Différences entre les versions de « Drouk »

De Arbres
Ligne 3 : Ligne 3 :


{| class="prettytable"
{| class="prettytable"
|(1)|| A-hervez ||e oa '''droug''' || ken e oa.
|(1)|| A-hervez ||e oa ||'''droug''' || ken e oa.
|-
|-
| || [[hervez|selon]] ||[[R]]<sup>[[4]]</sup> [[COP|était]] méchant|| [[ken, ker, kel|autant]] [[R]]<sup>[[4]]</sup> [[COP|était]] ||
| || [[hervez|selon]] ||[[R]]<sup>[[4]]</sup> [[COP|était]] ||méchant|| [[ken, ker, kel|autant]] [[R]]<sup>[[4]]</sup> [[COP|était]] ||
|-
|-
|||colspan="4" | 'Il paraît qu'il était terriblement méchant.'||''Trégorrois'', [[Gros (1984)|Gros (1984]]:50)   
|||colspan="4" | 'Il paraît qu'il était terriblement méchant.'||''Trégorrois'', [[Gros (1984)|Gros (1984]]:50)   
Ligne 15 : Ligne 15 :
=== grammaticalisation ===
=== grammaticalisation ===


L'adjectif ''drouk'' donné de façon transparente le préfixe ''[[drouk-]]'' 'mé-, mal-' ([[Kervella (1947)|Kervella 1947]]:§881).
L'adjectif ''drouk'' donné de façon transparente le [[préfixe]] ''[[drouk-]]'' 'mé-, mal-' ([[Kervella (1947)|Kervella 1947]]:§881).




=== composition ===
=== composition ===


Le préfixe ''[[kil-]]'' obtient de façon non-compositionnelle l'adjectif '''''kil'''droug'' 'sournois, chien qui mord sans aboyer' reporté par [[Merser (2009)]].
Le préfixe ''[[kil-]]'' obtient de façon non-compositionnelle l'[[adjectif]] '''''kil'''droug'' 'sournois, chien qui mord sans aboyer' reporté par [[Merser (2009)]].





Version du 14 novembre 2018 à 19:22

Drouk 'mauvais, méchant' est un adjectif.


(1) A-hervez e oa droug ken e oa.
selon R4 était méchant autant R4 était
'Il paraît qu'il était terriblement méchant.' Trégorrois, Gros (1984:50)


Morphologie

grammaticalisation

L'adjectif drouk donné de façon transparente le préfixe drouk- 'mé-, mal-' (Kervella 1947:§881).


composition

Le préfixe kil- obtient de façon non-compositionnelle l'adjectif kildroug 'sournois, chien qui mord sans aboyer' reporté par Merser (2009).


Sémantique

(2) E bozoù n'ont ket drouk.
son1 mots ne'sont pas méchant
'Il parle assez bien. (litt/ "ses mots ne sont pas mauvais")'
Scaër/Guiscriff, Naoned (1952:60)