Gouzout : Différence entre versions

De Arbres
Aller à : navigation, rechercher
(sélection)
(flexion)
(37 révisions intermédiaires par le même utilisateur non affichées)
Ligne 1 : Ligne 1 :
Le verbe ''gouzout'', 'savoir', est un verbe irrégulier.
+
Le verbe ''gouzout'' 'savoir' est un [[verbe irrégulier]].
  
  
 
{| class="prettytable"
 
{| class="prettytable"
| (1) ||Ne '''oui''' || den doc'h ||ar c'hleñved-se.
+
| (1) ||Ne '''oui''' || den|| doc'h ||ar c'hleñved-se.
 
|-
 
|-
||| [[ne]] sait ||[[IMP|homme]] [[diouzh|de]] || [[art|le]] maladie-[[DEM|là]]  
+
||| [[ne]] sait ||[[IMP|personne]] || [[diouzh|de]] || [[art|le]] <sup>[[5]]</sup>[[kleñved|maladie]]-[[DEM|là]]  
 
|-
 
|-
 
|||colspan="4" | 'La nature de ce mal nous échappe.'||||''Le Scorff'', [[Ar Borgn (2011)|Ar Borgn (2011]]:38)
 
|||colspan="4" | 'La nature de ce mal nous échappe.'||||''Le Scorff'', [[Ar Borgn (2011)|Ar Borgn (2011]]:38)
 
|}
 
|}
 +
 +
 +
== Morphologie ==
 +
 +
=== infinitif ===
 +
 +
L'infinitif de ''gouzout'' est un composé contenant le verbe 'être' ''[[bezañ]]'' sous sa forme la plus ancienne ''but'' dans ''gudbut'' ([[Hemon (2000)|Hemon 2000]]:198, voir [[DGVB.]]:88, 184).
 +
 +
La carte [http://sbahuaud.free.fr/ALBB/Kartenn-234.jpg 234] de l'[[ALBB]] documente la variation de l'infinitif.
 +
 +
En trégorrois à Perros-Guirrec, [[Konan (2017)|Konan (2017]]:264) rapporte la forme ''gouvezout''. La forme moderne de ''gouzout'' se trouve souvent abrégée en <font color=green>/gu:t/</font color=green>.
  
  
 
{| class="prettytable"
 
{| class="prettytable"
| (2)|| '''Gouvezit''' ervad || petra oh ||oh ober.
+
| (2) ||'''Goût''' 'rit lar ||'oa bet prenet ||he zi ||ganti ||dre gle?
 
|-
 
|-
| || sachez [[ervat|bien]] || [[petra|quoi]] [[COP|êtes]] || [[particule o|à]] [[ober|faire]]  
+
||| savoir [[auxiliaire ober|faites]] [[la(r)|que]] ||[[bezañ|était]] [[bet|été]] [[prenañ|acheté]] ||[[POSS|son]]<sup>[[2]]</sup> maison ||[[gant|avec]].[[pronom incorporé|elle]] || [[dre|par]] dette
 
|-
 
|-
| || colspan="4" | 'Sachez bien (réfléchissez bien à) ce que vous êtes en train de faire.'||||''Trégorrois'', [[Gros (1984)|Gros (1984]]:234)
+
|||colspan="4" | 'Saviez-vous qu'elle avait acheté sa maison à crédit?' ||||||||''Cornouaillais de l'Est (Riec)'', [[Bouzeg (1986)|Bouzeg (1986]]:28)
 
|}
 
|}
  
 +
=== participe ===
  
== Morphologie ==
+
En trégorrois à Perros-Guirrec, [[Konan (2017)|Konan (2017]]:264) rapporte la forme ''gouvezet'' <font color=green>/gu'vɛ:t/</font color=green>.
 
 
=== variation dialectale ===
 
  
L'[[Académie bretonne (1922)|Académie bretonne (1922]]:152) considère que les formes anciennes sont ''gouzo(u)n'', ''gouzout'', ''goar'', ''gouzomp'', etc., en concurrence avec des formes plus dialectalement marquées. Les formes ''goaran'', ''goarez'', etc. sont associées au vannetais et à la Cornouaille, et les formes ''gouezann'', ''gouezez'', etc., sont associées au Léon.
 
