Demat : Différence entre versions

De Arbres
Aller à : navigation, rechercher
(multiples alternatives de salutation)
 
(47 révisions intermédiaires par le même utilisateur non affichées)
Ligne 1 : Ligne 1 :
L'[[interjection]] ''demat''!, 'bonjour', est formée de façon transparente du nom ''deiz'', 'jour' suivi de l'[[adjectif]] ''mat'', 'bon'.
+
L'[[interjection]] ''Demat !'' 'Bonjour!' est formée de façon transparente du nom ''[[deiz]]'' 'jour' suivi de l'[[adjectif]] ''[[mat]]'' 'bon'. Ce composé nominal est utilisé fréquemment dans certaines variétés traditionnelles et en [[breton standard]].
  
  
  [[Falc'hun & Fleuriot (1978-79)|Falc'hun & Fleuriot (1978-79]]:11B)
+
{| class="prettytable"
  "L'expression "demat" n'est nullement un néologisme, comme on le croit par erreur. On la trouve souvent en moyen-breton sous la forme ''dez mat''."
+
|(1)|| '''De mat''' || d'id|| Bastien!
 +
|-
 +
| || [[deiz|jour]] [[mat|bon]] || [[da|à]]'[[pronom incorporé|toi]] ||Bastien
 +
|-
 +
|||colspan="10" | 'Bonjour à toi, Bastien!'
 +
|-
 +
|||||||colspan="10" |''Haute-Cornouaille (Kergrist-Moëlou)'', [[Le Garrec (1901)|Le Garrec (1901]]:14)
 +
|}
  
  
== Bilbliographie ==
+
== Productivité d'usage ==
  
* Botrel, Alan. 1997. 'Notennoù yezh: Demat, brezhoneg pe get?', [[Hor Yezh]] 210: 52-56. 
+
=== répartition dialectale et d'usage ===
  
* Divi gKervella. 2000. 'Notennoù Yezh: morvarc'h, demat', [[Hor Yezh]] 223: 47.
+
[[Rybková (2012)]] a fait passer un questionnaire de compréhension du breton dans les zones urbaines du Finistère à une centaine de personnes. Si ''kenavo'' 'au revoir' est compris de 100 % des brittophones, seulement 91 % d'entre eux déclarent comprendre ''demat''. [[Rybková (2012)|Rybková (2012]]:48) l'explique par la concurrence dialectale d'usages différents, comme ''devezh mat'' ou ''bonjour deoc’h''.
  
* Kerrain, Mark. 1998. 'Notennoù yezh : Demat, Mont zo ret, Mervel zo ret', [[Hor Yezh]] 214:109.  
+
 
 +
=== multiples alternatives de salutation ===
 +
 
 +
Les salutations commencent souvent en breton avec des descriptions d'une situation partagée (''O vont?'' /en train d'aller/, ''Brav an amzer...'' /beau le temps/...). Au téléphone, certains locuteurs traditionnels n'ont pas d'accroche initiale de type ''allo'', ni aucun équivalent ([[A-M. Louboutin (10/2021)]]).
 +
 
 +
 
 +
La forme ''bonjour'', empruntée au français, est aussi adoptée de longue date, ainsi que ses dérivés ''debonjour, dibonjour'', ou le verbe ''bonjouriñ''. On trouve aussi communément la forme ''Salut!'', ''Salut deoc'h'' ou le verbe ''saludiñ''.
 +
 
 +
 
 +
{| class="prettytable"
 +
|(2)|| '''Dibonjour''', || plac'hik || Penn-al-lenn !
 +
|-
 +
||| [[de-, di-, dis-|pfx]].bonjour || [[plac'h|fille]].[[DIM]] || [[penn|tête]]-[[art|le]]-[[lenn (N.)|lac]]
 +
|-
 +
|||colspan="10" | 'Bonjour, fillette de Penn-al-lenn'
 +
|-
 +
|||||||colspan="10" |''Chanson'' [[Pérennès (1938)|Pérennès (1938]]:248-9)
 +
|}
 +
 
