Helias (1986) : Différence entre versions

De Arbres
Aller à : navigation, rechercher
(ajout de 'aucun' à l'erratum)
(ajout de 'arranger' à l'erratum, ajout de la graphie probable "ébéd")
Ligne 10 : Ligne 10 :
 
=== erratum ===
 
=== erratum ===
  
*'aucun' (2 entrées) et 'aucunement' : l'orthographe ''é-béd'' est systématiquement utilisée dans les traductions des exemples, alors que le même mot apparait toujours orthographié ''ebéd'' à l'article 'ébéd'.
+
*'arranger' : parmi les traductions figure ''renka'', alors que l'article breton est 'reñka'.
 +
*'aucun' (2 entrées) et 'aucunement' : hormis une occurrence unique au premier article 'aucun' qui semble être ''ébéd'' avec une césure automatique (le mot coupé figure sur deux lignes) plutôt que ''é-béd'' au vu de l'article correspondant du [[Merser (2009)|dictionnaire Merser (2009)]], l'orthographe ''é-béd'' est systématiquement utilisée dans les traductions des exemples, alors que le même mot apparait toujours orthographié ''ebéd'' à l'article 'ébéd'.
 
* 'chausson' : le pluriel de ''kofignon'' est donné en ''-iou'' alors qu’il est correctement donné en ''-ou'' à l'article 'kofignon'.
 
* 'chausson' : le pluriel de ''kofignon'' est donné en ''-iou'' alors qu’il est correctement donné en ''-ou'' à l'article 'kofignon'.
  

Version du 16 mars 2016 à 18:09

Helias, Pierre-Jakez (dir.). 1986. Dictionnaire breton : breton-français, français-breton, Paris, Garnier.



ouvrage sous la direction de Per-Jakez Helias
collaborateurs: Joseph Abasq, Celtric Abeskop, Kristian Brisson, Cheun ar C'hann, Hervé Danielou, Visant Fave, Charlez ar Gall, Huguette Gaudard, Yves Grannec, Jules Gros, Armand Keravel, Andreo ar Merser, Jean-Louis Monot, Jean-Daniel Richard, Korantin Riou, Visant Seite, et Fañch Vergos.


erratum

  • 'arranger' : parmi les traductions figure renka, alors que l'article breton est 'reñka'.
  • 'aucun' (2 entrées) et 'aucunement' : hormis une occurrence unique au premier article 'aucun' qui semble être ébéd avec une césure automatique (le mot coupé figure sur deux lignes) plutôt que é-béd au vu de l'article correspondant du dictionnaire Merser (2009), l'orthographe é-béd est systématiquement utilisée dans les traductions des exemples, alors que le même mot apparait toujours orthographié ebéd à l'article 'ébéd'.
  • 'chausson' : le pluriel de kofignon est donné en -iou alors qu’il est correctement donné en -ou à l'article 'kofignon'.