Différences entre les versions de « Divreoc'h »

De Arbres
(Remplacement de texte — « |- |||||||colspan="10" |' » par « |- |||||||colspan="10" | ' »)
(Remplacement de texte — « |- |||colspan="10" |' » par « |- |||colspan="10" | ' »)
Ligne 7 : Ligne 7 :
||| [[art|le]] [[Gour-|haut]].[[lanv|flux]] || [[R]]<sup>[[1]]</sup> [[diskenn|descend]] || vite.[[-oc'h|plus]] || [[eget|que]] || [[ma|que]]<sup>[[4]]</sup> || [[pignat|monte]] || [[sañset|censé]]
||| [[art|le]] [[Gour-|haut]].[[lanv|flux]] || [[R]]<sup>[[1]]</sup> [[diskenn|descend]] || vite.[[-oc'h|plus]] || [[eget|que]] || [[ma|que]]<sup>[[4]]</sup> || [[pignat|monte]] || [[sañset|censé]]
|-  
|-  
|||colspan="10" |'A l'étale de haute mer, la mer descend plus vite qu'elle n'a monté, censément.'  
|||colspan="10" | 'A l'étale de haute mer, la mer descend plus vite qu'elle n'a monté, censément.'  
|-  
|-  
|||||||colspan="10" | ''Léon (Plougerneau)'', [[Elégoët (1982)|Elégoët (1982]]:22)
|||||||colspan="10" | ''Léon (Plougerneau)'', [[Elégoët (1982)|Elégoët (1982]]:22)
Ligne 18 : Ligne 18 :
||| [[da|pour]]<sup>[[1]]</sup> || [[gellout|pouvoir]] || [[kaout|avoir]] || [[a|P]].[[pronom incorporé|elle]] || vite.[[-oc'h|plus]]  
||| [[da|pour]]<sup>[[1]]</sup> || [[gellout|pouvoir]] || [[kaout|avoir]] || [[a|P]].[[pronom incorporé|elle]] || vite.[[-oc'h|plus]]  
|-  
|-  
|||colspan="10" |'de façon à la retrouver plus facilement.'  
|||colspan="10" | 'de façon à la retrouver plus facilement.'  
|-  
|-  
|||||||colspan="10" | ''Léon (Plougerneau)'', [[Elégoët (1982)|Elégoët (1982]]:21)
|||||||colspan="10" | ''Léon (Plougerneau)'', [[Elégoët (1982)|Elégoët (1982]]:21)

Version du 18 mars 2022 à 14:45

Divreoc'h signifie en Léon 'plus rapidement', 'plus facilement'.


(1) Ar gourlan a ziskenn divreoc'h eget ma pign, sañset.
le haut.flux R1 descend vite.plus que que4 monte censé
'A l'étale de haute mer, la mer descend plus vite qu'elle n'a monté, censément.'
Léon (Plougerneau), Elégoët (1982:22)


(2) da c'hellout kaout anezhi divreoc'h
pour1 pouvoir avoir P.elle vite.plus
'de façon à la retrouver plus facilement.'
Léon (Plougerneau), Elégoët (1982:21)