 +
 
 +
{| class="prettytable"
 +
|(3)|| '''De mad''', || Fanch! || Marc'hared, || ho || '''saludi''' || a ran!
 +
|-
 +
||| [[deiz|jour]] [[mat|bon]] || Fanch || Marguerite|| [[POP|vous]]<sup>[[3]]</sup> || [[saludiñ|saluer]] || [[R]]<sup>[[1]]</sup> [[ober|fais]]
 +
|-
 +
|||colspan="10" | 'Bonjour, Fanch, Marguerite, je vous salue !'
 +
|-
 +
|||||||colspan="10" |''Haute-Cornouaille (Kergrist-Moëlou)'', [[Le Garrec (1901)|Le Garrec (1901]]:46, 47)
 +
|}
 +
 
 +
 
 +
Demander directement des nouvelles est aussi une stratégie répandue.
 +
 
 +
 
 +
{| class="prettytable"
 +
|(4)|| Ahanta, || Kaou! || '''Mond''' || '''a ra''' || '''mad''' || ganéz?
 +
|-
 +
||| [[interjection]] || Kaou ||[[mont|aller]] || [[R]]<sup>[[1]]</sup> [[ober|fait]] || [[mat|bien]] || [[gant|avec]].[[pronom incorporé|toi]]
 +
|-
 +
|||colspan="10" |'Eh, Kaou, ça va?'
 +
|-
 +
|||||||||colspan="10" |''Léon'', [[Seite & Stéphan (1957)|Seite & Stéphan (1957]]:71)
 +
|}
 +
 
 +
 
 +
{| class="prettytable"
 +
|(5)|| Penaos ||emañ || ar bed || ganeoc'h?
 +
|-
 +
||| [[penaos|comment]] || [[emañ|est]] || [[art|le]] [[bed|monde]] || [[gant|avec]].[[pronom incorporé|vous]]
 +
|-
 +
|||colspan="10" | 'Comment allez-vous?'
 +
|}
 +
 
 +
 
 +
{| class="prettytable"
 +
||||||||||| colspan="10" | ''L'Hôpital-Camfrout'', [[Le Gall (1958)]]
 +
|-
 +
|(6)|| <font color=orange>'''A'''</font color=orange> :||Penaoz || ema || ho || yehed || breman ?
 +
|-
 +
|||||[[penaos|comment]] || [[emañ|est]] || [[POSS|votre]]<sup>[[3]]</sup> || [[yec'hed|santé]] || [[bremañ|maintenant]]
 +
|-
 +
||||| colspan="10" | 'Comment allez-vous ces jours-ci?'
 +
|-
 +
||| <font color=orange>'''B'''</font color=orange> :|| Er || mod-se || hag || e giz-se || hag || e giz-se || hag || er mod-se.
 +
|-
 +
||||| [[P.e|en]].[[art|le]] || [[mod|mode]]-[[DEM|là]] || [[&|et]] || [[P.e|en]].[[art|le]] [[giz|guise]]-[[DEM|là]] || [[&|et]] || [[P.e|en]].[[art|le]] [[giz|guise]]-[[DEM|là]] || [[&|et]] || [[P.e|en]].[[art|le]] [[mod|mode]]-[[DEM|là]]
 +
|-
 +
||||| colspan="10" | 'Comme ci, comme ça (vraiment pas trop bien).'
 +
|}
 +
 
 +
=== dérivation ===
 +
 
 +
[[Menard & Cornillet (2020)]] donnent ''dematadenn'' f. '(un) bonjour, salut'.
 +
 
 +
 
 +
== Syntaxe ==
 +
 
 +
=== usage hors interjection ===
 +
 
 +
L'[[interjection]] ''demat'' est performative et se suffit grammaticalement à elle seule. On peut voir que ''demat'' est aussi un nom car il est modifiable par un adjectif (''un demat teuc'h'' 'un bonjour sec', [[Menard & Cornillet (2020)|Menard & Cornillet 2020]]).
 +
 
 +
 
 +
{| class="prettytable"
 +
|(7) ...|| goude || beza || lavaret ||'''demad'''|| d'am || mamm || ha || d'am || zad.
 +
|-
 +
||| [[goude|après]] || [[bezañ|être]] || [[lavarout|dit]] ||  [[deiz|jour]].[[mat|bon]]|| [[da|à]]<sup>[[1]]</sup>'[[POSS|mon]]<sup>[[1]]</sup> || [[mamm|mère]] || [[&|et]] || [[da|à]]<sup>[[1]]</sup>'[[POSS|mon]]<sup>[[2]]</sup> || [[tad|père]]
 +
|-
 +
|||colspan="10" |'...après avoir dit bonjour à ma mère et mon père'
 +
|-
 +
|||||||||colspan="10" |''Léon'', [[Seite & Stéphan (1957)|Seite & Stéphan (1957]]:51)
 +
|}
 +
 
