Grammaticalité : Différence entre versions

De Arbres
Aller à : navigation, rechercher
(Terminologie)
(Acceptabilité vs. grammaticalité)
Ligne 9 : Ligne 9 :
 
== Acceptabilité vs. grammaticalité ==
 
== Acceptabilité vs. grammaticalité ==
  
L''''acceptabilité''' d'une phrase ne dépend pas uniquement de sa grammaticalité. Une phrase peut être grammaticale mais ne pas correspondre au contexte de son énoncé. Elle est alors dite non-[[pertinente]] en contexte, et notée #. Le module linguistique qui filtre une telle phrase non-pertinente est la [[pragmatique]].  
+
Une phrase peut être grammaticale, c'est-à-dire bien formée du point de vue linguistique, mais pas du tout appropriée à son contexte.  
  
Juger de la grammaticalité d'une phrase, c'est faire abstraction des filtres de contexte. Il ne s'agit pas d'aborder la phrase comme si elle n'avait pas de contexte, mais de juger si cette phrase est possible, c'est à dire si elle est bien-formée et qu'il existe au moins un contexte (même étrange) où elle est pertinente.
+
Si vous attendez le bus et que quelqu'un vous demande ''Quelle est la couleur de la cafetière?'', cette phrase est certes grammaticale - c'est une phrase bien formée en français - mais cette phrase forme pas un acte de communication heureux: vous ne savez pas de quelle cafetière il est question puisqu'il n'y en a pas en contexte, et ne savez rien de sa couleur, ni pourquoi vous devriez le savoir plus que la persone qui vous parle. Une phrase grammaticale qui ne correspond pas au contexte de son énoncé est dite non-[[pertinente]] en contexte, et notée #. Le module linguistique qui filtre une telle phrase non-pertinente est la [[pragmatique]].  
  
 +
Quand on juge spécifiquement de la grammaticalité d'une phrase, on doit faire abstraction des filtres de contexte. Cela ne veut pas dire qu'il faut aborder la phrase comme si elle n'avait pas de contexte, de telles phrases n'existent pas. Il s'agit de savoir si cette phrase est bien formée de façon à ce qu'il existe au moins un contexte possible (même étrange) où elle est pertinente. Pour reprendre la phrase ''Quelle est la couleur de la cafetière?'', elle correspond à un contexte où une cafetière est présente en contexte, où locuteur ne la voit pas lui-même et a quelque raison de penser que cette information vous est accessible.
  
 
== A ne pas confondre ==
 
== A ne pas confondre ==

Version du 19 juillet 2020 à 10:34

Une phrase est grammaticale si elle est, pour un locuteur natif, une phrase possible dans sa propre langue.

Une phrase est agrammaticale si elle est, pour un locuteur natif, une phrase impossible dans sa propre langue.


Par convention en syntaxe, une étoile (*) devant une phrase signale son agrammaticalité.


Acceptabilité vs. grammaticalité

Une phrase peut être grammaticale, c'est-à-dire bien formée du point de vue linguistique, mais pas du tout appropriée à son contexte.

Si vous attendez le bus et que quelqu'un vous demande Quelle est la couleur de la cafetière?, cette phrase est certes grammaticale - c'est une phrase bien formée en français - mais cette phrase forme pas un acte de communication heureux: vous ne savez pas de quelle cafetière il est question puisqu'il n'y en a pas en contexte, et ne savez rien de sa couleur, ni pourquoi vous devriez le savoir plus que la persone qui vous parle. Une phrase grammaticale qui ne correspond pas au contexte de son énoncé est dite non-pertinente en contexte, et notée #. Le module linguistique qui filtre une telle phrase non-pertinente est la pragmatique.

Quand on juge spécifiquement de la grammaticalité d'une phrase, on doit faire abstraction des filtres de contexte. Cela ne veut pas dire qu'il faut aborder la phrase comme si elle n'avait pas de contexte, de telles phrases n'existent pas. Il s'agit de savoir si cette phrase est bien formée de façon à ce qu'il existe au moins un contexte possible (même étrange) où elle est pertinente. Pour reprendre la phrase Quelle est la couleur de la cafetière?, elle correspond à un contexte où une cafetière est présente en contexte, où locuteur ne la voit pas lui-même et a quelque raison de penser que cette information vous est accessible.

A ne pas confondre

Attention, problème d'étoiles!!: 
 
 * En syntaxe, une étoile (*) devant une phrase signale qu'elle est agrammaticale.
 
 * En linguistique historique, une étoile (*) marque une racine non-attestée.
 
 * Mais dans la syntaxe wikipedia, c'est-à-dire quand on modifie un texte sur le site, 
   une étoile et un espace en début de ligne apparaissent à l'écran sur le texte comme un point 
   au début de cette ligne comme dans la liste des abréviations ci-dessous.


Terminologie

Le terme breton est l'adjectif yezhadurel.

Les termes en anglais sont grammatical, ungrammatical.


Bibliographie

  • Bader, Markus & Jana Häussler. 2010. 'Toward a Model of Grammaticality Judgments', Journal of Linguistics 46:2, 273–330.