Discussion:Neuze

De Arbres
Aller à : navigation, rechercher

--Jadé Loïc 28 avril 2013 à 10:02 (CEST) La locution "benn neuze" est l'équivalent de "pour alors" (bretonnisme ?), "à ce moment-là"

> --MJ. 30 avril 2013 à 13:06 (CEST): Gros a un exemple traduit 'd'ici là'. As-tu un exemple en corpus ou une référence?

(x) A-benn neuze e vint debret toud.
d'ici alors R seront mangé tous
'D'ici là ils seront tous mangés.' Trégorrois, Gros, (1984:312)

--Jadé Loïc 28 mai 2013 à 15:54 (CEST) Une autre utilisation de "neuze" selon Jules Gros "Dictionnaire français-breton des expressions figurées (A-I) " Emgleo Breiz Brud nevez 1993 : "Pa oa marvet ar mab-se dezi, neuze bepred e oa rannet he halon" = "Lorsque celui-là de ses fils mourut, c'est alors que son coeur se déchira"

>--MJ. 28 mai 2013 à 16:35 (CEST): Y-a-t-il plus ici que l'anaphore temporelle?

traduction de 'a neuze'

  • [LJ/01/2013] Dans l'exemple suivant
"On oeit a nezé da Gerare de huèh vlé betag pearzek vlé.
suis allé de alors à Gerare de 6 an jusqu'à 14 an"

est-ce vraiment la préposition "a" qui précède "neuze"? La forme "da neuze" est d'expression courante pour dire "A ce moment, à l'époque...". Le fait que le mot précédent finisse par un "t" prononcé "d" a pu amener une confusion. > --MJ. 7 janvier 2013 à 23:24 (CET): Menard & Kadored (2001) donne a-neuze: diwar ar c'houlz-se, et da neuze: d'ar c'houlz-se.