Différences entre les versions de « Gwinizh »

De Arbres
(Remplacement de texte — « ||k » par « || k »)
 
(12 versions intermédiaires par le même utilisateur non affichées)
Ligne 5 : Ligne 5 :
|(1)|| Bara || e poa || er || gear || ie, || peogwir || '''gwiniz''' || e pehe.
|(1)|| Bara || e poa || er || gear || ie, || peogwir || '''gwiniz''' || e pehe.
|-
|-
||| [[bara|pain]] || [[R]] [[kaout|avait]] ||[[P.e|en]].[[art|le]] ||<sup>[[1]]</sup>[[kêr|foyer]] || [[ivez|aussi]] || [[peogwir|puisque]] || blé || [[R]] [[kaout|aviez]]
||| [[bara|pain]] || [[R]] [[kaout|avait]] || [[P.e|en]].[[art|le]] || <sup>[[1]]</sup>[[kêr|foyer]] || [[ivez|aussi]] || [[peogwir|puisque]] || blé || [[R]] [[kaout|aviez]]
|-
|-
|||colspan="10" | 'Il y avait du pain à la maison, puisqu'il y avait du blé.'  
|||colspan="15" | 'Il y avait du pain à la maison, puisqu'il y avait du blé.'  
|-
|-
|||||||colspan="10" |''Plougerneau'', [[Elegoet (1975)|Elegoet (1975]]:58)
|||||||colspan="15" | ''Plougerneau'', [[Elegoet (1975)|Elegoet (1975]]:58)
|}
|}


Ligne 27 : Ligne 27 :


{| class="prettytable"
{| class="prettytable"
|(2) ...|| ne || welomp || nemet || gwinizh'''egi''' || bras, || berrik-tra || an ed || enne || ha || treut...
|(2) ... || ne || welomp || nemet || gwinizh'''egi''' || bras, || berrik-tra || an ed || enne || ha || treut...
|-
|-
||| [[ne]]<sup>[[1]]</sup> || [[gwelout|voyons]] || [[nemet|seulement]] || blé.[[-egi|champs]] || [[bras|grand]] || [[berr|court]].[[DIM]]-[[tra|chose]] || [[art|le]] [[ed|blé]] || [[P.e|en]].[[pronom incorporé|eux]] || [[&|et]] || [[treut|maigre]]
||| [[ne]]<sup>[[1]]</sup> || [[gwelout|voyons]] || [[nemet|seulement]] || blé.[[-egi|champs]] || [[bras|grand]] || [[berr|court]].[[DIM]]-[[tra|chose]] || [[art|le]] [[ed|blé]] || [[P.e|en]].[[pronom incorporé|eux]] || [[&|et]] || [[treut|maigre]]
|-
|-
|||colspan="10" | '... nous ne voyons que de grands champs de blé, aux céréales très courtes et maigres.'
|||colspan="15" | '... nous ne voyons que de grands champs de blé, aux céréales très courtes et maigres.'
|-
|-
|||||||colspan="10" |''Vannetais'', [[Herrieu (1994)|Herrieu (1994]]:80)
|||||||colspan="15" | ''Vannetais'', [[Herrieu (1994)|Herrieu (1994]]:80)
|}
|}


Ligne 43 : Ligne 43 :


{| class="prettytable"
{| class="prettytable"
|(3)|| krampouezh ||'''gwiniz-tu'''.
|(3)|| krampouezh || '''gwiniz-tu'''.
|-
|-
||| [[krampouezh|crêpes]]|| blé-[[du|noir]]
||| [[krampouezh|crêpes]] || blé-[[du|noir]]
|-
|-
|||colspan="10" | 'des crêpes de blé noir.'
|||colspan="15" | 'des crêpes de blé noir.'
|-  
|-  
|||||||||||||colspan="10" |''Riec'', [[Bouzeg (1986)|Bouzeg (1986]]:I)
|||||||||||||colspan="15" | ''Riec'', [[Bouzeg (1986)|Bouzeg (1986]]:I)
|}
|}


Ligne 67 : Ligne 67 :


