Discussion:Affixes : Différence entre versions

De Arbres
Aller à : navigation, rechercher
m (Mjouitteau a déplacé la page Discussion:Amc'her vers Discussion:Affixes par-dessus une redirection)
 
(12 révisions intermédiaires par le même utilisateur non affichées)
Ligne 1 : Ligne 1 :
 +
--[[Utilisateur:Jadé Loïc|Jadé Loïc]] 13 mai 2013 à 18:19 (CEST) A propos des adjectifs et de leurs contraires, quand ce contraire est marqué par un préfixe (mal- ,di- ,dis- ,...), y a-t-il une règle pour l'utilisation des suffixes ou leur suppression dans les "contraires" ? Je connais, par exemple, l'opposition niverus/diniver, dañjerus/dizañjer, koustus/digoust mais je trouve dans Youenn Drezen dans "An dour en-dro d'an inizi" ("Studi ha dudi" Al Liamm 1970)p 9 : "Al lanv...o tarlipat enezennoù diniverus". Observe-t-on une régularité dialectale ou autre pour différencier, par exemple diniver/diniverus ?
 +
 +
>--[[Utilisateur:Mjouitteau|MJ.]] 14 mai 2013 à 20:37 (CEST): Si ce phénomène existe uniquement après le préfixe ''[[di-]]'', c'est sans doute dû à ce préfixe (on a alors un composé [''di''-nom]: 'dangereux' ''vs.'' 'sans danger'). Ceci dit, ça me rappelle d'autres paradigmes, comme celui des reduplications avec un superlatif optionnel (''brasoc'h-bras(añ)'', cf. [[Desbordes (1995)|Desbordes 1995]]:118).
 +
 +
 +
== questions traitées ==
 +
 
--[[Utilisateur:Jadé Loïc|Jadé Loïc]] 6 mai 2013 à 22:34 (CEST) les deux derniers termes ne sont-ils pas une répétition ? "n affixe est un morphème lié, qui ne peut pas apparaître '''seul en isolation.'''"
 
--[[Utilisateur:Jadé Loïc|Jadé Loïc]] 6 mai 2013 à 22:34 (CEST) les deux derniers termes ne sont-ils pas une répétition ? "n affixe est un morphème lié, qui ne peut pas apparaître '''seul en isolation.'''"
  
 
>--[[Utilisateur:Mjouitteau|MJ.]] 11 mai 2013 à 10:42 (CEST): Si, il s'agit d'une répétition. J'avais peur que "en isolation" sonne trop technique et "seul" trop imagé. Va pour "en isolation".
 
>--[[Utilisateur:Mjouitteau|MJ.]] 11 mai 2013 à 10:42 (CEST): Si, il s'agit d'une répétition. J'avais peur que "en isolation" sonne trop technique et "seul" trop imagé. Va pour "en isolation".

Version actuelle datée du 3 juillet 2016 à 11:24

--Jadé Loïc 13 mai 2013 à 18:19 (CEST) A propos des adjectifs et de leurs contraires, quand ce contraire est marqué par un préfixe (mal- ,di- ,dis- ,...), y a-t-il une règle pour l'utilisation des suffixes ou leur suppression dans les "contraires" ? Je connais, par exemple, l'opposition niverus/diniver, dañjerus/dizañjer, koustus/digoust mais je trouve dans Youenn Drezen dans "An dour en-dro d'an inizi" ("Studi ha dudi" Al Liamm 1970)p 9 : "Al lanv...o tarlipat enezennoù diniverus". Observe-t-on une régularité dialectale ou autre pour différencier, par exemple diniver/diniverus ?

>--MJ. 14 mai 2013 à 20:37 (CEST): Si ce phénomène existe uniquement après le préfixe di-, c'est sans doute dû à ce préfixe (on a alors un composé [di-nom]: 'dangereux' vs. 'sans danger'). Ceci dit, ça me rappelle d'autres paradigmes, comme celui des reduplications avec un superlatif optionnel (brasoc'h-bras(añ), cf. Desbordes 1995:118).


questions traitées

--Jadé Loïc 6 mai 2013 à 22:34 (CEST) les deux derniers termes ne sont-ils pas une répétition ? "n affixe est un morphème lié, qui ne peut pas apparaître seul en isolation."

>--MJ. 11 mai 2013 à 10:42 (CEST): Si, il s'agit d'une répétition. J'avais peur que "en isolation" sonne trop technique et "seul" trop imagé. Va pour "en isolation".