  
En Léon, on peut aussi entendre un H initial sur les formes fléchies.
+
{| class="prettytable"
 +
| (3)|| N'em eus ket '''gouiet''' ||ken ||'peus telefonet.
 +
|-
 +
| || [[Ne]]'[[R]].1SG [[kaout|a]] [[ket|pas]] su|| [[ken|jusqu.à]] || [[personne|2]].[[kaout|a]] téléphoné
 +
|-
 +
|  ||colspan="4" | 'Je l'ai ignoré jusqu'à ce que tu téléphones.'|||| ''Le Scorff'', [[Ar Borgn (2011)|Ar Borgn (2011]]:73)
 +
|}
  
  
 
{| class="prettytable"
 
{| class="prettytable"
|(3)|| Ar re-se ||a '''houie''' || penaos edo || eat  || kuit.  
+
| (4) ||ha posubl  ||  dize|| '''gôet''' ||neoñ.
 
|-
 
|-
| || [[art|le]] [[hini|ceux]]-[[DEM|ci]]|| [[R]] savait || [[penaos|comment]] [[COP|était]] || [[mont|allé]] || [[kuit|parti]]
+
|||[[a-bosubl|même.si]] || [[kaout|avait]] || su ||[[neuial|nager]]  
|-  
+
|-
| ||colspan="4" |'Eux savaient comment il était parti.'||||''Lesneven/Kerlouan'', [[Y. M. (04/2016b)]]
+
|||colspan="4" | 'Et même s'il avait su nager.' |||||||| ''Sein'', [[Fagon & Riou (2015)|Fagon & Riou (2015]]:165)
 
|}
 
|}
  
  
L'[[Académie bretonne (1922)|Académie bretonne (1922]]:152) considère comme trégorroise la conjugaison ''gouvezan'', ''gouvezez'', ''gouvez'', etc., tirée d'un verbe différent, quoique voisin, ''gouvezout'', "qui est à ''gouzout'' comme ''talvezout'' est à ''talvout''.
+
=== nominalisation ===
  
=== infinitif ===
+
Comme tous les infinitifs, le verbe ''gouzout'' est [[nominalisable]] sans [[dérivation]] visible (sauf à considérer l'[[article]] comme un [[préfixe]] [[exocentrique]]).
  
L'infinitif de ''gouzout'' est un composé contenant le verbe 'être' ''[[bezañ]]'' sous sa forme la plus ancienne ''but'' dans ''gudbut'' ([[Hemon (2000)|Hemon 2000]]:198, , voir [[DGVB.]]:88, 184).
 
 
 
  
La forme moderne de ''gouzout'' se trouve souvent abrégée:
+
{| class="prettytable"
 +
| (5)|| '''Ar gouzout lenn''' || eo ||an alc'hwez ||da vont ||e ti ||an deskadurezh.
 +
|-
 +
| || [[art|le]] savoir [[lenn (V.)|lire]] ||[[COP|est]] ||[[art|le]] [[alc'hwez|clef]] || [[da|pour]]<sup>[[1]]</sup> [[mont|aller]]|| [[P.e|dans]] [[ti|maison]] ||[[art|le]] éduc.[[-adurezh|ation]]
 +
|-
 +
| || colspan="4" | 'Savoir lire est la clef d'entrée dans le monde de l'éducation.'
 +
|-
 +
| |||||||| colspan="4" | [[FHAB.]] (1907:83), cité dans [[Le Gléau (1973)|Le Gléau (1973]]:44)
 +
|}
  
 +
=== flexion ===
  
 
{| class="prettytable"
 
{| class="prettytable"
| (2) ||'''Goût''' 'rit lar ||'oa bet prenet ||he zi ganti ||dre gle?
+
| (6) || Traoù druz || 'vez laret getoñ, || mes heñv '''ouia''' || o gwiskiñ.
 
|-
 
|-
||| savoir [[auxiliaire ober|faites]] [[la(r)|que]] ||[[bezañ|était]] [[bet|été]] acheté ||[[POSS|son]] maison [[gant|avec]].[[pronom incorporé|elle]] || [[dre|par]] dette
+
| || [[Traoù|choses]] [[druz|gras]] ||[[vez|est]] [[lavarout|dit]] [[gant|avec]].[[pronom incorporé|lui]] || [[met|mais]] [[pfi|lui]] sait|| [[POP|les]]<sup>[[2]]</sup> [[gwiskañ|habiller]]
 
|-
 
|-
|||colspan="4" | 'Saviez-vous qu'elle avait acheté sa maison à crédit?' ||||||||''Haut-cornouaillais (Riec)'', [[Bouzeg (1986)|Bouzeg (1986]]:28)
+
|||colspan="4" | 'Il en raconte des grasses, des vertes, mais il sait les habiller, les présenter.' ||||||''Le Scorff'', [[Ar Borgn (2011)|Ar Borgn (2011]]:59)
 +
|}
 +
 
