Différences entre les versions de « Eeun »

De Arbres
m (Remplacement de texte — « colspan="10" » par « colspan="15" »)
m (Remplacement de texte — « ’ » par « ' »)
 
Ligne 7 : Ligne 7 :
||| [[pfi|moi]] || [[COP|est]] || droit || [[dirak|devant]] || [[art|le]] [[iliz|église]]  
||| [[pfi|moi]] || [[COP|est]] || droit || [[dirak|devant]] || [[art|le]] [[iliz|église]]  
|-
|-
||| colspan="15" | 'J’ai l'église juste en face.'
||| colspan="15" | 'J'ai l'église juste en face.'
|-  
|-  
|||||||||||colspan="15" | ''Cornouaillais (Locronan)'', [[A-M. Louboutin (10/2021)]]
|||||||||||colspan="15" | ''Cornouaillais (Locronan)'', [[A-M. Louboutin (10/2021)]]

Version actuelle datée du 2 juillet 2022 à 13:50

L'adjectif eeun 'droit' a aussi un usage d'adverbe.


(1) Me zo eeoñv dirak an iliz.
moi est droit devant le église
'J'ai l'église juste en face.'
Cornouaillais (Locronan), A-M. Louboutin (10/2021)


Morphologie

variation dialectale

Pour le haut-vannetais du XXI°, Delanoy (2010) donne les formes euñn, ian.


Adverbe

Les léonards Seite & Stéphan (1957:66) utilisent eeun comme adverbe. En breton standard, l'adverbe est end-eeun.


(2) Eeun e valefen.
droit R4 marcherais
'Je marcherais droit.'
Léon, Seite & Stéphan (1957:66)


(3) Bale eeun a rafen.
marcher droit R1 ferais
'Je marcherais droit.'
Léon, Seite & Stéphan (1957:66)