Différences entre les versions de « Geot »

De Arbres
m (Remplacement de texte — « colspan="10" » par « colspan="15" »)
 
Ligne 39 : Ligne 39 :
|||colspan="15" | 'Là, il y a assez d'herbe, mais celle-là est une herbe âcre.'
|||colspan="15" | 'Là, il y a assez d'herbe, mais celle-là est une herbe âcre.'
|-  
|-  
|||||||colspan="15" | ''Trégorrois'', [[Gros (1970b)|Gros (1970b]]:§pud')
|||||||||||||colspan="15" | ''Trégorrois'', [[Gros (1970b)|Gros (1970b]]:§pud')
|}
|}



Version actuelle datée du 1 juillet 2022 à 11:52

Le nom geot dénote de 'l'herbe'.


Morphologie

variation et répartition dialectale

La carte 221 de l'ALBB documente la variation dialectale de la traduction de (Va couper) de l'herbe.


Pour le haut-vannetais, Delanoy (2010) donne le nom collectif yod 'herbe'.


(2) /bə zu 'jɛwd in ta'ɥɛn /
Boud zo yeot en tewenn.
être est herbe en.le dune
'Il y a de l'herbe sur la dune.'
Haut-vannetais (Plouhinec), Le Bozec (2018)


A Sein et à Houat, boed peut aussi dénoter une 'herbe'. A Houat, le nom donné dans l'ALBB est boued. Il n'y avait pas eu de réponse à Sein pour l'ALBB mais Fagon & Riou (2015:'boed'), à Sein, donnent var ar boed 'sur l'herbe'. Partout ailleurs, le nom donné est geot.

nombre

Geot est un nom collectif, qui est donc syntaxiquement pluriel. On obtient 'un brin d'herbe' avec le singulatif -enn.


(3) Aze a zo geot a-walh, med ar re-ze a zo geot pud.
ici R y.a herbe assez mais le ceux-ci R est herbe âcre
'Là, il y a assez d'herbe, mais celle-là est une herbe âcre.'
Trégorrois, Gros (1970b:§pud')


(3) E neb lec'h ne weled ket eur heotenn.
en aucun lieu ne1 voit.on pas un 1herbe.SG
'On ne voyait pas un brin d'herbe.'
Léon (Plouzane), Briant-Cadiou (1998:209)


Le double pluriel n'est pas forcément productif. A-M. Louboutin (09/2015a) à Locronan a geot, geotenn, mais pas * geotennoù.

dérivation

La racine verbale treuz- obtient le nom composé treuz-geot 'chiendent', comme documenté dans la carte 589 de l'ALBB. Gros (1989:176) donne treuz-yeot, /traverse-herbe/, 'chiendent'.

Gros (1984:369) donne gouryeotenn, /gour.yeot.enn/, 'herbe magique qui rend amnésique'.