Différences entre les versions de « Deur »

De Arbres
Ligne 3 : Ligne 3 :


{| class="prettytable"
{| class="prettytable"
| (1)|| Ober|| a ra ||'''deur''' || dimp. ||||||||''Cornouaillais de l'est intérieur'', [[Martin (1929)|Martin (1929]]:177)
|(1)|| Ober|| a ra ||'''deur''' || dimp.
|-
|-
| ||[[ober|faire]] ||[[R]]<sup>[[1]]</sup> [[ober|fait]]  ||peine || [[da|à]].[[pronom incorporé|nous]]  
||| [[ober|faire]] ||[[R]]<sup>[[1]]</sup> [[ober|fait]]  ||peine || [[da|à]].[[pronom incorporé|nous]]  
|-
|-
| || colspan="4" | 'Ça nous fait de la peine.'
||| colspan="10" | 'Ça nous fait de la peine.'
|-
||||||||| colspan="10" |''Cornouaillais de l'est intérieur'', [[Martin (1929)|Martin (1929]]:177)
|}
|}


Ligne 16 : Ligne 18 :


[[Ernault (1884-1902)]] signale comme une "sorte d'onomatopée" la [[réduplication]] ''an deur-deur-deurt'' 'la colique' à Tréguier.
[[Ernault (1884-1902)]] signale comme une "sorte d'onomatopée" la [[réduplication]] ''an deur-deur-deurt'' 'la colique' à Tréguier.


== A ne pas confondre ==
== A ne pas confondre ==

Version du 5 octobre 2021 à 20:59

Le nom deur 'difficulté, peine' est relevé en cornouaillais de l'est intérieur.


(1) Ober a ra deur dimp.
faire R1 fait peine à.nous
'Ça nous fait de la peine.'
Cornouaillais de l'est intérieur, Martin (1929:177)


Morphologie

mot expressif dérivé?

Ernault (1884-1902) signale comme une "sorte d'onomatopée" la réduplication an deur-deur-deurt 'la colique' à Tréguier.


A ne pas confondre

Le nom standard dour 'eau' peut se trouver en vannetais sous la prononciation deur (carte 177 de l'ALBB).