Différences entre les versions de « Glizh »

De Arbres
(Remplacement de texte — « ||a » par « || a »)
m (Remplacement de texte — « ''Léon ( » par « ''Léonard ( »)
 
(10 versions intermédiaires par le même utilisateur non affichées)
Ligne 1 : Ligne 1 :
Le [[nom]] ''glizh'' dénote la 'rosée', ou une 'pluie très fine'.
Le [[nom]] ''glizh'' dénote la 'rosée', ou la 'bruine', une 'pluie très fine'.




Ligne 7 : Ligne 7 :
||| [[gleb|mouillé]]-rosée || [[COP|est]] || [[art|le]] || [[geot|herbe]]
||| [[gleb|mouillé]]-rosée || [[COP|est]] || [[art|le]] || [[geot|herbe]]
|-  
|-  
|||colspan="10" |'L'herbe est trempée de rosée.'
|||colspan="15" | 'L'herbe est trempée de rosée.'
|-
|-
|||||||||colspan="10" |''Léon'', [[Seite & Stéphan (1957)|Seite & Stéphan (1957]]:145)
|||||||||colspan="15" | ''Léonard'', Drezen
|-
|-
|||||||||colspan="10" | citant Drezen
|||||||||colspan="15" | cité dans [[Seite & Stéphan (1957)|Seite & Stéphan (1957]]:145)
|}
|}


Ligne 28 : Ligne 28 :
||| [[Pa|quand]]<sup>[[1]]</sup> || [[COP|serais]] || [[particule o|à]]<sup>[[4]]</sup> || rosée.[[-enn|SG]].[[-añ (V.)|er]] || [[art|le]] [[saout|vaches]] || [[P.e|en]] || [[park|champ]].[[-eier|s]] || [[art|le]] [[nom propre|Bugn]]
||| [[Pa|quand]]<sup>[[1]]</sup> || [[COP|serais]] || [[particule o|à]]<sup>[[4]]</sup> || rosée.[[-enn|SG]].[[-añ (V.)|er]] || [[art|le]] [[saout|vaches]] || [[P.e|en]] || [[park|champ]].[[-eier|s]] || [[art|le]] [[nom propre|Bugn]]
|-
|-
|||colspan="10" |'Quand j'étais à faire paître les vaches dans les champs du Bugn.'  
|||colspan="15" | 'Quand j'étais à faire paître les vaches dans les champs du Bugn.'  
|-
|-
||||||| colspan="10" |''Léon (Bodilis)'', [[Ar Floc'h (1985)| Ar Floc'h (1985]]:20)
||||||| colspan="15" | ''Léonard (Bodilis)'', [[Ar Floc'h (1985)| Ar Floc'h (1985]]:20)
|}
 
 
{| class="prettytable"
|(3)|| '''Glizata''' || a || raio || hirio || e-pad || an deiz.
|-
||| bruin.[[-ad|ée]].[[-a|er]] || [[R]] || [[ober|fera]] || [[hiziv|aujourd'hui]] || [[e-pad|pendant]] || [[art|le]] [[deiz|jour]]
|-
||| colspan="15" | 'Il bruinera aujourd'hui pendant la journée.'
|-
||||||| colspan="15" | ''Trégorrois'', [[Gros (1984)|Gros (1984]]:358)
|}
|}



Version actuelle datée du 25 novembre 2022 à 11:21

Le nom glizh dénote la 'rosée', ou la 'bruine', une 'pluie très fine'.


(1) Gléb-gliz eo ar geot.
mouillé-rosée est le herbe
'L'herbe est trempée de rosée.'
Léonard, Drezen
cité dans Seite & Stéphan (1957:145)


Morphologie

variation dialectale

Pour le haut-vannetais du XXI°, Delanoy (2010) donne glueh 'rosée'.

dérivation

(2) Pa vijen o c'hlizennañ ar saout e parkeier ar Bugn...
quand1 serais à4 rosée.SG.er le vaches en champ.s le Bugn
'Quand j'étais à faire paître les vaches dans les champs du Bugn.'
Léonard (Bodilis), Ar Floc'h (1985:20)


(3) Glizata a raio hirio e-pad an deiz.
bruin.ée.er R fera aujourd'hui pendant le jour
'Il bruinera aujourd'hui pendant la journée.'
Trégorrois, Gros (1984:358)