Dleout : Différence entre versions

De Arbres
Aller à : navigation, rechercher
(Page créée avec « Le verbe ''dleout'', 'devoir', est un modal. Il sélectionne une proposition infinitive. {| class="prettytable" |(1)|| Eul leh kreñv|| e '''tle''' ||beza bet || _ ||ev... »)
 
(Morphologie)
Ligne 13 : Ligne 13 :
 
== Morphologie ==
 
== Morphologie ==
  
L'initiale du verbe, <font color=green>[dl]</font color=green> n'est jamais prononcée telle quelle. Lorsqu'elle n'est pas mutée ( en <font color=green>[zl]</font color=green> ou <font color=green>[tl]</font color=green>), elle est prononcée <font color=green>[gl]</font color=green>.
+
L'initiale du verbe, <font color=green>[dl]</font color=green> n'est jamais prononcée telle quelle. Lorsqu'elle n'est pas mutée ( en <font color=green>[zl]</font color=green> ou <font color=green>[tl]</font color=green> ), elle est prononcée <font color=green>[gl]</font color=green>.
  
 +
Les variations morphologiques de ce verbe sont documentées dans la carte [http://sbahuaud.free.fr/ALBB/Kartenn-166.jpg 166] de l'[[ALBB]], par une traduction de 'devoir (de l'argent)'
  
 
== Sémantique ==
 
== Sémantique ==

Version du 4 janvier 2012 à 11:24

Le verbe dleout, 'devoir', est un modal. Il sélectionne une proposition infinitive.


(1) Eul leh kreñv e tle beza bet _ evito sur a-walh.
un place fort R4 doit être été pour.eux sur assez
'Ça a surement été pour eux une place forte.' léonard (Kleder), Seite (1998:49)


Morphologie

L'initiale du verbe, [dl] n'est jamais prononcée telle quelle. Lorsqu'elle n'est pas mutée ( en [zl] ou [tl] ), elle est prononcée [gl].

Les variations morphologiques de ce verbe sont documentées dans la carte 166 de l'ALBB, par une traduction de 'devoir (de l'argent)'

Sémantique

Le modal dleout a plusieurs lectures différentes


lecture épistémique

(2) Grognal, gwic'hal, oc'hal, doc'hal ha soroc'hal a rae, ma tlee beza klevet betek Toulzac'h, moarvat.
grogner grogner grogner grogner et grogner R faisait que doit être entendu jusqu'à Toulzac'h, probablement
'Il grognait, il piaillait, il grognait à nouveau, il grognait encore et encore, à tel point qu'on devait probablement l'entendre jusqu'à Toulzac'h.'
Kerrien (2000:86)


lecture déontique

(3) Lavared a reer ive ne dle morse [eur horv-maro tremen diou wech dre hent Kastellin].
dire R fait.IMP aussi ne doit jamais le corps-mort passer 2 fois par route Chateaulin
'On dit aussi qu'il ne faut jamais que le corps d'un mort passe deux fois par la route de Chateaulin.'
Leon, (Kleder) Seite (1998:8)