{| class="prettytable"
{| class="prettytable"
|(4)|| Setu || an dud || zo || bet || komañset ||da || daoler|| war || ar '''gwinizh''' [...].
|(4)|| Setu || an dud || zo || bet || komañset || da || daoler || war || ar '''gwinizh''' [...].
|-
|-
||| [[setu|donc]] ||[[art|le]] <sup>[[1]]</sup>[[tud|gens]] || [[zo|est]] || [[bet|été]]|| [[komañs|commencé]]|| [[da|de]]<sup>[[1]]</sup> || [[taoler|mettre]] || [[war|sur]]<sup>[[1]]</sup> || [[art|le]] blé
||| [[setu|donc]] || [[art|le]] <sup>[[1]]</sup>[[tud|gens]] || [[zo|est]] || [[bet|été]] || [[komañs|commenc]].[[-et (Adj.)|é]] || [[da|de]]<sup>[[1]]</sup> || [[taoler|mettre]] || [[war|sur]]<sup>[[1]]</sup> || [[art|le]] blé
|-  
|-  
||| colspan="10" | 'Donc les gens ont commencé à mettre (de l'engrais) sur le blé.'
||| colspan="15" | 'Donc les gens ont commencé à en mettre sur le blé.' (de l'engrais)
|-  
|-  
||||||| colspan="10" |''Léon'', [[Mellouet & Pennec (2004)|Mellouet & Pennec (2004]]:92).   
||||||| colspan="15" | ''Léon'', [[Mellouet & Pennec (2004)|Mellouet & Pennec (2004]]:92).   
|}
|}



Version actuelle datée du 29 juillet 2022 à 11:30

Le nom gwinizh dénote le 'froment'.


(1) Bara e poa er gear ie, peogwir gwiniz e pehe.
pain R avait en.le 1foyer aussi puisque blé R aviez
'Il y avait du pain à la maison, puisqu'il y avait du blé.'
Plougerneau, Elegoet (1975:58)


Morphologie

singulatif

À Locronan, A-M. Louboutin (09/2015a) refuse le singulatif en -enn. Elle donne à partir de gwinizh ur blantenn gwinizh, ur penn gwinizh, mais refuse * gwinizhenn, et son pluriel * gwinizhennoù.


dérivation

Favereau (1993) donne comme équivalents gwinizheg et gwinizhedeg, f. -i, -ier, -où, 'parcelle de blé'. On trouve aussi gwinizhegi.


(2) ... ne welomp nemet gwinizhegi bras, berrik-tra an ed enne ha treut...
ne1 voyons seulement blé.champs grand court.DIM-chose le blé en.eux et maigre
'... nous ne voyons que de grands champs de blé, aux céréales très courtes et maigres.'
Vannetais, Herrieu (1994:80)


mots composés

Comme le français blé noir, gwinizh-du dénote le 'sarrasin', qui n'est pas à proprement parler une sorte de blé. Le 'sarrasin' est cependant dénoté par les composés gwinizh-du ou ed-du (carte 300 de l'[[ALBB]).


(3) krampouezh gwiniz-tu.
crêpes blé-noir
'des crêpes de blé noir.'
Riec, Bouzeg (1986:I)


variation dialectale

La carte 300 de l'ALBB illustre les variations dialectales de la traduction de du froment, du blé noir.

La forme gunec'h apparaît sur toute l'aire vannetaise. Delanoy (2010:&3) stipule qu'en haut-vannetais, "le groupe gw + V se réduit normalement à ". Il cite gwinizh vs. gùnéh 'blé, froment' comme gwele vs. gùle 'lit'.

Sémantique

répartition dialectale

Au début du XX°, le nom gwinizh apparaît pour la traduction de froment (carte 300 de l'ALBB). Pour la traduction du nom 'blé' dans Le blé est mûr, on trouve les formes du nom gwinizh uniquement dans certaines zones côtières du vannetais dans la carte 186 de l'ALBB. Dans le reste du vannetais, on trouve blead. Partout ailleurs en KLT, c'est le nom ed qui est donné.


(4) Setu an dud zo bet komañset da daoler war ar gwinizh [...].
donc le 1gens est été commenc.é de1 mettre sur1 le blé
'Donc les gens ont commencé à en mettre sur le blé.' (de l'engrais)
Léon, Mellouet & Pennec (2004:92).


Pour 'blé, farine' à Locronan, A-M. Louboutin (09/2015a) donne uniquement gwinizh. Le nom ed dénote pour elle les 'céréales' en général.