Différences entre les versions de « Helias (1986) »

De Arbres
m (Remplacement de texte — « ’ » par « ' »)
 
(Une version intermédiaire par le même utilisateur non affichée)
Ligne 1 : Ligne 1 :
Helias, Pierre-Jakez (dir.). 1986. ''Dictionnaire breton : breton-français, français-breton'', Emgleo Breiz, Paris, Garnier.
* Helias, Pierre-Jakez (dir.). 1986. ''Dictionnaire breton : breton-français, français-breton'', Emgleo Breiz, Paris, Garnier.




Ligne 25 : Ligne 25 :
*'aucun' (2 entrées) et 'aucunement' : hormis une occurrence unique au premier article 'aucun' qui semble être ''ébéd'' avec une césure automatique (le mot coupé figure sur deux lignes) plutôt que ''é-béd'' au vu de l'article correspondant du [[Merser (2009)|dictionnaire Merser (2009)]], l'orthographe ''é-béd'' est systématiquement utilisée dans les traductions des exemples, alors que le même mot apparait toujours orthographié ''ebéd'' à l'article 'ébéd'.
*'aucun' (2 entrées) et 'aucunement' : hormis une occurrence unique au premier article 'aucun' qui semble être ''ébéd'' avec une césure automatique (le mot coupé figure sur deux lignes) plutôt que ''é-béd'' au vu de l'article correspondant du [[Merser (2009)|dictionnaire Merser (2009)]], l'orthographe ''é-béd'' est systématiquement utilisée dans les traductions des exemples, alors que le même mot apparait toujours orthographié ''ebéd'' à l'article 'ébéd'.
*'benjamin' et 'dernier-né' : parmi les traductions figurent ''gwidoroh'' et ''gwidorohig'' au premier article et ''gwidorroh'' au second.
*'benjamin' et 'dernier-né' : parmi les traductions figurent ''gwidoroh'' et ''gwidorohig'' au premier article et ''gwidorroh'' au second.
* 'chausson' : le pluriel de ''kofignon'' est donné en ''-iou'' alors qu’il est correctement donné en ''-ou'' à l'article 'kofignon'.
* 'chausson' : le pluriel de ''kofignon'' est donné en ''-iou'' alors qu'il est correctement donné en ''-ou'' à l'article 'kofignon'.





Version actuelle datée du 2 juillet 2022 à 14:26

  • Helias, Pierre-Jakez (dir.). 1986. Dictionnaire breton : breton-français, français-breton, Emgleo Breiz, Paris, Garnier.



ouvrage sous la direction de Per-Jakez Helias
collaborateurs: Joseph Abasq, Celtric Abeskop, Kristian Brisson, Cheun ar C'hann, Hervé Danielou, Visant Fave, Charlez ar Gall, Huguette Gaudar[t], Yves Grannec, Jules Gros, Armand Keravel, Andreo ar Merser, Jean-Louis Monot, Jean-Daniel Richard, Korantin Riou, Visant Seite, et Fañch Vergos.
ouvrage publié avec le concours du Centre National des Lettres
copyright Garnier 1986.


histoire éditoriale

Le dictionnaire Merser (2009) est visiblement dérivé de Helias (1986). La liste des contributeurs remerciés dans l'ouvrage initial, cependant, n'y apparaîtront pas. Les nouveaux collaborateurs y seront: "Erwan Brenn, Charlez ar Gall, Ernestine Miossec, Jean-Claude Miossec, Jean-Louis Monot, Remi Derrien".

errata

  • Dans la liste des contributeurs, apparaît le nom de Huguette Gaudard, qui doit être corrigé en Gaudart.
  • toull > 'quel grand trou il y a dans mon bas'.
  • 'arranger' : parmi les traductions figure renka, alors que l'article breton est 'reñka'.
  • 'attention' et 'précaution' : parmi les traductions figure évéz, alors que l'article breton est 'evez'.
  • 'aucun' (2 entrées) et 'aucunement' : hormis une occurrence unique au premier article 'aucun' qui semble être ébéd avec une césure automatique (le mot coupé figure sur deux lignes) plutôt que é-béd au vu de l'article correspondant du dictionnaire Merser (2009), l'orthographe é-béd est systématiquement utilisée dans les traductions des exemples, alors que le même mot apparait toujours orthographié ebéd à l'article 'ébéd'.
  • 'benjamin' et 'dernier-né' : parmi les traductions figurent gwidoroh et gwidorohig au premier article et gwidorroh au second.
  • 'chausson' : le pluriel de kofignon est donné en -iou alors qu'il est correctement donné en -ou à l'article 'kofignon'.