Evn

De Arbres
Révision datée du 30 décembre 2023 à 18:39 par Mjouitteau (discussion | contributions) (Remplacement de texte — « " | [[Le Bozec (1933)| » par « " | ''Standard'', [[Le Bozec (1933)| »)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)

Le nom evn dénote un 'oiseau'.


(1) A : Pe evn a c'hrougous ? B : Ar goulm.
quel oiseau R1 roucoule le 1pigeon
A : 'Quel oiseau roucoule ?' / B : 'Le pigeon.'
Standard, Le Bozec (1933:46)


Morphologie

nombre

Le nom evn a un pluriel en -ed, avec evned.


(2) gant an holl evned
avec le tous oiseau.x
'avec tous les oiseaux'
Léonard, Seite & Stéphan (1957:107)


variation et répartition dialectale

La carte 191 de l'ALBB documente la variation dialectale de la traduction de (L')oiseau (vole). On voit que le nom celtique evn est une marque des dialectes de l'Est.



Différents emprunts romans font concurrence à evn. On trouve labous, lapous dans les dialectes de l'Ouest. On trouve dans le vannetais ponsin ou pichon. Ces emprunts ont les sens moins génériques de 'poussin' ou 'pigeon' dans les autres dialectes.

À Gurunhuel en Trégor, eoñv dénote un 'oiseau'. Le nom lapous y existe aussi, mais il y dénote un 'ver blanc' (Ernault 1879-1880:160). Le nom lapous dénote un oiseau dans les dialectes KLT de l'Ouest.

forme hypocoristique

La forme en (4) comprend un diminutif et une réduplication qui sonne enfantine.


(3) 'Mañ an ninig o tont !...
est le oiseau.DIM à4 venir
'Le petit oiseau va sortir !'
Standard, Kervella (2002:48)

Diachronie

Selon Deshayes (2003), evn "procède du vieux breton etn et correspond au cornique ed-hen, au gallois edn et au vieil irlandais én. Ces mots sont issus du celtique * etno-."


(4) Lausket en ined de dostat.
laissez le oiseau.x de1 proch.er
'Laissez les oiseaux approcher.'
Vannetais, Le Bayon (1878:65)