Différences entre les versions de « Gar »

De Arbres
m (Remplacement de texte — « |- |||||||||colspan="10" |'' » par « |- |||||||||colspan="10" | '' »)
m (Remplacement de texte — « colspan="10" » par « colspan="15" »)
 
(2 versions intermédiaires par le même utilisateur non affichées)
Ligne 1 : Ligne 1 :
Le [[nom]] féminin ''gar, ur c'har'' dénote une 'jambe'. A ne pas confondre avec l'emprunt ''gar'' dans ''ti gar'', 'la gare'.
Le [[nom]] féminin ''gar, ur c'har'' dénote une 'jambe'. À ne pas confondre avec l'emprunt ''[[gar, ti gar|gar]]'' dans ''[[ti gar]]'', 'la gare'.




Ligne 7 : Ligne 7 :
||| [[kregiñ|crocher]] || [[R]] || [[ober|fait]] || [[art|le]] <sup>[[5]]</sup>[[glas|vert]] || [[P.e|en]] || [[P.e|en]].[[POSS|mon]]<sup>[[2]]</sup> || jambe
||| [[kregiñ|crocher]] || [[R]] || [[ober|fait]] || [[art|le]] <sup>[[5]]</sup>[[glas|vert]] || [[P.e|en]] || [[P.e|en]].[[POSS|mon]]<sup>[[2]]</sup> || jambe
|-
|-
|||colspan="10" | 'J'ai des fourmis (engourdissement et picotements) aux jambes.'
|||colspan="15" | 'J'ai des fourmis (engourdissement et picotements) aux jambes.'
|-
|-
|||||||||colspan="10" | ''Trégorrois'', [[Ernault (1879-1880)]]
|||||||||colspan="15" | ''Trégorrois'', [[Ernault (1879-1880)]]
|}
|}


Ligne 25 : Ligne 25 :
||| [[POSS|mon]]<sup>[[2]]</sup> || [[penn|tête]] || [[R]] [[zo|est]] || [[pounner|lourd]] || [[&|et]] || [[gwan|faible]] || [[eo|est]] || [[POSS|mon]] || [[les numéraux cardinaux|deux]].jambe
||| [[POSS|mon]]<sup>[[2]]</sup> || [[penn|tête]] || [[R]] [[zo|est]] || [[pounner|lourd]] || [[&|et]] || [[gwan|faible]] || [[eo|est]] || [[POSS|mon]] || [[les numéraux cardinaux|deux]].jambe
|-
|-
|||colspan="10" | 'Ma tête est lourde et faibles sont mes jambes.'  
|||colspan="15" | 'Ma tête est lourde et faibles sont mes jambes.'  
|-
|-
|||||||||colspan="10" | ''Le Scorff'', [[Ar Borgn (2011)|Ar Borgn (2011]]:17)
|||||||||colspan="15" | ''Le Scorff'', [[Ar Borgn (2011)|Ar Borgn (2011]]:17)
|}
|}


Ligne 36 : Ligne 36 :
||| [[na]]<sup>[[1]]</sup> [[COP|suis]] || [[ket|pas]] || [[kapap|capable]] || [[krenañ|trembler]] || [[ober|fait]] || [[POSS]].1 || [[duel|deux.F]].jambe || [[dindan|sous]].[[pronom incorporé|moi]]
||| [[na]]<sup>[[1]]</sup> [[COP|suis]] || [[ket|pas]] || [[kapap|capable]] || [[krenañ|trembler]] || [[ober|fait]] || [[POSS]].1 || [[duel|deux.F]].jambe || [[dindan|sous]].[[pronom incorporé|moi]]
|-
|-
||| colspan="10" | 'Je n'en suis pas capable, mes jambes tremblent sous moi.'  
||| colspan="15" | 'Je n'en suis pas capable, mes jambes tremblent sous moi.'  
|-
|-
|||||||||colspan="10" | ''Ouessant'', [[Gouedig (1982)]]
|||||||||colspan="15" | ''Ouessant'', [[Gouedig (1982)]]
|}
|}


