Hun

De Arbres
Aller à : navigation, rechercher

En haut-vannetais, le nom hun, hen dénote un 'rêve' (Ernault 1900-1901a:237, et au XXI° Delanoy 2010). Le nom hun 'sommeil' n'est plus attesté en breton moderne en isolation, mais nombre de ses dérivés sont communs.


Morphologie

dérivation

Le préfixe privatif di-, dis- donne dihun 'éveil', qui obtient le verbe dihuniñ '(s') éveiller'.

Avec le préfixe an-, am-, Merser (2009) donne anhun 'insomnie'.

Avec le préfixe kent-, kel-, Deshayes (2003:'kenthed') donne kenthun 'premier sommeil, somme'.


Bibliographie