 +
 
 +
{| class="prettytable"
 +
| (7) ||  N’'''oun''' || ket || hann || ema  chomet || haoñ|| ba'n ger.
 +
|-  
 +
| || [[ne]]'sais || [[ket|pas]] || [[ha(g)|si]] || [[eman|est]] [[chom|resté]] || [[echo|lui]] || [[e-barzh|à]]'[[art|le]] <sup>[[1]]</sup>[[kêr|maison]]
 +
|-
 +
| || colspan="4" | 'Je ne sais pas s'il est resté à la maison.'
 +
|-
 +
| |||||||| colspan="4" | ''Cornouaillais (Saint-Yvi)'', [[German (2007)|German (2007]]:174)  
 
|}
 
|}
  
  
=== participe ===
+
==== Léon ====
 +
 
 +
Les formes ''gouezann'', ''gouezez'', etc., sont associées au Léon (L'[[Académie bretonne (1922)|Académie bretonne 1922]]:152). En Léon, une consonne /h/ apparaît sur le radical des formes fléchies après le rannig ''a''<sup>[[1]]</sup>.
  
  
 
{| class="prettytable"
 
{| class="prettytable"
| (1)|| N'em eus ket '''gouiet''' ||ken ||'peus telefonet.
+
|(8)|| Ar re-se ||'''a houie''' || penaos edo || eat  || kuit.  
 
|-
 
|-
| || [[Ne]] [[R]].1SG a [[ket|pas]] su|| [[ken|jusqu.à]] || [[personne|2]].a téléphoné
+
| || [[art|le]] [[hini|ceux]]-[[DEM|ci]]|| [[R]]<sup>[[1]]</sup>  savait || [[penaos|comment]] [[COP|était]] || [[mont|allé]] || [[kuit|parti]]
 +
|-
 +
| ||colspan="4" |'Eux savaient comment il était parti.'||||''Lesneven/Kerlouan'', [[Y. M. (04/2016b)]]
 +
|}
 +
 
 +
 
 +
{| class="prettytable"
 +
| (9) || Bevañ a reomp ur poent hag|| ar vugale '''a hoar''' en em zervicha ||gwelloc'h it o zud || gant an ordinateur.
 
|-
 
|-
|  ||colspan="4" | 'Je l'ai ignoré jusqu'à ce que tu téléphones.'|||| ''Le Scorff'', [[Ar Borgn (2011)|Ar Borgn (2011]]:73)
+
||| [[bevañ|vivre]] [[R]]<sup>[[1]]</sup> [[ober|faisons]] [[art|un]] [[poent|temps]] [[C.ha(g)|que]]|| [[art|le]]<sup>[[1]]</sup> enfants [[R]]<sup>[[1]]</sup> sait [[en em|se]]<sup>[[1]]</sup> servir || [[-oc'h|mieux]] [[evit|que]] [[POSS|leur]]<sup>[[2]]</sup> parents|| [[gant|avec]] [[art|le]] ordinateur  
 +
|-
 +
| ||colspan="4" |'Nous vivons un temps où les enfants savent plus des ordinateurs que leurs parents.'
 +
|-
 +
| ||||||||colspan="4" | ''Léon (Plougerneau)'', [[M-L. B. (05/2016)]]
 
|}
 
|}
  
  
=== flexion ===
+
==== trégorrois ====
  
 +
L'[[Académie bretonne (1922)|Académie bretonne (1922]]:152) considère comme trégorroise la conjugaison ''gouvezan'', ''gouvezez'', ''gouvez'', etc., tirée d'un verbe différent, quoique voisin, ''gouvezout'', "qui est à ''gouzout'' comme ''[[talvezout]]'' est à ''talvout''".
  
