Dislocation à droite : Différence entre versions

De Arbres
Aller à : navigation, rechercher
(Page créée avec « La ''dislocation à droite'' désigne les structures où un constituant en périphérie droite de la phrase co-réfère avec un élément résomptif dans ... »)
 
Ligne 1 : Ligne 1 :
 
La ''[[dislocation]] à droite'' désigne les structures où un [[constituant]] en [[périphérie]] droite de la phrase [[co-réfère]] avec un élément [[résomptif]] dans la phrase (hors [[périphérie]]).
 
La ''[[dislocation]] à droite'' désigne les structures où un [[constituant]] en [[périphérie]] droite de la phrase [[co-réfère]] avec un élément [[résomptif]] dans la phrase (hors [[périphérie]]).
  
 +
Un [[pronom résomptif]] est toujours présent dans ces structures. Comme cette expression [[anaphorique]] précède linéairement l'expression avec laquelle elle [[co-réfère]], la dislocation à droite crée un effet de retardement de calcul de la référence. 
 +
 +
La dislocation à droite a un impact sur la [[structure informationnelle]] de la phrase.
 +
Ces structures sont associées à une [[prosodie]] particulière.
 +
 +
 +
== description pré-théorique ==
  
 
   [[Gros (1984)|Gros (1984]]:134):
 
   [[Gros (1984)|Gros (1984]]:134):
Ligne 13 : Ligne 20 :
 
   ''Hennez a zo ur gwall-vicher, ar falhad-ze!'
 
   ''Hennez a zo ur gwall-vicher, ar falhad-ze!'
  
 
Un [[pronom résomptif]] est toujours présent dans la phrase.
 
  
  

Version du 20 novembre 2012 à 15:26

La dislocation à droite désigne les structures où un constituant en périphérie droite de la phrase co-réfère avec un élément résomptif dans la phrase (hors périphérie).

Un pronom résomptif est toujours présent dans ces structures. Comme cette expression anaphorique précède linéairement l'expression avec laquelle elle co-réfère, la dislocation à droite crée un effet de retardement de calcul de la référence.

La dislocation à droite a un impact sur la structure informationnelle de la phrase. Ces structures sont associées à une prosodie particulière.


description pré-théorique

 Gros (1984:134):
 "Ici, le pronom sert en somme de "fourrier" ou de "commandement préparatoire", 
 réveille l'interlocuteur qu'il tient un instant en suspens, afin que celui-ci 
 prête toute son attention à l'explication qui doit suivre. 
 
 On peut dire tout simplement: 
 ar falhad-ze a zo ur gwall-vicher, 'Ce fauchage-là est un dur métier'
 Mais cette phrase, très normale, est dépourvue de relief et un fermier dira de 
 préférence, d'une façon plus expressive: 
 Hennez a zo ur gwall-vicher, ar falhad-ze!'


Terminologie

En anglais le terme est right dislocation.

Gros (1984:134) rassemble ces structures sous le terme de: anticipation.