Gourvil (1956)

De Arbres
Aller à : navigation, rechercher
  • Gourvil, Francis. 1956. 'Le breton et le français au moyen-âge', Comunicazione letta all'VIII Congresso di studi romanzi (Firenze, 3-8 aprile 1956), Sansoni-Firenze, 164-172.


étude des emprunts venant du latin et moyen français dans le moyen breton.


 Le Menn (1983:245):
 "Selon l’auteur, c’est environ 800 mots latins ou bas-latins qui étaient entrés dans le vocabulaire des Bretons avant leur arrivée en Armorique (Haarman, nous l’avons vu, donne une liste de 502 mots). Ayant travaillé sur le Geriadurig d'E. Ernault (1927) qui contient de 17000 à 18000 mots dont on peut ramener les radicaux à 7 ou 8000, M. Gourvil estime à « près de 2500 mots dont l’origine française est attestée » (p. 166). 
 Il donne p. 171-172 une liste d’«emprunts faits par le breton au français du moyen-âge ». Tous les mots cités commencent par sk-, et l’origine de certains d’entre eux pourrait être discutée."