Derc'hel : Différence entre versions

De Arbres
Aller à : navigation, rechercher
(variation dialectale)
(Morphologie)
Ligne 36 : Ligne 36 :
 
| ||colspan="4" |'... en haut tu en as un autre pour le tenir droit.' ||||||''Léon (Plougerneau)'', [[Elégoët (1982)|Elégoët (1982]]:27)
 
| ||colspan="4" |'... en haut tu en as un autre pour le tenir droit.' ||||||''Léon (Plougerneau)'', [[Elégoët (1982)|Elégoët (1982]]:27)
 
|}
 
|}
 +
 +
 +
{| class="prettytable"
 +
|(4)|| Moarvat || ne '''zalho''' ket || tri ||a ||gezeg.
 +
|-
 +
| ||  [[moarvat|sans.doute]] || [[ne]]<sup>[[1]]</sup> gardera  [[ket|pas]] || [[numéraux cardinaux|trois]] ||[[a|de]]<sup>[[1]]</sup> ||[[kezeg|chevaux]]
 +
|-
 +
|||colspan="4" | 'Il ne gardera sans doute pas trois chevaux.'||||||||''Trégorrois'',  [[Gros (1989)|Gros (1989]]:'derhel')
 +
|}
 +
  
 
=== dérivation ===
 
=== dérivation ===
  
La racine de ''derc'hel'' se retrouve dans la préposition ''[[e-dalc'h]]'' dénotant l'[[accompagnement]], ainsi que dans l'[[adverbe]] ''[[dalc'hmat]]'' 'toujours'.
+
La racine de ''derc'hel'' se retrouve dans la [[préposition]] complexe ''[[e-dalc'h]]'' dénotant l'[[accompagnement]], ainsi que dans l'[[adverbe]] ''[[dalc'hmat]]'' 'toujours'.
 
 
  
 
== Sémantique ==
 
== Sémantique ==

Version du 7 mai 2020 à 12:29

Le verbe derc'hel, delc'her 'garder, continuer, tenir, contenir' dénote la permanence.


(1) Derc'hel a rae da lâret, mes lard n'eo ket kig eo.
garder R faisait de dire mais lard ne'est pas viande est
'Il continuait à dire, mais le lard/le dire n'est pas viande (il y a loin du dire au faire; lâret = lar't).'
Le Scorff, Ar Borgn (2011:36)


Morphologie

variation dialectale

Il y a une variation dialectale conséquente sur la morphologie de ce verbe, documentée dans la carte 148 de l'ALBB qui traduit Tenir (un cheval). On trouve derc'hel, delc'her, dalc'hout, delc'har, dalc'her...


(2) ... hag e-neus gellet delhar e vag 'pad e vuhez. Ouessant, Gouedig (1982)
que a pu garder son1 bateau pendant son1 vie
'... qui a pu garder son bateau toute sa vie.'


(3) ... war-laez e peus un all evit dalc'her anezhañ dres.
sur-haut R as un autre pour garder P.lui droit
'... en haut tu en as un autre pour le tenir droit.' Léon (Plougerneau), Elégoët (1982:27)


(4) Moarvat ne zalho ket tri a gezeg.
sans.doute ne1 gardera pas trois de1 chevaux
'Il ne gardera sans doute pas trois chevaux.' Trégorrois, Gros (1989:'derhel')


dérivation

La racine de derc'hel se retrouve dans la préposition complexe e-dalc'h dénotant l'accompagnement, ainsi que dans l'adverbe dalc'hmat 'toujours'.

Sémantique

Le champ sémantique de derc'hel est assez vaste. Il regroupe entre autres les usages de 'contenir, garder, rester'.


(4) Ar varikenn-mañ, a zalc'ha daou gant litrad.
le 1barrique-ci R1 contient 21 cent litre.contenu
'Cette barrique-ci contient deux cents litres.' Le Scorff, Ar Borgn (2011:27)


(5) Seul vui ma vezo hir diouzh an adreñv, en eus muioc'h a zalc'h er mor.
à.mesure1 plus que4 sera long de le derrière R.a plus R1 garde dans.le mer
'Plus il est long à l'arrière, mieux il tient la mer.'
Léon (Plougerneau), Elégoët (1982:27)


(6) An tamm hag al lomm a zalc'h an den en e blom.
le morceau et le goutte R1 garde le homme dans son1 aplomb
'Il faut manger et boire pour être en forme et travailler.' Standard, Kervella (2014)