 
{| class="prettytable"
 
{| class="prettytable"
| (1) || Traoù druz || 'vez laret getoñ, || mes heñv '''ouia''' || o gwiskiñ.
+
| (1)|| '''Gouvezit''' ervad || petra oh ||oh ober.
 
|-
 
|-
| || [[Traoù|choses]] gras ||[[vez|est]] dit [[gant|avec]].[[pronom incorporé|lui]] || [[met|mais]] [[pfi|lui]] sait|| [[POP|les]] habill.[[-i, -iñ|er]]
+
| || sachez [[ervat|bien]] || [[petra|quoi]] [[COP|êtes]] || [[particule o|à]]<sup>[[4]], [[+C]]</sup> [[ober|faire]]  
 
|-
 
|-
|||colspan="4" | 'Il en raconte des grasses, des vertes, mais il sait les habiller, les présenter.' ||||||''Le Scorff'', [[Ar Borgn (2011)|Ar Borgn (2011]]:59)
+
| || colspan="4" | 'Sachez bien (réfléchissez bien à) ce que vous êtes en train de faire.'||||''Trégorrois'', [[Gros (1984)|Gros (1984]]:234)
 
|}
 
|}
 +
 +
 +
==== dialectes du Sud ====
 +
 +
Les formes ''goaran'', ''goarez'', etc. sont associées au vannetais et à la Cornouaille.
 +
 +
 +
==== diachronie ====
 +
 +
L'[[Académie bretonne (1922)|Académie bretonne (1922]]:152) considère que les formes anciennes sont ''gouzo(u)n'', ''gouzout'', ''goar'', ''gouzomp'', etc., en concurrence avec des formes plus dialectalement marquées.
 +
 +
== Syntaxe ==
 +
 +
=== structure thématique ===
 +
 +
Le verbe ''gouzout'' se trouve en emploi [[transitif]] ou [[détransitif]].
 +
 +
Le verbe ''gouzout'' 'savoir' prend un [[argument]] [[sujet]] [[direct]] ''Gouzout a ran.'' 'Je sais'. Il peut aussi avoir un [[expérienceur]] amené par ''[[da]]''. Cette possibilité est cependant restreinte à l'[[infinitif]].
  
  
 
{| class="prettytable"
 
{| class="prettytable"
| (2) || N’'''oun''' || ket || hann || ema  chomet || haoñ|| ba'n ger.
+
|(1)||Tarzhet eo || war va muzell,|| hep gouzout ||'''din'''.||||''Standard'', [[Drezen (1932)|Drezen (1932]]:11)
|-  
+
|-
| || [[ne]]'sais || [[ket|pas]] || [[ha(g)|si]] || [[eman|est]] resté || [[echo|lui]] || [[e-barzh|à]] [[art|le]] maison
+
| || explosé [[eo|est]] ||[[war|sur]] [[POSS|mon]]<sup>[[2]]</sup> lèvre|| [[hep|sans]] savoir || [[da|à]].[[pronom incorporé|moi]]  
|-  
+
|-
| || colspan="4" | 'Je ne sais pas s'il est resté à la maison.'
+
|||colspan="4" |'Ça m'est venu aux lèvres sans que j'y prenne garde.'  
|-
 
| |||||||| colspan="4" | ''Cornouaillais (Saint-Yvi)'', [[German (2007)|German (2007]]:174)
 
 
|}
 
|}
  
== Syntaxe ==
 
  
 
=== auxiliaire ===
 
=== auxiliaire ===
Ligne 102 : Ligne 164 :
 
Le verbe ''gouzout'' [[sélectionne]] un nom ou un domaine propositionnel [[tensé]] ([[CP]]).
 
Le verbe ''gouzout'' [[sélectionne]] un nom ou un domaine propositionnel [[tensé]] ([[CP]]).
 
   
 
   
Les propositions peuvent avoir un [[complémenteur]] [[déclaratif]] vide, ou suivant les dialectes, ''[[la(r)]]' ou ''[[penaos]]''.
+
Les propositions peuvent avoir un [[complémenteur]] [[déclaratif]] vide, ou suivant les dialectes, ''[[la(r)]]'' ou ''[[penaos]]''.
  
