Différences entre les versions de « Das-, daz- »

De Arbres
Ligne 4 : Ligne 4 :
(1) ''son'', 'son' => '''''das'''son'', 'écho', [[Merser (2009)]]  
(1) ''son'', 'son' => '''''das'''son'', 'écho', [[Merser (2009)]]  
: ''seni'', 'sonner' => '''''das'''seni'', résonner', [[Merser (2009)|Merser (2009]]:482)  
: ''seni'', 'sonner' => '''''das'''seni'', résonner', [[Merser (2009)|Merser (2009]]:482)  
: ''krena'', 'trembler' =>  ''daskrena'', 'tremblotter', [[Merser (2009)|Merser (2009]]:482)
: ''krena'', 'trembler' =>  '''''das'''krena'', 'tremblotter', [[Merser (2009)|Merser (2009]]:482)




Ligne 19 : Ligne 19 :
== Diachronie ==
== Diachronie ==


Selon [[Deshayes (2003)| Deshayes (2003]]:36), le préfixe ''daz-'', parfois ''dez-'' sous sa forme fléchie, vient du brittonique *''do-ate-''.  
Selon [[Deshayes (2003)|Deshayes (2003]]:36), le préfixe ''daz-'', parfois ''dez-'' sous sa forme fléchie, vient du brittonique *''do-ate-''.  





Version du 30 décembre 2013 à 19:06

Le morphème das-, ou daz-, préfixe les noms ou les verbes.


(1) son, 'son' => dasson, 'écho', Merser (2009)

seni, 'sonner' => dasseni, résonner', Merser (2009:482)
krena, 'trembler' => daskrena, 'tremblotter', Merser (2009:482)


Trépos (2001:§121) cite daspren, 'rachat' et dazlavar, 'redite'.


Morphologie

composition interne

Selon Kervella (1947:§879,880), das- est un composé des morphèmes de- et as-/az-.


Diachronie

Selon Deshayes (2003:36), le préfixe daz-, parfois dez- sous sa forme fléchie, vient du brittonique *do-ate-.


Sémantique

Das- signifie la répétition multiple et diminuée d'une action.


(2) krena, 'trembler' => daskrena, 'frémir, frissonner, trembloter'

krignad, 'ronger, grignoter' => daskrignad, 'ronger, corroder', Merser (2009)
troha, 'couper' => dastroha, 'entrecouper', Merser (2009)


La répétition peut être spatiale et non temporelle:

(3) sked, 'éclat, brillant' > dassked, 'reflet', Merser (2009)


Le résultat est parfois figuré.

(4) prenan, 'acheter' => dasprena, 'racheter (au sens moral)', dasprenidigez, 'rédemption', Merser (2009)