Davit : Différence entre versions

De Arbres
Aller à : navigation, rechercher
Ligne 19 : Ligne 19 :
 
|(2)|| Piou a yelo ||'''da-vid''' ||ar journal?
 
|(2)|| Piou a yelo ||'''da-vid''' ||ar journal?
 
|-
 
|-
||| qui [[R]] [[mont|ira]]|| a-pour ||[[art|le]] journal  
+
||| [[piv|qui]] [[R]] [[mont|ira]]|| a-pour ||[[art|le]] journal  
 
|-  
 
|-  
 
| ||colspan="4" | 'Qui ira chercher le journal?'||||||||||''Trégorrois'',|| [[Gros (1966)|Gros (1966]]:148)
 
| ||colspan="4" | 'Qui ira chercher le journal?'||||||||||''Trégorrois'',|| [[Gros (1966)|Gros (1966]]:148)

Version du 15 janvier 2014 à 00:57

La préposition davit signifie le mouvement directionnel 'vers'. Elle est composée de da et de evit (Gros 1966:212).

Gros les donne uniquement avec les verbes mont, kerzhout et dont, 'aller' et 'venir'.

L'expression mont da-vit udb, littéralement /aller à-pour quelque chose/, signifie 'aller chercher quelque chose'.


(1) Poent eo deom mont da-vid dour.
temps est à.nous aller à-pour eau
'Il est temps que nous allions chercher de l'eau.' Trégorrois, Gros (1966:148)


(2) Piou a yelo da-vid ar journal?
qui R ira a-pour le journal
'Qui ira chercher le journal?' Trégorrois, Gros (1966:148)


(3) Kerz da-vid eun tamm kig.

'Va chercher un morceau de viande.'


(4) Me n'in ket da-vidout.

'Je n'irai pas te chercher.', Trégorrois, Gros (1966:212)


Bibliographie

  • Gros, Jules 1966. Le trésor du breton parlé I. Le langage figuré, Ar Falz, chapitre II.
  • Ledunois, J. P. 2002. La préposition conjuguée en breton, thèse, Skol-Veur Roazhon, Atelier National de Reproduction des Thèses. (p. 243-)