Falc'hun (1981)

De Arbres
Révision datée du 13 avril 2021 à 11:06 par Mjouitteau (discussion | contributions) (Page créée avec « * Falc'hun, F. 1981. ''Perspectives nouvelles sur l'histoire de la langue bretonne'', Riwanon Jaffrès et Alain Le Guyader (dir.), série ''La Nation en Question'', Paris,... »)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher
  • Falc'hun, F. 1981. Perspectives nouvelles sur l'histoire de la langue bretonne, Riwanon Jaffrès et Alain Le Guyader (dir.), série La Nation en Question, Paris, Union Générale d'Éditions.


à propos


 "Cet ouvrage est la réédition, peu modifiée, de L'Histoire de la langue bretonne d'après la géographie linguistique. La principale addition, la 8e partie, «Travaux récents de toponymie », avec le fameux «article gaulois », et les innombrables formes du nom du 'bois', n’appelle aucun commentaire ici. Sur le reste, il y aurait beaucoup d’éloges à formuler si le titre du livre était : L’apport d’un atlas linguistique à l’histoire récente du breton. L’étude du voyage de formes et de mots est bien menée à partir de l’Atlas du Doyen Le Roux, document capital et irremplaçable, car, depuis sa rédaction, beaucoup de formes ont disparu ou ont changé, dans l'impersonnel, le parfait, les pronoms, etc. ; on y saisit sur le vif une évolution qui, rapide depuis trois siècles, est devenue accélérée dans un milieu bilingue. 
 Voilà le cœur du problème : comment les parlers modernes peuvent-ils nous renseigner sur l’immensité de ce qui a changé ou disparu ? Cet ouvrage n’utilise aucun document du vieux-breton - (le seul Cartulaire de Redon fournit trois mille entrées du IXe siècle, anthroponymes, toponymes, noms d’hommes, termes juridiques)... — aucun document du moyen-breton, sauf un dictionnaire. Pourrait-on écrire l’histoire du français à partir d’un atlas moderne et d’un dictionnaire des alentours de 1500 ? en écartant comme sans valeur toute la production écrite depuis le serment de Strasbourg ?"