Gwech ebet : Différence entre versions

De Arbres
Aller à : navigation, rechercher
(exclusion du champ du milieu =)
Ligne 9 : Ligne 9 :
 
| ||colspan="4" | 'Les routes n'ont jamais eu de talus.'  
 
| ||colspan="4" | 'Les routes n'ont jamais eu de talus.'  
 
|}
 
|}
 +
 +
 +
== Morphologie ==
 +
 +
=== répartition dialectale  ===
 +
 +
Les deux phrases demandant la traduction de ''jamais'' dans l'[[ALBB]] ont docuementé extrêmement peu d'occurrences de ''gwech ebet''.
 +
 
 +
La carte [http://sbahuaud.free.fr/ALBB/Kartenn-095.jpg 95] de l'[[ALBB]] documente la variation dialectale de ''Je ne verrai jamais''. Dans cette phrase au [[futur]], on voit données les formes ''[[biken]]'', ''[[birviken]]'', ''[[james]]'' et, en cornouaillais du nord-ouest, ''[[morse]]''. On n'y trouve aucune forme de ''gwech ebet''.
 +
 +
La carte [http://sbahuaud.free.fr/ALBB/Kartenn-094.jpg 94] de l'[[ALBB]] documente la variation dialectale de ''Je n'ai jamais vu''. On relève dans cette phrase au passé les formes ''[[biskoazh]]'', ''[[james]]'', en bas cornouaillais ''[[morse]]'' ainsi qu'une occurrence de ''gwech ebet''.
  
  
Ligne 18 : Ligne 29 :
  
 
Favereau (1997[[Favereau (1997:§548)|:§548]]) propose que les adverbes comme ''[[biken]]'', ''[[biskoazh]]'', ''gwech ebet'', ''[[morse]]'', 'jamais' et ''[[alies]]'', 'souvent', ''[[atav]]'',  ''[[bepred]]'', ''[[dalc'hmat]]'', 'toujours', ''[[c'hoazh]]'', ''[[dija]]'', 'encore' ne peuvent pas apparaître entre l'auxiliaire et le [[participe]] (dans le [[champ du milieu]]).
 
Favereau (1997[[Favereau (1997:§548)|:§548]]) propose que les adverbes comme ''[[biken]]'', ''[[biskoazh]]'', ''gwech ebet'', ''[[morse]]'', 'jamais' et ''[[alies]]'', 'souvent', ''[[atav]]'',  ''[[bepred]]'', ''[[dalc'hmat]]'', 'toujours', ''[[c'hoazh]]'', ''[[dija]]'', 'encore' ne peuvent pas apparaître entre l'auxiliaire et le [[participe]] (dans le [[champ du milieu]]).
 +
  
 
==== sous les adverbes de lieu ====
 
==== sous les adverbes de lieu ====
Ligne 31 : Ligne 43 :
 
| ||colspan="4" |'Je n'y suis jamais allé.' ||||[[Favereau (1997)|Favereau (1997]]:§238)
 
| ||colspan="4" |'Je n'y suis jamais allé.' ||||[[Favereau (1997)|Favereau (1997]]:§238)
 
|}
 
|}
 +
  
 
   
 
   

Version du 6 mars 2019 à 10:12

L'adverbe complexe gwech ebet, littéralement /fois aucun/, signifie 'jamais'.


(1) An heñchou neunt ket bet kleuñiou gwech ebet. Cornouaille (Huelgoat), Skragn (2002:73)
le routes ont pas eu talus fois aucun
'Les routes n'ont jamais eu de talus.'


Morphologie

répartition dialectale

Les deux phrases demandant la traduction de jamais dans l'ALBB ont docuementé extrêmement peu d'occurrences de gwech ebet.

La carte 95 de l'ALBB documente la variation dialectale de Je ne verrai jamais. Dans cette phrase au futur, on voit données les formes biken, birviken, james et, en cornouaillais du nord-ouest, morse. On n'y trouve aucune forme de gwech ebet.

La carte 94 de l'ALBB documente la variation dialectale de Je n'ai jamais vu. On relève dans cette phrase au passé les formes biskoazh, james, en bas cornouaillais morse ainsi qu'une occurrence de gwech ebet.


Syntaxe

distribution

exclusion du champ du milieu

Favereau (1997:§548) propose que les adverbes comme biken, biskoazh, gwech ebet, morse, 'jamais' et alies, 'souvent', atav, bepred, dalc'hmat, 'toujours', c'hoazh, dija, 'encore' ne peuvent pas apparaître entre l'auxiliaire et le participe (dans le champ du milieu).


sous les adverbes de lieu

Selon Favereau (1997:§238), les adverbes de lieu précèdent les adverbes de temps. Il cite gwech ebet.


(2) N'on ket aet (* gwech ebet) eno / di gwech ebet.
ne'suis pas allé (* fois aucun) y / y fois aucun
'Je n'y suis jamais allé.' Favereau (1997:§238)