hoc'h kamalad a vez atav o klemm ablamour e koumañs e labour da 8e hanter.
votre ami R1 est toujours à plaindre car R commence son travail à 8H demi
'Votre ami se plaint tout le temps que son travail commence à 8:30.'
Plougerneau, M-L. B. (04/2016)


bezañ krog (da/gant)

(1) Sell, ar hig zo krog da zizoura.
regarde le viande est commencé à1 .eau.er
'Tiens! La viande commence à perdre son eau.'
Trégorrois, Gros (1989:'dizoura')


(2) Krog e oar da dapout toulladou brizili.
commencé R était.IMP de1 prendre trouée maquereaux
'On commence à prendre de petites quantités de maquereaux.' Trégorrois, Gros (1996:111)


stagañ da

(3) Pa vezent poaz-mat e staged da ober ar gwadigennou.
quand1 étaient cuit-bien R4 commençait.IMP à faire le saucisses
'Quand elles étaient bien cuites, on commençait à faire les saucisses.'
Léon (Plouzane), Briant-Cadiou (1998:9)


(4) Tad-koz a stage da gonta marvailhou. Léon, Seite & Stéphan (1957:42)
père-vieux R1 commençait de1 conter histoires
'Grand-père commençait à raconter des histoires.'


bezañ arru da

(5) He gwaz a oa arru da zantoud e vannah.
son2 mari R était arrivé de1 sentir son1 verre
'Son mari commençait à être éméché.' Trégorrois, Gros (1989:'bannah')


dont da

(6) Dont a reas da vervel Menard & Kadored (2001:'dont')
venir R1 fit à1 mourir
'Il vint à mourir'


Adverbes ingressifs

a-vec'h, a-boan

(8) a-vec'h e vije kouezhet en e wele, ma kleve adarre gwashoc'h cholori eget biskoazh. Léon (Bodilis), Ar Floc'h (1985:13)
a1-peine R serait tombé dans son1 lit que entendait encore pire tapage que jamais
'A-peine se couchait-t-il qu'il ré-entendait le pire des tapages.'

A ne pas confondre

La construction aspectuelle qui ordonne le temps de la phrase après la borne d'entrée dans un état est appelée inchoative.