Gou-, gour-

De Arbres
Révision datée du 26 décembre 2013 à 14:59 par Mjouitteau (discussion | contributions) (Page créée avec « Le préfixe ''gou-'' est un atténuateur. Il signifie court, petit, bas. Kervella (1947:§883) donne ''goudomm'', ''gouyen'', ''gouere'', ''gouziza... »)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)

Le préfixe gou- est un atténuateur. Il signifie court, petit, bas.


Kervella (1947:§883) donne goudomm, gouyen, gouere, gouzizañ (vs. azezañ, 'asseoir'), gouraden, gouroc’hell, gouzraen, gouer (gouver), goulosket, gouzouret, gouvlazet, goulazh, goubenner, goulerc’hiñ (vs. dilerc’hiañ), goulenn, gouzer.

Favereau (1997:§194) ajoute gouhere.


Morphologie

variation gou-, gour-

Trépos (2001:§121) ajoute des formes en gour- : gourvab, 'petit fils' ; gourgleze, 'poignard' et gourzen, 'avorton, petit homme'.

Selon Deshayes (2003:37), la différence est dialectale et c’est le vannetais qui prononce gour-.

A ne pas confondre avec le préfixe gour-, qui a influencé sa forme mais est de sens contraire (augmentatif).

mutations

Kervella (1947:§883) note que ce préfixe déclenche une mutation mixte, mais que la lénition, nouvellement, s’y substitue.


Sémantique

horizons comparatifs

Selon Deshayes (2003:37), le diminutif gou- est issu du vieux breton guo-. Il correspond au gallois go-. Ce préfixe semble productif en breton dans des états anciens de la langue.

> breton 1716, gwalez, m. 'vent du Nord'
>gallois gogledd

Favereau (1997:§194) compare sémantiquement gou- au préfixe du français sous- (aussi traduit en breton par is-).