Gestes grammaticaux

De Arbres
Aller à : navigation, rechercher

Les langues orales n'utilisent pas uniquement le canal oral pour produire leur signifiant. L'interprétation de la gestuelle a un impact évident sur l'analyse du contexte d'énonciation, ou sur la mise en place des tours de parole.

Dans quelques langues dont le français de Nantes, on relève même des gestes ostensibles du visage ou du haut du corps qui produisent des éléments strictement syntaxiques (Jouitteau 2004, 2007b).

Dans le cas des langues signées, la modalité gestuelle réalise les éléments grammaticaux, lexicaux comme fonctionnels. Les langues orales usent énormément moins de matériel gestuel, et il est intéressant d'observer quels éléments précisément peuvent être gestualisés.


gestes grammaticaux recensés dans des langues orales

En espagnol latino-américain, Ortaga-Santos (2016) relève des pronoms démonstratifs réalisés par un pointement des lèvres. En Nheengatú, Floyd (2016) relève des adverbes temporels réalisés par un geste de pointage vers le ciel.

En français de Nantes, la morphologie gestuelle est moins fixe, mais le matériel grammatical réalisé peut être fonctionnel. Il peut s'agir d'un complémenteur de matrice ou une tête évidentielle (claquement de mains, de doigts, haussement d'épaule) qui porte ou non les traits du sujet (gestes directionnels vers le référent ou un élément associé), ou bien encore d'une tête interrogative de question polaire (haussement de menton, de sourcil).

Dans les langues orales, les gestes accompagnant les verbes de mouvement ont tendance à exprimer ensemble la manière ('courir') et le chemin ('entrer') dans les langues comme l'anglais, et de façon séparée dans les langues comme le français ou la turque. Özçaliskan & al. (2016) ont montré que cette distinction dans les accompagnements gestuels persiste pour les locuteurs de l'anglais et du turque aveugles de naissance, et donc privés de l'input gestuel des autres locuteurs.


bibliographie

  • Floyd, Simeon. 2016. 'Modally hybrid grammars?: Celestial pointing for time-of-day reference in Nheengatú', Language 92:1, 31-64.
  • Jouitteau, M. 2007b. 'Listen to the sound of salience, Multichannel syntax of Q particles', Sergio Baauw, Frank Drijkoningen and Manuela Pinto (éds.) Romance Languages and Linguistic Theory 2005, Current Issues in Linguistic Theory 291, John Benjamins, Amsterdam/Philadelphia, 185-200.
  • Jouitteau, M. 2004. ‘Gestures as Expletives, Multichannel Syntax’, Proceedings of WCCFL 23, B. Schmeiser, V. Chand, A. Kelleher et A. Rodriguez (éds.), Cascadilla Press, 422-435. texte en ligne.
  • Ortega-Santos 2016. 'A formal analysis of lip-pointing in Latin-American Spanish', Isogloss 2, 113-128. texte.
  • Özçaliskan, Seida., Ché Lucero, & Susan Goldin-Meadow. 2016. 'Is Seeing Gesture Necessary to Gesture Like a Native Speaker?', Psychological Science, 1-11, texte.