  
 
{| class="prettytable"
 
{| class="prettytable"
| (2) ||Goût 'rit '''lar''' ||'oa bet prenet ||he zi ganti ||dre gle?  
+
| (2) ||Goût 'rit '''lar''' ||'oa bet prenet ||he zi ||ganti ||dre gle?  
 
|-
 
|-
||| savoir [[auxiliaire ober|faites]] [[la(r)|que]] ||[[bezañ|était]] [[bet|été]] acheté ||[[POSS|son]]<sup>[[2]]</sup> maison [[gant|avec]].[[pronom incorporé|elle]] || [[dre|par]] dette
+
||| savoir [[auxiliaire ober|faites]] [[la(r)|que]] ||[[bezañ|était]] [[bet|été]] [[prenañ|acheté]] ||[[POSS|son]]<sup>[[2]]</sup> maison ||[[gant|avec]].[[pronom incorporé|elle]] || [[dre|par]] dette
 
|-
 
|-
|||colspan="4" | 'Saviez-vous qu'elle avait acheté sa maison à crédit?' ||||||||''Haut-cornouaillais (Riec)'', [[Bouzeg (1986)|Bouzeg (1986]]:28)
+
|||colspan="4" | 'Saviez-vous qu'elle avait acheté sa maison à crédit?' ||||||||''Cornouaillais de l'Est (Riec)'', [[Bouzeg (1986)|Bouzeg (1986]]:28)
 
|}
 
|}
  
=== nominalisation ===
+
=== passivisation ===
  
Comme tous les infinitifs, le verbe ''gouzout'' est [[nominalisable]] sans [[dérivation]] visible (sauf à considérer l'[[article]] comme un [[préfixe]] [[exocentrique]]).
+
Le verbe ''gouzout'' est [[passivisable]] avec un [[agent]] interprété comme [[impersonnel]]. Cette possibilité est absente du français.  
  
  
 
{| class="prettytable"
 
{| class="prettytable"
| (2)|| '''Ar gouzout lenn''' || eo ||an alc'hwez ||da vont ||e ti ||an deskadurezh.
+
| (3) || ha 'vez || '''gouezet''' ||papred|| lar e' ||be Begeor e'.||||||''Poullaouen'', locuteur né vers 1910, [[Favereau (1984)|Favereau (1984]]:439)
 +
|-
 +
| || [[&|et]] ([[R]]) [[vez|est]] || su ||[[bepred|toujours]] || [[la(r)|que]] [[COP|est]] || tombe Begeor [[COP|est]]
 
|-
 
|-
| || [[art|le]] savoir lire ||[[COP|est]] ||[[art|le]] clef || [[da|pour]] aller|| [[P.e|dans]] maison ||[[art|le]] éducation
+
|||colspan="4" | '...et on sait toujours que c'est la tombe de Bégéor (que c'est).'  
|-
 
| || colspan="4" | 'Savoir lire est la clef d'entrée dans le monde de l'éducation.'
 
|-
 
| |||||||| colspan="4" | [[FHAB.]] (1907:83), cité dans [[Le Gléau (1973)|Le Gléau (1973]]:44)
 
 
|}
 
|}
  
 
== Expressions ==
 
== Expressions ==
  
=== 'gouzout diouzh' ===
+
=== ''gouzout diouzh'' ===
  
 
+
La [[préposition]] ''[[diouzh]]'' suit ''gouzout'' dans le sens de 's'occuper de', 'soigner', savoir soigner' ([[Gros (1970)|Gros 1970]]:chap.II). Dans cette structure, il est possible que le syntagme dont ''[[diouzh]]'' est la [[tête]] [[modifie]] un nom [[élidé]], objet de ''gouzout'' 'savoir'.  
La préposition ''[[diouzh]]'' suit ''gouzout'' dans le sens de 's'occuper de', 'soigner', savoir soigner' ([[Gros (1970)|Gros 1970]]:chap.II). Dans cette structure, il est possible que le syntagme dont ''diouzh'' est la [[tête]] [[modifie]] un nom [[élidé]], objet de ''[[gouzout]]'', 'savoir'.  
 
  
  
 
{| class="prettytable"
 
{| class="prettytable"
| (5) || '''Gouzout''' a ouie|| a-walc'h ||'''diouzh''' ar bageerezh ||evit feurmiñ ur c'hanod ||gant ||ur c'heflusker a-zoare.
+
| (3) || '''Gouzout''' a ouie|| a-walc'h ||'''diouzh''' ar bageerezh ||evit feurmiñ ur c'hanod ||gant ||ur c'heflusker a-zoare.
 
