Différences entre les versions de « Hañval, heñvaliñ, heñvelout »

De Arbres
m (Remplacement de texte — « colspan="10" » par « colspan="15" »)
 
(28 versions intermédiaires par le même utilisateur non affichées)
Ligne 1 : Ligne 1 :
Le verbe ''hañval'', ''heñvaliñ'' ou ''heñvelout'' signifie 'sembler'.
Le [[verbe]] ''hañval'', ''heñvaliñ'' ou ''heñvelout'' signifie 'sembler'.
 
Il est formé sur l'[[adjectif]] ''[[heñvel]]'', 'similaire, semblable, pareil' qui se trouve aussi sous la forme ''hañval'' en vannetais.




{| class="prettytable"
{| class="prettytable"
| (1)|| '''Haval''' get-n'eign || é huelan̄.
|(1)|| '''Haval''' || get-n'eign || é || huelan̄.
|-
|-
| || [[heñvel|semblable]] [[gant|avec]].[[pronom incorporé|moi]] || [[R]]<sup>[[4]]</sup> vois  
||| [[heñvel|semblable]] || [[gant|avec]].[[pronom incorporé|moi]] || [[R]]<sup>[[4]]</sup> || [[gwelout|vois]]
|-  
|-  
| || colspan="4" | 'Il me semble que je vois.' || || ''Vannetais''|| [[Le Bayon (1878)|Le Bayon (1878]]:10)
||| colspan="15" | 'Il me semble que je vois.'  
|-
||||||||| colspan="15" | ''Vannetais'', [[Le Bayon (1878)|Le Bayon (1878]]:10)
|}
|}
== Morphologie ==
=== composition ===
Le verbe ''hañval'' est formé sur l'[[adjectif]] ''[[heñvel]]'' 'similaire, semblable, pareil' qui se trouve aussi sous la forme ''hañval'' en vannetais.
=== variation dialectale ===
La première voyelle n'est pas nasale à Cléguérec en Morbihan (<font color=green>/ awal /</font color=green>, et non pas <font color=green>/ hãval /</font color=green>, ''Cléguérec'', [[Thibault (1914)|Thibault 1914]]:6)




Ligne 19 : Ligne 31 :


{| class="prettytable"
{| class="prettytable"
|(2)|| '''Haval''' guet-n-eign <font color=green>[</font color=green>|| en hou kleuañ || doh hum glem ||<font color=green>]</font color=green>.
|(2)|| '''Haval''' guet-n-eign <font color=green>[</font color=green> || en hou kleuañ || doh hum glem ||<font color=green>]</font color=green>.
|-
|-
| || [[hañval|sembler]] [[gant|avec]].[[pronom incorporé|moi]] || [[en|R]] [[POP|vous]] entend || [[particule o|à]] [[en em|se]] plaindre  
||| [[hañval|sembler]] [[gant|avec]].[[pronom incorporé|moi]] || [[en|R]] [[POP|vous]] [[klevout|entend]] || [[particule o|à]]<sup>[[4]]</sup> [[en em|se]]<sup>[[1]]</sup> [[klemm|plaindre]]
|-
|-
|||colspan="4" | 'Il me semble que je vous entend vous plaindre.'|||| ||''Vannetais'', [[Le Bayon (1878)|Le Bayon (1878]]:51)
|||colspan="15" | 'Il me semble que je vous entend vous plaindre.'
|-
|||||||||colspan="15" | ''Vannetais'', [[Le Bayon (1878)|Le Bayon (1878]]:51)
|}
|}


Ligne 31 : Ligne 45 :


{| class="prettytable"
{| class="prettytable"
|(3)|| '''Haval''' é get en dén <font color=green>[</font color=green>|| en en dehè || ur hrén doar || groeit un heij spontus ||d'er gérig-ma||<font color=green>]</font color=green>.
|(3)|| '''Haval''' || é || get || en dén <font color=green>[</font color=green> || en en dehè || ur hrén doar || groeit || un heij || spontus || d'er gérig-ma ||<font color=green>]</font color=green>.
|-
|-
| || [[hañval|sembler]] [[COP|est]] [[gant|avec]] [[IMP]] || [[en|R]] 3SGM [[kaout|aurait]] || [[art|un]] tremble terre || [[ober|fait]] [[art|un]] secoue terrible || [[da|à]]'[[art|le]] bourgade
||| [[hañval|sembler]] || [[COP|est]] || [[gant|avec]] || [[IMP|on]] || [[en|R]] 3SGM [[kaout|aurait]] || [[art|un]] [[krenañ|tremble]] [[douar|terre]] || [[ober|fait]] || [[art|un]] [[hejañ|secoue]] || [[spontus|terrible]] || [[da|à]] [[art|le]] [[kêr|bourg]].[[-ig|ade]]-[[DEM|ci]]
|-
|-
|||colspan="4" | 'On dirait qu'un tremblement de terre aurait mis sens dessus dessous cette bourgade.'
|||colspan="15" | 'On dirait qu'un tremblement de terre aurait mis sens dessus dessous cette bourgade.'
|-
|-
|||||||||colspan="4" |''Vannetais'', [[Herrieu (1974)|Herrieu (1974]]:07/09/1918)
|||||||||colspan="15" | ''Vannetais'', [[Herrieu (1974)|Herrieu (1974]]:07/09/1918)
|}
|}


