Dre-holl : Différence entre versions

De Arbres
Aller à : navigation, rechercher
(Page créée avec « ''Dre-holl'' est un adverbe spatial décomposable de la même façon que son équivalent français 'partout'. {| class="prettytable" |(1)|| Me a glev || lavared || a zo bre... »)
 
 
(12 révisions intermédiaires par le même utilisateur non affichées)
Ligne 1 : Ligne 1 :
''Dre-holl'' est un adverbe spatial décomposable de la même façon que son équivalent français 'partout'.
+
''Dre-holl'' est un [[adverbe]] spatial décomposable de la même façon que son équivalent français 'partout'.
  
  
 
{| class="prettytable"
 
{| class="prettytable"
|(1)|| Me a glev || lavared || a zo brezel || '''dre-oll'''.
+
|(1)|| Me || a || glev || lavared || a zo || brezel || '''dre-oll'''.
 
|-  
 
|-  
| ||[[pfi|moi]] [[R]] entend || dire || [[R]] [[E|y.a]] guerre || [[dre|par]]-[[holl|tout]]
+
|||[[pfi|moi]] || [[R]]<sup>[[1]]</sup> || [[klevout|entend]] || [[lavarout|dire]] || [[R]] [[E|y.a]] || [[brezel|guerre]] || [[dre|par]]-[[holl|tout]]
 
|-  
 
|-  
| ||colspan="4" | 'J'entends dire qu'il y a la guerre partout.'||||||''Trégorrois'', [[Gros (1984)|Gros (1984]]:200)
+
|||colspan="10" | 'J'entends dire qu'il y a la guerre partout.'
 +
|-
 +
|||||||colspan="10" |''Trégorrois'', [[Gros (1984)|Gros (1984]]:200)
 
|}
 
|}
  
  
Cet adverbe est en compétition avec l'[[emprunt]] au français ''[[partout]]''.
+
== Morphologie ==
 +
 
 +
=== répartition dialectale ===
 +
 
 +
L'[[Académie bretonne (1922)]] considère ''dre-holl'' comme dialectal, mais il est utilisé par Gros comme Drezen.
 +
 
 +
 
 +
{| class="prettytable"
 +
|(2)|| Eman || o || c'houilia || '''dre-holl''' || kas || kavout ||ar pez || en deus || kollet.
 +
|-
 +
||| [[eman|est]] || [[particule o|à]]<sup>[[4]]</sup> || [[c'hwil|insect]].[[-iañ (V.)|er]] || partout || [[kas|chercher]] || [[kavout|trouver]] || [[ar pezh|ce que]] || 3SGM [[kaout|a]] || [[koll|perdu]]
 +
|-
 +
|||colspan="10" | 'Il est en train de fouiner partout pour trouver ce qu'il a perdu.'
 +
|-
 +
|||||||colspan="10" |''"dialectal"'', [[Académie bretonne (1922)|Académie bretonne (1922]]:293)
 +
|}
 +
 
 +
 
 +
{| class="prettytable"
 +
|(3)|| a || '''dre-holl''' ||eo || deredet || pomperion, || archerion, || sikourerion || a || bep || seurt...
 +
|-
 +
||| [[a|de]] || partout || [[COP|est]] || [[redek|accourru]] || [[pomper|pompier]].[[-ion|s]]  || [[archer|polic]].[[-erion|iers]] || [[sikour|secour]].[[-erion|istes]] || [[a|de]]<sup>[[1]]</sup> || [[pep|chaque]] || [[seurt|sorte]]
 +
|-
 +
|||colspan="10" | 'De partout, il est accouru des pompiers, policiers, secouristes de toutes sortes...'
 +
|-
 +
|||||||colspan="10" |''Standard'', [[Drezen (1943)]]
 +
|}
 +
 
 +
 
 +
=== répartition dialectale ===
 +
 
 +
Cet [[adverbe]] est en compétition en breton avec l'[[emprunt]] au français ''[[partout]]'', ou avec le composé ''e pep lec'h'' /en chaque lieu/.
  
  
 
[[Category:articles|Categories]]
 
[[Category:articles|Categories]]
 
[[Category:adverbes|Categories]]
 
[[Category:adverbes|Categories]]

Version actuelle datée du 13 octobre 2021 à 13:47

Dre-holl est un adverbe spatial décomposable de la même façon que son équivalent français 'partout'.


(1) Me a glev lavared a zo brezel dre-oll.
moi R1 entend dire R y.a guerre par-tout
'J'entends dire qu'il y a la guerre partout.'
Trégorrois, Gros (1984:200)


Morphologie

répartition dialectale

L'Académie bretonne (1922) considère dre-holl comme dialectal, mais il est utilisé par Gros comme Drezen.


(2) Eman o c'houilia dre-holl kas kavout ar pez en deus kollet.
est à4 insect.er partout chercher trouver ce que 3SGM a perdu
'Il est en train de fouiner partout pour trouver ce qu'il a perdu.'
"dialectal", Académie bretonne (1922:293)


(3) a dre-holl eo deredet pomperion, archerion, sikourerion a bep seurt...
de partout est accourru pompier.s polic.iers secour.istes de1 chaque sorte
'De partout, il est accouru des pompiers, policiers, secouristes de toutes sortes...'
Standard, Drezen (1943)


répartition dialectale

Cet adverbe est en compétition en breton avec l'emprunt au français partout, ou avec le composé e pep lec'h /en chaque lieu/.