|-  
 
|-  
| ||savoir [[R]] savait ||[[a-walc'h|assez]] ||[[diouzh|de]] [[art|le]] canotage ||[[evit|pour]] louer [[art|le]] canot ||[[gant|avec]] ||[[art|un]] moteur [[a|de]]-qualité
+
| ||savoir [[R]] savait ||[[a-walc'h|assez]] ||[[diouzh|de]] [[art|le]] canotage ||[[evit|pour]] louer [[art|le]] <sup>[[5]]</sup>canot ||[[gant|avec]] ||[[art|un]] <sup>[[5]]</sup>moteur [[a|de]]<sup>[[1]]</sup>-qualité
 
|-
 
|-
 
||| colspan="4" | 'Il s'y connaissait assez en canotage pour louer un canot avec un moteur de qualité.'  
 
||| colspan="4" | 'Il s'y connaissait assez en canotage pour louer un canot avec un moteur de qualité.'  
Ligne 145 : Ligne 204 :
 
| ||||||colspan="4" | [[Beyer (2009)|Beyer (2009]]:16)  
 
| ||||||colspan="4" | [[Beyer (2009)|Beyer (2009]]:16)  
 
|}
 
|}
 +
 +
 +
== Diachronie ==
 +
 +
Pour la diachronie du verbe ''gouzout'', se reporter à Schrijver (2017).
 +
 +
 +
== Bibliographie ==
 +
 +
* Schrijver, Peter. 2017. 'The first person singular of 'to know' in British Celtic and a detail of a-affection', Simmelkjær Sandgaard Hansen, Bjarne, Adam Hyllested, Anders Richardt Jørgensen, and Guus Kroonen (éds), ''Usque Ad Radices, Indo-European studies in honour of Birgit Anette Olsen'', Museum Tusculanum Press, 672-679.
  
  
Ligne 150 : Ligne 219 :
 
[[Category:verbes|Categories]]
 
[[Category:verbes|Categories]]
 
[[Category:auxiliaires|Categories]]
 
[[Category:auxiliaires|Categories]]
 +
[[Category:verbes irréguliers|Categories]]
 +
[[Category:verbes transitifs|Categories]]
 +
[[Category:verbes intransitifs|Categories]]

Version du 1 juin 2020 à 12:52

Le verbe gouzout 'savoir' est un verbe irrégulier.


(1) Ne oui den doc'h ar c'hleñved-se.
ne sait personne de le 5maladie-
'La nature de ce mal nous échappe.' Le Scorff, Ar Borgn (2011:38)


Morphologie

infinitif

L'infinitif de gouzout est un composé contenant le verbe 'être' bezañ sous sa forme la plus ancienne but dans gudbut (Hemon 2000:198, voir DGVB.:88, 184).

La carte 234 de l'ALBB documente la variation de l'infinitif.

En trégorrois à Perros-Guirrec, Konan (2017:264) rapporte la forme gouvezout. La forme moderne de gouzout se trouve souvent abrégée en /gu:t/.


(2) Goût 'rit lar 'oa bet prenet he zi ganti dre gle?
savoir faites que était été acheté son2 maison avec.elle par dette
'Saviez-vous qu'elle avait acheté sa maison à crédit?' Cornouaillais de l'Est (Riec), Bouzeg (1986:28)

participe

En trégorrois à Perros-Guirrec, Konan (2017:264) rapporte la forme gouvezet /gu'vɛ:t/.


(3) N'em eus ket gouiet ken 'peus telefonet.
Ne'R.1SG a pas su jusqu.à 2.a téléphoné
'Je l'ai ignoré jusqu'à ce que tu téléphones.' Le Scorff, Ar Borgn (2011:73)


(4) ha posubl dize gôet neoñ.
même.si avait su nager
'Et même s'il avait su nager.' Sein, Fagon & Riou (2015:165)


nominalisation

Comme tous les infinitifs, le verbe gouzout est nominalisable sans dérivation visible (sauf à considérer l'article comme un préfixe exocentrique).


(5) Ar gouzout lenn eo an alc'hwez da vont e ti an deskadurezh.
le savoir lire est le clef pour1 aller dans maison le éduc.ation
'Savoir lire est la clef d'entrée dans le monde de l'éducation.'
FHAB. (1907:83), cité dans Le Gléau (1973:44)

flexion

(6) Traoù druz 'vez laret getoñ, mes heñv ouia o gwiskiñ.
choses gras est dit avec.lui mais lui sait les2 habiller
'Il en raconte des grasses, des vertes, mais il sait les habiller, les présenter.' Le Scorff, Ar Borgn (2011:59)


(7) N’oun ket hann ema chomet haoñ ba'n ger.
ne'sais pas si est resté lui à'le 1maison
'Je ne sais pas s'il est resté à la maison.'
Cornouaillais (Saint-Yvi), German (2007:174)


Léon

Les formes gouezann, gouezez, etc., sont associées au Léon (L'Académie bretonne 1922:152). En Léon, une consonne /h/ apparaît sur le radical des formes fléchies après le rannig a1.