 +
 
 +
== Diachronie ==
 +
 
 +
L'expression ''demat'' n'est pas un néologisme. Cette salutation est largement attestée depuis au moins le [[moyen breton]]. En 1499, lorsque le voyageur allemand [[Gl.AvH|Arnold von Harff]] visite Nantes, il y note la salutation en breton (vannetais) médiéval '''''Demat'''io'' ([[Gl.AvH]], ''Demat deoc'h'' en breton moderne). On trouve souvent en [[moyen breton]] la forme ''dez mat'' ([[Ernault (1895)|Ernault 1895]]:188, [[Falc'hun & Fleuriot (1978-79)|Falc'hun & Fleuriot 1978-79]]:11B).
 +
 
 +
 
 +
* '''''De mat'''heol meeff deoch'', ''Noël franco-breton'', ''Breton du XVI°'', [[Ernault (1895)|Ernault (1895]]:187)
 +
: 'Bonjour à vous tous, je bois à vous (votre santé)'
 +
 
 +
* '''''deis mat''' deoch'', '''''deiz mat''' deoch'', ''Breton de 1632'', ''[[Qu.|Collocou de Quiquer de Roscoff]]''.
 +
: 'Bonjour à vous'
 +
 
 +
* '''''Demat''' dachui Joseph a Arimathia'', ''Breton de 1728'', [[RJC]]
 +
: 'Bonjour à vous, Joseph d'Arimathia.'
 +
 
 +
 
 +
  [[Troude (1886)]]:
 +
  "En tutoyant, ''deiz mad d'id'', et par contraction, ''dematid''; ''bez iac'h''.
 +
  Quand on ne tutoie pas, ''deiz mad d'e-hoc'h'', ''demateoc'h'', ''bezit iac'h''.
 +
  Trégorrois et Cornouaillais ''De mad''.
 +
  'Bonjour, mon frère', ''dematid, va breur''.
 +
  'Bonjour, monsieur', ''deiz mad a lararann d'e-hoc'h, aotrou''.
 +
  'Souhaiter le bonjour à quelqu'un', ''lavaret demateoc'h da u. b.''
 +
 
 +
 
 +
== Bibliographie ==
 +
 
 +
* Botrel, Alan. 1997. 'Notennoù yezh: Demat, brezhoneg pe get?', ''[[Hor Yezh]]'' 210: 52-56. 
 +
 
 +
* Divi gKervella. 2000. 'Notennoù Yezh: morvarc'h, demat', ''[[Hor Yezh]]'' 223: 47.
 +
 
 +
* Kerrain, Mark. 1998. 'Notennoù yezh : Demat, Mont zo ret, Mervel zo ret', ''[[Hor Yezh]]'' 214:109.  
  
  
 
[[Category:articles|Categories]]
 
[[Category:articles|Categories]]
 
[[Category:interjections|Categories]]
 
[[Category:interjections|Categories]]

Version actuelle datée du 28 octobre 2021 à 11:44

L'interjection Demat ! 'Bonjour!' est formée de façon transparente du nom deiz 'jour' suivi de l'adjectif mat 'bon'. Ce composé nominal est utilisé fréquemment dans certaines variétés traditionnelles et en breton standard.


(1) De mat d'id Bastien!
jour bon à'toi Bastien
'Bonjour à toi, Bastien!'
Haute-Cornouaille (Kergrist-Moëlou), Le Garrec (1901:14)


Productivité d'usage

répartition dialectale et d'usage

Rybková (2012) a fait passer un questionnaire de compréhension du breton dans les zones urbaines du Finistère à une centaine de personnes. Si kenavo 'au revoir' est compris de 100 % des brittophones, seulement 91 % d'entre eux déclarent comprendre demat. Rybková (2012:48) l'explique par la concurrence dialectale d'usages différents, comme devezh mat ou bonjour deoc’h.


multiples alternatives de salutation

Les salutations commencent souvent en breton avec des descriptions d'une situation partagée (O vont? /en train d'aller/, Brav an amzer... /beau le temps/...). Au téléphone, certains locuteurs traditionnels n'ont pas d'accroche initiale de type allo, ni aucun équivalent (A-M. Louboutin (10/2021)).


