Gwele : Différence entre versions

De Arbres
Aller à : navigation, rechercher
 
Ligne 25 : Ligne 25 :
 
|(2)|| P'on || klañ ||  me ||chom || e || ma || '''gulé'''.
 
|(2)|| P'on || klañ ||  me ||chom || e || ma || '''gulé'''.
 
|-
 
|-
||| [[pa|quand]] [[COP|suis]] || [[klañv|malade]] || [[pfi|moi]] || [[chom|reste]] || [[P.e|en]] || [[POSS|mon]]<sup>[[2]]</sup> || [[gwele|lit]]
+
||| [[pa|quand]] [[COP|suis]] || [[klañv|malade]] || [[pfi|moi]] || [[chom|reste]] || [[P.e|en]] || [[POSS|mon]]<sup>[[2]]</sup> || lit  
 
|-  
 
|-  
 
||| colspan="10" | 'Quand je suis malade, je reste au lit.'  
 
||| colspan="10" | 'Quand je suis malade, je reste au lit.'  

Version actuelle datée du 4 novembre 2021 à 22:27

Le nom gwele dénote un 'lit'.


(1) Mil boan em oa bet o kaout ur gwele evit an noz...
mille1 peine 1SG avait eu à4 avoir un lit pour le nuit
'J'avais eu mille peines à me loger pour la nuit... '
Léon (Bodilis), Ar Floc'h (1985:117)


Morphologie

variation dialectale

La carte 255 de l'ALBB illustre les variations dialectales de la traduction de (Va) dans ton lit, lit.

La forme gule ou guli apparaît sur toute l'aire vannetaise. Delanoy (2010:&3) stipule qu'en haut-vannetais, "le groupe gw + V se réduit normalement à ". Il cite gwele vs. gùle 'lit' comme gwinizh vs. gùnéh 'blé, froment'.


(2) P'on klañ me chom e ma gulé.
quand suis malade moi reste en mon2 lit
'Quand je suis malade, je reste au lit.'
Vannetais (Plaudren), Quéré (2011:117)


dérivation

mots composé

(3) Treiñ ha distreiñ a ra ar paotr dindan e zilhad-gwele.
tourner et .tourner R fait le garçon sous son1 linge-lit
'Le garçon se tourne et se retourne dans ses draps.'
Standard, Drezen (1990:12)