Davit : Différence entre versions

De Arbres
Aller à : navigation, rechercher
(9 révisions intermédiaires par le même utilisateur non affichées)
Ligne 1 : Ligne 1 :
 
La [[préposition]] ''davit'' signifie le mouvement directionnel 'vers'.
 
La [[préposition]] ''davit'' signifie le mouvement directionnel 'vers'.
Elle est composée de ''[[da]]'' et de ''[[evit]]'' ([[Gros (1966)|Gros 1966]]:212).
 
  
Gros les donne uniquement avec les verbes ''[[mont]]'', ''kerzhout'' et ''[[dont]]'', 'aller' et 'venir'.
+
 
 +
{| class="prettytable"
 +
| (1) ||  Mont a ra  || '''da vit'''  ||ur wechad || dour.
 +
|-
 +
| || [[mont|aller]] [[R]]<sup>[[1]]</sup> [[ober|fait]]  || [[da|pour]] [[evit|pour]] ||[[art|un]] <sup>[[1]]</sup>[[gwech|fois]].[[-ad|contenu]] || [[dour|eau]]
 +
|-
 +
||| colspan="4" | 'Il va chercher une bonne quantité d'eau.' |||| ''Cornouaillais de l'est intérieur'', [[Martin (1929)|Martin (1929]]:180)
 +
|}
 +
 
 +
 
 +
== Morphologie ==
 +
 
 +
La préposition est composée de ''[[da]]'' et de ''[[evit]]'' ([[Gros (1966)|Gros 1966]]:212).
 +
 
 +
 
 +
== Syntaxe ==
 +
 
 +
Gros donne cette [[préposition]] uniquement avec les verbes ''[[mont]]'', ''kerzhout'' et ''[[dont]]'', 'aller' et 'venir'.
 +
 
 +
 
 +
=== ''mont davit'', ''kerzhout davit'' ===
  
 
L'expression ''mont da-vit udb'', littéralement /aller [[evit|à-pour]] quelque chose/, signifie 'aller chercher quelque chose'.
 
L'expression ''mont da-vit udb'', littéralement /aller [[evit|à-pour]] quelque chose/, signifie 'aller chercher quelque chose'.
Ligne 10 : Ligne 29 :
 
|(1)|| Poent eo ||deom ||mont ||'''da-vid''' dour.
 
|(1)|| Poent eo ||deom ||mont ||'''da-vid''' dour.
 
|-
 
|-
|||temps [[COP|est]] ||[[da|à]].[[pronom incorporé|nous]] ||[[mont|aller]] ||à-pour eau  
+
|||[[poent|temps]] [[COP|est]] ||[[da|à]].[[pronom incorporé|nous]] ||[[mont|aller]] ||à-pour [[dour|eau]]
 
|-  
 
|-  
 
| ||colspan="4" | 'Il est temps que nous allions chercher de l'eau.'||||||||||''Trégorrois'',|| [[Gros (1966)|Gros (1966]]:148)
 
| ||colspan="4" | 'Il est temps que nous allions chercher de l'eau.'||||||||||''Trégorrois'',|| [[Gros (1966)|Gros (1966]]:148)
Ligne 19 : Ligne 38 :
 
|(2)|| Piou a yelo ||'''da-vid''' ||ar journal?
 
|(2)|| Piou a yelo ||'''da-vid''' ||ar journal?
 
|-
 
|-
||| qui [[R]] [[mont|ira]]|| a-pour ||[[art|le]] journal  
+
||| [[piv|qui]] [[R]] [[mont|ira]]|| a-pour ||[[art|le]] journal  
 
|-  
 
|-  
| ||colspan="4" | 'Qui ira chercher le journal?'||||||||||''Trégorrois'',|| [[Gros (1966)|Gros (1970]]:148)
+
| ||colspan="4" | 'Qui ira chercher le journal?'||||||||||''Trégorrois'',|| [[Gros (1966)|Gros (1966]]:148)
 
|}
 
|}
  
Ligne 27 : Ligne 46 :
 
(3) ''Kerz '''da-vid''' eun tamm kig.''
 
(3) ''Kerz '''da-vid''' eun tamm kig.''
 
: 'Va chercher un morceau de viande.'
 
