Discussion:Mots composés : Différence entre versions

De Arbres
Aller à : navigation, rechercher
m (Mjouitteau a déplacé la page Discussion:Nom composé vers Discussion:Mots composés par-dessus une redirection)
(Kazeg-koad désigne l'oiseau pivert)
Ligne 1 : Ligne 1 :
 +
--[[Utilisateur:Jadé Loïc|Jadé Loïc]] ([[Discussion utilisateur:Jadé Loïc|discussion]]) 19 février 2021    A plusieurs reprises le terme de kazeg-koad est traduit par cheval de bois, ce qui est effectivement une traduction possible.Ce nom composé se traduit aussi par pivert/pic vert
 +
 
--[[Utilisateur:Jadé Loïc|Jadé Loïc]] ([[Discussion utilisateur:Jadé Loïc|discussion]]) 22 octobre 2014 à 11:35 (CEST) Dans le paragraphe 3 Verbes, n'y a-t-il pas confusion ''bara-prenañ'', 'pain acheté à la boulangerie'" au lieu de "bara-prenn, 'pain au son'" ?
 
--[[Utilisateur:Jadé Loïc|Jadé Loïc]] ([[Discussion utilisateur:Jadé Loïc|discussion]]) 22 octobre 2014 à 11:35 (CEST) Dans le paragraphe 3 Verbes, n'y a-t-il pas confusion ''bara-prenañ'', 'pain acheté à la boulangerie'" au lieu de "bara-prenn, 'pain au son'" ?
  

Version du 19 février 2021 à 19:21

--Jadé Loïc (discussion) 19 février 2021 A plusieurs reprises le terme de kazeg-koad est traduit par cheval de bois, ce qui est effectivement une traduction possible.Ce nom composé se traduit aussi par pivert/pic vert

--Jadé Loïc (discussion) 22 octobre 2014 à 11:35 (CEST) Dans le paragraphe 3 Verbes, n'y a-t-il pas confusion bara-prenañ, 'pain acheté à la boulangerie'" au lieu de "bara-prenn, 'pain au son'" ?

--MJ. (discussion) 23 octobre 2014 à 14:53 (CEST): La donnée a été vérifiée correcte.

--Jadé Loïc 28 mai 2013 à 15:26 (CEST) L'écriture de certains mots composés varie au cours du temps soit en fonction des mots employés soit en fonction de la formation de ce mot composé : Ki-dour, Chas-dour / dourgi, dourgon.

--MJ. (discussion) 12 avril 2014 à 14:49 (CEST): Ki-dour et Chas-dour sont des mots composés (pluriel sur la tête du composé qui est à gauche). Dourgi et dourgon, eux, viennent d'un mot composé plus ancien, lorsque la langue avait un ordre des mots différent. Dans le breton moderne, dour- s'est maintenu devant le nom en tant que préfixe.