(8) Ar re-se a houie penaos edo eat kuit.
le ceux-ci R1 savait comment était allé parti
'Eux savaient comment il était parti.' Lesneven/Kerlouan, Y. M. (04/2016b)


(9) Bevañ a reomp ur poent hag ar vugale a hoar en em zervicha gwelloc'h it o zud gant an ordinateur.
vivre R1 faisons un temps que le1 enfants R1 sait se1 servir mieux que leur2 parents avec le ordinateur
'Nous vivons un temps où les enfants savent plus des ordinateurs que leurs parents.'
Léon (Plougerneau), M-L. B. (05/2016)


trégorrois

L'Académie bretonne (1922:152) considère comme trégorroise la conjugaison gouvezan, gouvezez, gouvez, etc., tirée d'un verbe différent, quoique voisin, gouvezout, "qui est à gouzout comme talvezout est à talvout".

(1) Gouvezit ervad petra oh oh ober.
sachez bien quoi êtes à4, +C faire
'Sachez bien (réfléchissez bien à) ce que vous êtes en train de faire.' Trégorrois, Gros (1984:234)


dialectes du Sud

Les formes goaran, goarez, etc. sont associées au vannetais et à la Cornouaille.


diachronie

L'Académie bretonne (1922:152) considère que les formes anciennes sont gouzo(u)n, gouzout, goar, gouzomp, etc., en concurrence avec des formes plus dialectalement marquées.

Syntaxe

structure thématique

Le verbe gouzout se trouve en emploi transitif ou détransitif.

Le verbe gouzout 'savoir' prend un argument sujet direct Gouzout a ran. 'Je sais'. Il peut aussi avoir un expérienceur amené par da. Cette possibilité est cependant restreinte à l'infinitif.


(1) Tarzhet eo war va muzell, hep gouzout din. Standard, Drezen (1932:11)
explosé est sur mon2 lèvre sans savoir à.moi
'Ça m'est venu aux lèvres sans que j'y prenne garde.'


auxiliaire

Gouzout a deux emplois d'auxiliaires.


sélection

Le verbe gouzout sélectionne un nom ou un domaine propositionnel tensé (CP).

Les propositions peuvent avoir un complémenteur déclaratif vide, ou suivant les dialectes, la(r) ou penaos.


(2) Goût 'rit lar 'oa bet prenet he zi ganti dre gle?
savoir faites que était été acheté son2 maison avec.elle par dette
'Saviez-vous qu'elle avait acheté sa maison à crédit?' Cornouaillais de l'Est (Riec), Bouzeg (1986:28)

passivisation

Le verbe gouzout est passivisable avec un agent interprété comme impersonnel. Cette possibilité est absente du français.


(3) ha 'vez gouezet papred lar e' be Begeor e'. Poullaouen, locuteur né vers 1910, Favereau (1984:439)
et (R) est su toujours que est tombe Begeor est
'...et on sait toujours que c'est la tombe de Bégéor (que c'est).'

Expressions

gouzout diouzh

La préposition diouzh suit gouzout dans le sens de 's'occuper de', 'soigner', savoir soigner' (Gros 1970:chap.II). Dans cette structure, il est possible que le syntagme dont diouzh est la tête modifie un nom élidé, objet de gouzout 'savoir'.


(3) Gouzout a ouie a-walc'h diouzh ar bageerezh evit feurmiñ ur c'hanod gant ur c'heflusker a-zoare.
savoir R savait assez de le canotage pour louer le 5canot avec un 5moteur de1-qualité
'Il s'y connaissait assez en canotage pour louer un canot avec un moteur de qualité.'
Beyer (2009:16)


Diachronie

Pour la diachronie du verbe gouzout, se reporter à Schrijver (2017).


Bibliographie

  • Schrijver, Peter. 2017. 'The first person singular of 'to know' in British Celtic and a detail of a-affection', Simmelkjær Sandgaard Hansen, Bjarne, Adam Hyllested, Anders Richardt Jørgensen, and Guus Kroonen (éds), Usque Ad Radices, Indo-European studies in honour of Birgit Anette Olsen, Museum Tusculanum Press, 672-679.