Discussion:Résomption du sujet 'à la cornouaillaise' : Différence entre versions

De Arbres
Aller à : navigation, rechercher
m
Ligne 6 : Ligne 6 :
 
--[[Utilisateur:Jadé Loïc|Jadé Loïc]] 24 mai 2013 à 14:51 (CEST) En mentionnant ces exemples, j'avais pour seul but de '''décrire''', d'apporter un témoignage. Je n'ai pas les connaissances requises pour '''expliquer''' les phénomènes.
 
--[[Utilisateur:Jadé Loïc|Jadé Loïc]] 24 mai 2013 à 14:51 (CEST) En mentionnant ces exemples, j'avais pour seul but de '''décrire''', d'apporter un témoignage. Je n'ai pas les connaissances requises pour '''expliquer''' les phénomènes.
  
>---[[Utilisateur:Mjouitteau|MJ.]] 24 mai 2013 à 15:48 (CEST): J'ai bien compris. Je n'aurai pas dû utiliser un ''tu'' impersonnel ambigu. Je pense cependant qu'essayer de décrire est juste ce que nous faisons ci-dessus. Pour décrire, il faut trouver la généralisation qui posera le moins de problèmes. La solution la meilleure est celle qui, tout en étant descriptivement adéquate, est la plus simple et ne multiplie pas les problèmes. A mon sens, ta proposition de classement fait sens au niveau sémantique, mais poserait les problèmes mentionnés, et c'est pour cela que je garde le classement comme il est (pour l'instant!). Quant à la dimension réellement explicative de la résomption du sujet à la Cornouaillaise, c'est un autre défi.
+
>---[[Utilisateur:Mjouitteau|MJ.]] 24 mai 2013 à 15:48 (CEST): J'ai bien compris. Je n'aurais pas dû utiliser un ''tu'' impersonnel ambigu. Je pense cependant qu'essayer de décrire est juste ce que nous faisons ci-dessus. Pour décrire, il faut trouver la généralisation qui posera le moins de problèmes. La solution la meilleure est celle qui, tout en étant descriptivement adéquate, est la plus simple et ne multiplie pas les problèmes. A mon sens, ta proposition de classement fait sens au niveau sémantique, mais poserait les problèmes mentionnés, et c'est pour cela que je garde le classement comme il est (pour l'instant!). Quant à la dimension réellement explicative de la résomption du sujet à la Cornouaillaise, c'est un autre défi.

Version du 24 mai 2013 à 14:57

--Jadé Loïc 23 mai 2013 à 22:49 (CEST) Il n'est sans doute pas trop aventureux de dire que l'équivalent de la résomption du sujet "à la Cornouaillaise" se fait aux 1ère et 2ème personnes par la reprise du pronom-sujet : N'ouzon ket me ; n'ouzez ket te ; ne oar ket anezhañ...

>--MJ. 24 mai 2013 à 14:01 (CEST): N'ouzon ket me et N'ouzez ket te sont des exemples de pronom écho. Ces pronoms ne sont pas restreints en personne (cf. Ne oar ket eñ/hi). Si tu essaies de fusionner les deux paradigmes, il te faudra alors expliquer pourquoi, aux personnes 3, tu as l'optionalité d'un pronom indépendant ou d'une incorporation dans une préposition support (dans un dialecte seulement).

--Jadé Loïc 24 mai 2013 à 14:51 (CEST) En mentionnant ces exemples, j'avais pour seul but de décrire, d'apporter un témoignage. Je n'ai pas les connaissances requises pour expliquer les phénomènes.

>---MJ. 24 mai 2013 à 15:48 (CEST): J'ai bien compris. Je n'aurais pas dû utiliser un tu impersonnel ambigu. Je pense cependant qu'essayer de décrire est juste ce que nous faisons ci-dessus. Pour décrire, il faut trouver la généralisation qui posera le moins de problèmes. La solution la meilleure est celle qui, tout en étant descriptivement adéquate, est la plus simple et ne multiplie pas les problèmes. A mon sens, ta proposition de classement fait sens au niveau sémantique, mais poserait les problèmes mentionnés, et c'est pour cela que je garde le classement comme il est (pour l'instant!). Quant à la dimension réellement explicative de la résomption du sujet à la Cornouaillaise, c'est un autre défi.