Différences entre les versions de « Diaoul »

De Arbres
(Remplacement de texte — « entendu » par « entend.u »)
m (Remplacement de texte — « ''Scaër/Bannalec'', » par « ''Cornouaillais (Scaër/Bannalec)'', »)
 
(3 versions intermédiaires par le même utilisateur non affichées)
Ligne 7 : Ligne 7 :
||| [[art|le]] <sup>[[1]]</sup>[[bugel|enfant]].[[pluriel interne|s]] || [[zo|est]] || diables || [[bihan|petit]]
||| [[art|le]] <sup>[[1]]</sup>[[bugel|enfant]].[[pluriel interne|s]] || [[zo|est]] || diables || [[bihan|petit]]
|-
|-
||| colspan="10" | 'Les enfants sont des petits diables.'
||| colspan="15" | 'Les enfants sont des petits diables.'
|-  
|-  
|||||||||colspan="10" | ''Plougerneau'', [[M-L.B (10/2018)]]
|||||||||colspan="15" | ''Plougerneau'', [[M-L.B (10/2018)]]
|}
|}




Le nom ''diaoul'' est une composante de la [[particule de discours]] ''Piv [[an diaoul]]?'' 'Qui diable ?... '.
Le nom ''diaoul'' est une composante de la [[particule de discours]] ''Piv [[an diaoul]] ?'' 'Qui diable ?... '.




Ligne 26 : Ligne 26 :
|(2)|| Hag || e lar-eoñ || eo || bet || '''diaouled''' || ar vugale || dom-ni.
|(2)|| Hag || e lar-eoñ || eo || bet || '''diaouled''' || ar vugale || dom-ni.
|-
|-
||| [[&|et]] || [[R]]<sup>[[4]]</sup> [[lavarout|dit]]-[[écho|3SG]] || [[COP|est]] || [[bet|été]] || diable.[[-ed (PL.)|s]] || [[art|le]] [[bugel|enfant]].[[pluriel interne|s]] || [[da|à]].[[pronom incorporé|nous]].[[écho|nous]]
||| [[&|et]] || [[R]]<sup>[[4]]</sup> [[lavarout|d]].[[-et (Adj.)|it]]-[[écho|3SG]] || [[COP|est]] || [[bet|été]] || diable.[[-ed (PL.)|s]] || [[art|le]] [[bugel|enfant]].[[pluriel interne|s]] || [[da|à]].[[pronom incorporé|nous]].[[écho|nous]]
|-
|-
|||colspan="10" | 'Et il dit que nos enfants ont été des diables'
|||colspan="15" | 'Et il dit que nos enfants ont été des diables'
|-  
|-  
|||||||||colspan="10" | ''Scaër/Bannalec'', [[H. Gaudart (04/2016b)]]
|||||||||colspan="15" | ''Cornouaillais (Scaër/Bannalec)'', [[H. Gaudart (04/2016b)]]
|}
|}


Ligne 49 : Ligne 49 :
||| [[kenkoulz|autant]] || [[eman|sont]] || [[P.e|en]].[[art|le]] [[skol|école]] || [[evel|comme]] || [[particule o|à]]<sup>[[4]]</sup> || diabl.[[-at (V.)|er]] || [[P.e|en]].[[art|le]] <sup>[[1]]</sup>[[kêr|foyer]]
||| [[kenkoulz|autant]] || [[eman|sont]] || [[P.e|en]].[[art|le]] [[skol|école]] || [[evel|comme]] || [[particule o|à]]<sup>[[4]]</sup> || diabl.[[-at (V.)|er]] || [[P.e|en]].[[art|le]] <sup>[[1]]</sup>[[kêr|foyer]]
|-
|-
|||colspan="10" | 'Ils sont aussi bien à l'école qu'à faire les diables à la maison.'
|||colspan="15" | 'Ils sont aussi bien à l'école qu'à faire les diables à la maison.'
|-
|-
|||||||||colspan="10" | ''Trégorrois'', [[Gros (1970b)|Gros (1970b]]: 'diaoulad')
|||||||||colspan="15" | ''Trégorrois'', [[Gros (1970b)|Gros (1970b]]: 'diaoulad')
|}
|}


Ligne 68 : Ligne 68 :
||| [[art|le]] frère || [[ren|direct]].[[-er, -our|eur]] || [[eta|donc]] || [[R]]<sup>[[1]]</sup> [[rankout|dut]] || [[bezañ|être]] || [[klevout|entend]].[[-et (Adj.)|u]] || [[art|un]] diable [[a|de]]<sup>[[1]]</sup> [[tra|chose]] || [[diwar|de.sur]] || [[POSS|mon]]<sup>[[2]]</sup> || [[penn|tête]]
||| [[art|le]] frère || [[ren|direct]].[[-er, -our|eur]] || [[eta|donc]] || [[R]]<sup>[[1]]</sup> [[rankout|dut]] || [[bezañ|être]] || [[klevout|entend]].[[-et (Adj.)|u]] || [[art|un]] diable [[a|de]]<sup>[[1]]</sup> [[tra|chose]] || [[diwar|de.sur]] || [[POSS|mon]]<sup>[[2]]</sup> || [[penn|tête]]
|-
|-
|||colspan="10" | 'Le frère supérieur a dû entendre une diable de chose sur mon compte... '
|||colspan="15" | 'Le frère supérieur a dû entendre une diable de chose sur mon compte... '
|-
|-
|||||||||colspan="10" | ''Léon (Bodilis)'', [[Ar Floc'h (1985)| Ar Floc'h (1985]]:75)
|||||||||colspan="15" | ''Léon (Bodilis)'', [[Ar Floc'h (1985)| Ar Floc'h (1985]]:75)
|}
|}



Version actuelle datée du 6 août 2022 à 23:20

Le nom diaoul dénote le 'Diable' ou un 'diable'.


(1) Ar vugale zo diaouloù bian.
le 1enfant.s est diables petit
'Les enfants sont des petits diables.'
Plougerneau, M-L.B (10/2018)


Le nom diaoul est une composante de la particule de discours Piv an diaoul ? 'Qui diable ?... '.


Morphologie

nombre

On trouve les pluriels diaouled et diaouloù.


(2) Hag e lar-eoñ eo bet diaouled ar vugale dom-ni.
et R4 d.it-3SG est été diable.s le enfant.s à.nous.nous
'Et il dit que nos enfants ont été des diables'
Cornouaillais (Scaër/Bannalec), H. Gaudart (04/2016b)


(3) hac ez lauar penaux hon doueou ez ynt diaoulou.

'et il dit que nos Dieux ne sont pas des diables.'
Moyen breton (1576), Ca.:n 12


dérivation

Le verbe léger -at obtient diaoulaat 'faire le diable, se comporter comme un diable'.


(4) Kenkoulz emaint er skol evel o tiaoulad er gêr.
autant sont en.le école comme à4 diabl.er en.le 1foyer
'Ils sont aussi bien à l'école qu'à faire les diables à la maison.'
Trégorrois, Gros (1970b: 'diaoulad')


Le nom composé boest-an-diaoul, littéralement /boite-le-diable/, dénote un 'accordéon'.


adjectif: un diaoul a dra

Le nom diaoul est utilisé comme un adjectif dans l'expression un diaoul a dra.


(5) Ar frer rener eta a rankas bezañ klevet un diaoul a dra diwar va fenn...
le frère direct.eur donc R1 dut être entend.u un diable de1 chose de.sur mon2 tête
'Le frère supérieur a dû entendre une diable de chose sur mon compte... '
Léon (Bodilis), Ar Floc'h (1985:75)