La forme bonjour, empruntée au français, est aussi adoptée de longue date, ainsi que ses dérivés debonjour, dibonjour, ou le verbe bonjouriñ. On trouve aussi communément la forme Salut!, Salut deoc'h ou le verbe saludiñ.


(2) Dibonjour, plac'hik Penn-al-lenn !
pfx.bonjour fille.DIM tête-le-lac
'Bonjour, fillette de Penn-al-lenn'
Chanson Pérennès (1938:248-9)


(3) De mad, Fanch! Marc'hared, ho saludi a ran!
jour bon Fanch Marguerite vous3 saluer R1 fais
'Bonjour, Fanch, Marguerite, je vous salue !'
Haute-Cornouaille (Kergrist-Moëlou), Le Garrec (1901:46, 47)


Demander directement des nouvelles est aussi une stratégie répandue.


(4) Ahanta, Kaou! Mond a ra mad ganéz?
interjection Kaou aller R1 fait bien avec.toi
'Eh, Kaou, ça va?'
Léon, Seite & Stéphan (1957:71)


(5) Penaos emañ ar bed ganeoc'h?
comment est le monde avec.vous
'Comment allez-vous?'


L'Hôpital-Camfrout, Le Gall (1958)
(6) A : Penaoz ema ho yehed breman ?
comment est votre3 santé maintenant
'Comment allez-vous ces jours-ci?'
B : Er mod-se hag e giz-se hag e giz-se hag er mod-se.
en.le mode- et en.le guise- et en.le guise- et en.le mode-
'Comme ci, comme ça (vraiment pas trop bien).'

dérivation

Menard & Cornillet (2020) donnent dematadenn f. '(un) bonjour, salut'.


Syntaxe

usage hors interjection

L'interjection demat est performative et se suffit grammaticalement à elle seule. On peut voir que demat est aussi un nom car il est modifiable par un adjectif (un demat teuc'h 'un bonjour sec', Menard & Cornillet 2020).


(7) ... goude beza lavaret demad d'am mamm ha d'am zad.
après être dit jour.bon à1'mon1 mère et à1'mon2 père
'...après avoir dit bonjour à ma mère et mon père'
Léon, Seite & Stéphan (1957:51)


Diachronie

L'expression demat n'est pas un néologisme. Cette salutation est largement attestée depuis au moins le moyen breton. En 1499, lorsque le voyageur allemand Arnold von Harff visite Nantes, il y note la salutation en breton (vannetais) médiéval Dematio (Gl.AvH, Demat deoc'h en breton moderne). On trouve souvent en moyen breton la forme dez mat (Ernault 1895:188, Falc'hun & Fleuriot 1978-79:11B).


  • De matheol meeff deoch, Noël franco-breton, Breton du XVI°, Ernault (1895:187)
'Bonjour à vous tous, je bois à vous (votre santé)'
'Bonjour à vous'
  • Demat dachui Joseph a Arimathia, Breton de 1728, RJC
'Bonjour à vous, Joseph d'Arimathia.'


 Troude (1886): 
 "En tutoyant, deiz mad d'id, et par contraction, dematid; bez iac'h. 
 Quand on ne tutoie pas, deiz mad d'e-hoc'h, demateoc'h, bezit iac'h. 
 Trégorrois et Cornouaillais De mad.
 'Bonjour, mon frère', dematid, va breur.
 'Bonjour, monsieur', deiz mad a lararann d'e-hoc'h, aotrou. 
 'Souhaiter le bonjour à quelqu'un', lavaret demateoc'h da u. b.


Bibliographie

  • Botrel, Alan. 1997. 'Notennoù yezh: Demat, brezhoneg pe get?', Hor Yezh 210: 52-56.
  • Divi gKervella. 2000. 'Notennoù Yezh: morvarc'h, demat', Hor Yezh 223: 47.
  • Kerrain, Mark. 1998. 'Notennoù yezh : Demat, Mont zo ret, Mervel zo ret', Hor Yezh 214:109.