Ligne 44 : Ligne 58 :


Les verbes ''to seem'' en anglais ou ''sembler'' en français sont des [[verbes à montée]]. C'est peut-être aussi le cas de cette structure en breton, mais la montée du sujet s'opérerait à droite du verbe, dans une zone post-tensée, interne à [[IP]] dans une langue [[VSO]] comme le breton.
Les verbes ''to seem'' en anglais ou ''sembler'' en français sont des [[verbes à montée]]. C'est peut-être aussi le cas de cette structure en breton, mais la montée du sujet s'opérerait à droite du verbe, dans une zone post-tensée, interne à [[IP]] dans une langue [[VSO]] comme le breton.


== Sémantique ==
== Sémantique ==


On trouve aussi pour le même sens le verbe ''[[seblantout]]''.
=== répartition dialectale ===
 
On trouve en concurrence pour le même sens de 'paraître' le verbe ''[[seblantout]]'', la construction ''diskouez bezañ'', ou encore les constructions qui utilisent les noms dénotant 'l'apparence' comme ''[[seblant]]'', ''[[feson]]'', ''[[aer]]'', ''[[doare]]'', ou ''[[liv]]'' (''Liv ar skuizhder zo gantañ'' 'Il a l'air fatigué').
 
Tous les locuteurs n'ont pas accès à toutes ces constructions. À Plougerneau en Léon, [[M-L.B (10/2018)]] rejette comme agrammatical ''hañval'' et ''[[seblantout]]''.
 
== Diachronie ==
 
[[Widmer (2017)|Widmer (2017]]:229) signale que le sujet de ''hañval'' pouvait être [[proclitique]] sur ce verbe.
 
 
(17) ''ez caffaff '''a-m-haual''' try abec'', [[M.]] 2055f., cité dans [[Widmer (2017)|Widmer (2017]]:229)
: 'Je trouve ce me semble trois raisons'




[[Category:articles|Categories]]
[[Category:articles|Categories]]
[[Category:verbes|Categories]]
[[Category:verbes|Categories]]

Version actuelle datée du 24 juin 2022 à 08:33

Le verbe hañval, heñvaliñ ou heñvelout signifie 'sembler'.


(1) Haval get-n'eign é huelan̄.
semblable avec.moi R4 vois
'Il me semble que je vois.'
Vannetais, Le Bayon (1878:10)


Morphologie

composition

Le verbe hañval est formé sur l'adjectif heñvel 'similaire, semblable, pareil' qui se trouve aussi sous la forme hañval en vannetais.


variation dialectale

La première voyelle n'est pas nasale à Cléguérec en Morbihan (/ awal /, et non pas / hãval /, Cléguérec, Thibault 1914:6)


Syntaxe

La structure sélectionne une proposition tensée dans différentes variétés de vannetais.


(2) Haval guet-n-eign [ en hou kleuañ doh hum glem ].
sembler avec.moi R vous entend à4 se1 plaindre
'Il me semble que je vous entend vous plaindre.'
Vannetais, Le Bayon (1878:51)


Son expérienceur peut être un impersonnel.


(3) Haval é get en dén [ en en dehè ur hrén doar groeit un heij spontus d'er gérig-ma ].
sembler est avec on R 3SGM aurait un tremble terre fait un secoue terrible à le bourg.ade-ci
'On dirait qu'un tremblement de terre aurait mis sens dessus dessous cette bourgade.'
Vannetais, Herrieu (1974:07/09/1918)


verbe à montée ?

Les verbes to seem en anglais ou sembler en français sont des verbes à montée. C'est peut-être aussi le cas de cette structure en breton, mais la montée du sujet s'opérerait à droite du verbe, dans une zone post-tensée, interne à IP dans une langue VSO comme le breton.


Sémantique

répartition dialectale

On trouve en concurrence pour le même sens de 'paraître' le verbe seblantout, la construction diskouez bezañ, ou encore les constructions qui utilisent les noms dénotant 'l'apparence' comme seblant, feson, aer, doare, ou liv (Liv ar skuizhder zo gantañ 'Il a l'air fatigué').

Tous les locuteurs n'ont pas accès à toutes ces constructions. À Plougerneau en Léon, M-L.B (10/2018) rejette comme agrammatical hañval et seblantout.

Diachronie

Widmer (2017:229) signale que le sujet de hañval pouvait être proclitique sur ce verbe.


(17) ez caffaff a-m-haual try abec, M. 2055f., cité dans Widmer (2017:229)

'Je trouve ce me semble trois raisons'