: 'Va chercher un morceau de viande.'
 +
(4) ''Me n'in ket '''da-vidout'''.''
 +
: 'Je n'irai pas te chercher.',            ''Trégorrois'', [[Gros (1966)|Gros (1966]]:212)
  
  
(4) ''Me n'in ket '''da-vidout'''.''
+
{| class="prettytable"
: 'Je n'irai pas te chercher.',           ''Trégorrois'', [[Gros (1966)|Gros (1966]]:212)
+
|(5)|| Gortozit,||ma 'z in ||'''da-vid''' ||limonade
 +
|-
 +
||| [[gortoz|attendez]] || [[ma|que]] [[mont|irai]]|| a-pour ||limonade
 +
|-
 +
| ||colspan="4" | 'Attendez, je vais chercher de la limonade.'||||||||||[[Gourmelon (2014)|Gourmelon (2014]]:101)
 +
|}
 +
 
 +
 
 +
== Sémantique ==
 +
 
 +
''Davit'', de sens 'aller chercher', favorise les arguments [[inanimés]].
 +
 
 +
 
 +
=== à ne pas confondre avec ''davet'' ===
 +
 
 +
Il ne s'agit pas d'une [[préposition]] qui signifierait '(aller) vers' ([[*]] ''davit ar porzh'', [[*]] ''davit un ti'', [[Gourmelon (2014)|Gourmelon 2014]]:101).
 +
 
  
 +
  [[Ledunois (2002)|Ledunois (2002]]:262):
 +
 
 +
  "La quasi similitude de sens entre ''[[davet]]'' et ''davit'' les font souvent prendre l'une pour l'autre. Elles ne sont pourtant pas complètement synonymes. La première signifie 'vers' avec la nuance de 'rejoindre', la seconde emporte l'idée 'd'aller chercher'."
  
 
== Bibliographie ==
 
== Bibliographie ==
 +
 +
* [[Gourmelon (2014)|Yann Gerven. 2014]]. ' ''davit'', ''[[davet]]'' / ''[[da-gaout|da gaout]]'' ', ''Yezhadur!, Alioù fur evit ar vrezhonegerien diasur'', Keit Vimp Bev, '''101-102'''.
  
 
* [[Gros (1966)|Gros, Jules 1966]]. ''Le trésor du breton parlé I. Le langage figuré'', Ar Falz, chapitre II.  
 
* [[Gros (1966)|Gros, Jules 1966]]. ''Le trésor du breton parlé I. Le langage figuré'', Ar Falz, chapitre II.  

Version du 7 mars 2019 à 21:04

La préposition davit signifie le mouvement directionnel 'vers'.


(1) Mont a ra da vit ur wechad dour.
aller R1 fait pour pour un 1fois.contenu eau
'Il va chercher une bonne quantité d'eau.' Cornouaillais de l'est intérieur, Martin (1929:180)


Morphologie

La préposition est composée de da et de evit (Gros 1966:212).


Syntaxe

Gros donne cette préposition uniquement avec les verbes mont, kerzhout et dont, 'aller' et 'venir'.


mont davit, kerzhout davit

L'expression mont da-vit udb, littéralement /aller à-pour quelque chose/, signifie 'aller chercher quelque chose'.


(1) Poent eo deom mont da-vid dour.
temps est à.nous aller à-pour eau
'Il est temps que nous allions chercher de l'eau.' Trégorrois, Gros (1966:148)


(2) Piou a yelo da-vid ar journal?
qui R ira a-pour le journal
'Qui ira chercher le journal?' Trégorrois, Gros (1966:148)


(3) Kerz da-vid eun tamm kig.

'Va chercher un morceau de viande.'

(4) Me n'in ket da-vidout.

'Je n'irai pas te chercher.', Trégorrois, Gros (1966:212)


(5) Gortozit, ma 'z in da-vid limonade
attendez que irai a-pour limonade
'Attendez, je vais chercher de la limonade.' Gourmelon (2014:101)


Sémantique

Davit, de sens 'aller chercher', favorise les arguments inanimés.


à ne pas confondre avec davet

Il ne s'agit pas d'une préposition qui signifierait '(aller) vers' (* davit ar porzh, * davit un ti, Gourmelon 2014:101).


 Ledunois (2002:262):
 
 "La quasi similitude de sens entre davet et davit les font souvent prendre l'une pour l'autre. Elles ne sont pourtant pas complètement synonymes. La première signifie 'vers' avec la nuance de 'rejoindre', la seconde emporte l'idée 'd'aller chercher'."

Bibliographie

  • Gros, Jules 1966. Le trésor du breton parlé I. Le langage figuré, Ar Falz, chapitre II.
  • Ledunois, J. P. 2002. La préposition conjuguée en breton, thèse, Skol-Veur Roazhon, Atelier National de Reproduction des Thèses. (p. 243-)