Gwerzhañ : Différence entre versions

De Arbres
Aller à : navigation, rechercher
(Morphologie)
(Sémantique)
 
(Une révision intermédiaire par le même utilisateur non affichée)
Ligne 5 : Ligne 5 :
 
| (1)||Ar moh bihan || o-devoa ||eur reun tano || a oa êsoh || da '''werza'''.
 
| (1)||Ar moh bihan || o-devoa ||eur reun tano || a oa êsoh || da '''werza'''.
 
|-
 
|-
| || [[art|le]] [[moc'h|cochons]] [[bihan|petit]] || 3PL-[[kaout|avait]] || [[art|un]] soies fin || [[R]]<sup>[[1]]</sup> [[COP|était]] [[aes|facile]].[[-oc'h|plus]]|| [[da|à]]<sup>[[1]]</sup> vendre  
+
| || [[art|le]] [[moc'h|cochons]] [[bihan|petit]] || 3PL-[[kaout|avait]] || [[art|un]] [[reun|soies]] [[tanav|fin]] || [[R]]<sup>[[1]]</sup> [[COP|était]] [[aes|facile]].[[-oc'h|plus]]|| [[da|à]]<sup>[[1]]</sup> vendre  
 
|-
 
|-
 
| || colspan="4" | 'Quand on tuait le cochon ça nous faisait une sacrée journée.'  |||| ''Léon (Plouzane)'', [[Briant-Cadiou (1998)|Briant-Cadiou(1998]]:7)
 
| || colspan="4" | 'Quand on tuait le cochon ça nous faisait une sacrée journée.'  |||| ''Léon (Plouzane)'', [[Briant-Cadiou (1998)|Briant-Cadiou(1998]]:7)
Ligne 39 : Ligne 39 :
 
| (3) ||'Maint ket bet || ''''werzhañ''' 'nezhañ || '''gant gouloù'''!
 
| (3) ||'Maint ket bet || ''''werzhañ''' 'nezhañ || '''gant gouloù'''!
 
|-
 
|-
||| [[eman|sont]] [[ket|pas]] [[bet|été]] ([[particule o|à]])<sup>[[4]]</sup> || vendre [[a|P]].[[pronom incorporé|lui]] || [[gant|avec]] lumière
+
||| [[eman|sont]] [[ket|pas]] [[bet|été]] ([[particule o|à]])<sup>[[4]]</sup> || vendre [[a|P]].[[pronom incorporé|lui]] || [[gant|avec]] [[gouloù|lumière]]
 
|-
 
|-
 
|||colspan="4" | 'Ne l'ont-ils pas vendu à la chandelle!' ||||||||''Cornouaillais de l'est maritime (Riec)'', [[Bouzeg (1986)|Bouzeg (1986]]:37)
 
|||colspan="4" | 'Ne l'ont-ils pas vendu à la chandelle!' ||||||||''Cornouaillais de l'est maritime (Riec)'', [[Bouzeg (1986)|Bouzeg (1986]]:37)

Version actuelle datée du 6 juin 2020 à 16:37

Le verbe gwerzhañ 'vendre' est un verbe typiquement transitif.


(1) Ar moh bihan o-devoa eur reun tano a oa êsoh da werza.
le cochons petit 3PL-avait un soies fin R1 était facile.plus à1 vendre
'Quand on tuait le cochon ça nous faisait une sacrée journée.' Léon (Plouzane), Briant-Cadiou(1998:7)


Morphologie

variation dialectale

La variation dialectale des formes de l'infinitif est documentée dans la carte 295 de l'ALBB.


dérivation

La nominalisation s'opère avec un morphème zéro. Une autre alternative est la suffixation de -idigezh, que Gros considérait "prétentieuse", tout du moins en trégorrois.


(2) Ya, ma kav gwerz (/#gwerzidigez) d'e avalou!
oui si4 trouve vente à'son1 pomme.s
'Oui, s'il trouve à vendre ses pommes (un débouché).' Trégorrois, Gros (1984:391)

Sémantique

gwerzhañ gant gouloù, 'vendre à la bougie'

(3) 'Maint ket bet 'werzhañ 'nezhañ gant gouloù!
sont pas été (à)4 vendre P.lui avec lumière
'Ne l'ont-ils pas vendu à la chandelle!' Cornouaillais de l'est maritime (Riec), Bouzeg (1986:37)