E-, es-, ez- : Différence entre versions

De Arbres
Aller à : navigation, rechercher
(A ne pas confondre)
Ligne 14 : Ligne 14 :
 
Selon [[Deshayes (2003)| Deshayes (2003]]:37), le breton ''es-'' 'hors de', remonte au [[vieux breton]] ''es-'' et d’un ancien *''eks-'' emprunté au latin ''ex-''.
 
Selon [[Deshayes (2003)| Deshayes (2003]]:37), le breton ''es-'' 'hors de', remonte au [[vieux breton]] ''es-'' et d’un ancien *''eks-'' emprunté au latin ''ex-''.
  
En gallo, [[Auffray (2007)|Auffray (2007]]:intro) donne, correspondant au français ''é-, ex-'', le préfixe ''e-'' 'hors de, action inverse, action de ''epiaoter'', ''epiaoler'' 'dépecer, dépiauter' ou ''elonger'' 'allonger, proroger'.
+
En [[gallo]], [[Auffray (2007)|Auffray (2007]]:intro) donne, correspondant au français ''é-, ex-'', le préfixe ''e-'' 'hors de, action inverse, action de ''epiaoter'', ''epiaoler'' 'dépecer, dépiauter' ou ''elonger'' 'allonger, proroger'.
  
  
[[Le Bayon (1878)|Le Bayon (1878]]:15) note un morphème ''es'' ou ''s'', qu'il assimile à ''es'' dans '''''es'''kemm''. Il donne ''en diwesker'' 'les deux jambes', et les mots ''skar'', ''skarein'', ''skarinek'' ou ''skiren'' dérivés de ''[[gar]]'' 'jambe'.  
+
[[Le Bayon (1878)|Le Bayon (1878]]:15) note un morphème ''es'' ou ''s'', qu'il assimile à ''es'' dans '''''es'''kemm''. Il donne ''en diwesker'' 'les deux jambes', et les mots ''skar'', ''skarein'', ''skarinek'' ou ''skiren'' comme [[dérivés]] de ''[[gar]]'' 'jambe'.  
  
  

Version du 22 août 2020 à 11:45

Le préfixe se rencontre sous les trois formes: e-, es-, ez-.


Kervella (1947:§882) donne :

ec’hon, ec’hoaz, ehan, evodiñ,
espar, eskemm, eskumunugenn, eskas, eskuit, estren, estreget
ezvezañs


Diachronie et horizons comparatifs

Selon Kervella (1947:§882), le préfixe es- est une grammaticalisation de la préposition eus.

Selon Deshayes (2003:37), le breton es- 'hors de', remonte au vieux breton es- et d’un ancien *eks- emprunté au latin ex-.

En gallo, Auffray (2007:intro) donne, correspondant au français é-, ex-, le préfixe e- 'hors de, action inverse, action de epiaoter, epiaoler 'dépecer, dépiauter' ou elonger 'allonger, proroger'.


Le Bayon (1878:15) note un morphème es ou s, qu'il assimile à es dans eskemm. Il donne en diwesker 'les deux jambes', et les mots skar, skarein, skarinek ou skiren comme dérivés de gar 'jambe'.


A ne pas confondre

Un préfixe en-, end-, e-, er-, ez- peut marquer morphologiquement les adjectifs prédicatifs.

Le Brigant (1779:23) relève un autre préfixe de forme ez- qui semble de même sens que ar- sur les adjectifs, qui obtient une approximation. Il donne ezvoen 'blanchâtre' et ezvélen 'un peu jaune ou jaunâtre'.