Différences entre les versions de « Hir »

De Arbres
 
Ligne 9 : Ligne 9 :
|||colspan="15" | 'C'est long d'attendre l'aurore pour le malade.'
|||colspan="15" | 'C'est long d'attendre l'aurore pour le malade.'
|-
|-
|||||||||colspan="15" | ''Le Scorff'', [[Ar Borgn (2011)|Ar Borgn (2011]]:71)
|||||||||||colspan="15" | ''Le Scorff'', [[Ar Borgn (2011)|Ar Borgn (2011]]:71)
|}
|}



Version actuelle datée du 3 juillet 2022 à 11:27

L'adjectif hir signifie 'long', dans l'espace ou dans le temps.


(1) Hir ' vez gortaz ar gouloù-deiz d'an hani klañv.
long R est attendre le lumière-jour à le celui malade
'C'est long d'attendre l'aurore pour le malade.'
Le Scorff, Ar Borgn (2011:71)


Morphologie

variation dialectale

En cornouaillais de l'Est maritime et jusqu'à Gourin, on peut trouver /ch/ à l'initiale.


(2) Yoñ zo daou vet' chirijenn.
lui est deux1 mètre long.eur
'Il fait deux mètres de long.'
Cornouaillais de l'Est, Bouzec & al. (2017:85)


grammaticalisation

Kervella (1947:§884) distingue un préfixe hir- 'long', distinct de l'adjectif antéposé hir.


dérivation

Le nom hiraezh dénote 'la nostalgie' ou 'la hâte', qui font trouver le temps long. Kervella (1947:§839) donne aussi hiraezh comme résultant d'une dérivation en -nezh. Deshayes (2003:§'hir') dérive lui hiraez, 'impatience, nostalgie', en hir + -ezh, et l'oppose à hirnez 'longueur (de temps)', hir + -nezh.


(3) Hiraezh a veze dezhi da zegouezh.
nostalgie R1 y.avait de.elle de1 arriver
'On avait hâte de la voir revenir.'
Vannetais, Ar Meliner (2009:44)


L'intensification de degré peut s'obtenir par réduplication simple (hir-hir 'très long', Gros 1984:61-2).