Ligne 64 : Ligne 64 :
||| [[e-barzh|avant]] || [[mont|aller]] || [[P.e|en]].[[art|le]] || [[douar|terre]] || [[R]]<sup>[[4]]</sup> || [[rankout|devrais]] || [[lakaat|mettre]] || [[duel|2]].jambe || [[nevez|nouveau]]
||| [[e-barzh|avant]] || [[mont|aller]] || [[P.e|en]].[[art|le]] || [[douar|terre]] || [[R]]<sup>[[4]]</sup> || [[rankout|devrais]] || [[lakaat|mettre]] || [[duel|2]].jambe || [[nevez|nouveau]]
|-
|-
|||colspan="10" | 'Avant de travailler un sol retourné, je devrais mettre des jambes neuves.'  
|||colspan="15" | 'Avant de travailler un sol retourné, je devrais mettre des jambes neuves.'  
|-
|-
|||||||||colspan="10" | ''L'Hôpital-Camfrout'', [[Le Gall (1958)|Le Gall (1958]]:'mond')
|||||||||colspan="15" | ''L'Hôpital-Camfrout'', [[Le Gall (1958)|Le Gall (1958]]:'mond')
|}
|}


Ligne 85 : Ligne 85 :
||| [[e-serr|en]] || courir || [[INT|Dieu]]
||| [[e-serr|en]] || courir || [[INT|Dieu]]
|-
|-
|||colspan="10" | 'en courant à toutes jambes.'
|||colspan="15" | 'en courant à toutes jambes.'
|-
|-
|||||||||colspan="10" | ''Cornouaillais (Riec)'', [[Bouzeg (1986)|Bouzeg (1986]]:27)
|||||||||colspan="15" | ''Cornouaillais (Riec)'', [[Bouzeg (1986)|Bouzeg (1986]]:27)
|}
|}



Version actuelle datée du 23 juin 2022 à 15:28

Le nom féminin gar, ur c'har dénote une 'jambe'. À ne pas confondre avec l'emprunt gar dans ti gar, 'la gare'.


(1) Krigi ' ra ar c'hlas 'n em gar.
crocher R fait le 5vert en en.mon2 jambe
'J'ai des fourmis (engourdissement et picotements) aux jambes.'
Trégorrois, Ernault (1879-1880)


Morphologie

genre

La paire s'obtient avec un duel de genre féminin div qui obtient divc'harr, ou divesker.


(2) Ma fenn a zo pounner ha gwan eo man divhar.
mon2 tête R est lourd et faible est mon deux.jambe
'Ma tête est lourde et faibles sont mes jambes.'
Le Scorff, Ar Borgn (2011:17)


(3) N'on ket kapab, krena ra on divesker niennon.
na1 suis pas capable trembler fait POSS.1 deux.F.jambe sous.moi
'Je n'en suis pas capable, mes jambes tremblent sous moi.'
Ouessant, Gouedig (1982)


dérivation

Le Bayon (1878:15) relève le préfixe es sur gar 'jambe' dans en diwesker 'les deux jambes', et les mots skar, skarein, skarinek ou skiren.

Vallée (1980:XXI) forme un participe, avec garret-eeun, /jambe.é-droit/, 'qui a des jambes droites', garret-kamm, /jambe.é-boiteux/, 'dont les jambes sont tordues'.


variation dialectale

La carte 217 de l'ALBB donne la variation dialectale de la traduction de mes jambes.


Expression

'se mettre des jambes neuves'

(1) abarz mond en douar e rankfen lakaad divesker nevez
avant aller en.le terre R4 devrais mettre 2.jambe nouveau
'Avant de travailler un sol retourné, je devrais mettre des jambes neuves.'
L'Hôpital-Camfrout, Le Gall (1958:'mond')


'jambe de pantalon'

(2) loerezenn e vragou

'la jambe de son pantalon'
Trégorrois, Gros (1970b:§'loer')


'à toutes jambes'

(3) 'ser geipal Doue (cf. Standard 'galoupat')
en courir Dieu
'en courant à toutes jambes.'
Cornouaillais (Riec), Bouzeg (1986:27)