Différences entre les versions de « Damen !, Dam ! »

De Arbres
Ligne 26 : Ligne 26 :
|}
|}


== A ne pas confondre ==
Il existe aussi un [[adverbe]] d'[[approximation]] ''[[dam (Adv.)|dam]]'',  et aussi en Basse-cornouaille un [[complémenteur]] de [[causalité]] ''[[dam (C.)|dam]]''.
 
Il existe un [[adverbe]] d'[[approximation]] ''[[dam (Adv.)|dam]]'',  et aussi en Basse-cornouaille un [[complémenteur]] de [[causalité]] ''[[dam (C.)|dam]]''.




[[Category:articles|Categories]]
[[Category:articles|Categories]]
[[Category:interjections|Categories]]
[[Category:interjections|Categories]]

Version du 5 juin 2020 à 09:16

L'interjection Damen marque une opposition chez Gros, pour qui c'est un camouflage morphologique du mot tabou daonet (Gros (1974:148), comme Damen 'vo, Damnet vo, dampred vo...


(1) Damen! me n'am-eus ezomm sort ebed d'ar re all.
damné! moi ne'R.1SG a besoin sorte aucun selon le ceux autre
'Mais! Moi je n'ai besoin de rien, de l'avis des autres.' Trégorrois, Gros (1970:157)


A ne pas confondre

L'exemple dam! à Guéméné-sur-Scorff montre l'interjection dam! qui ne comporte pas d'opposition. Il s'agit d'un emprunt au français Dame! qui exprime une sorte d'impuissance quant à un état de fait (Qu'est-ce que vous voulez? Il faut bien...).


(2) ['mɑhrï 'kwɛdɑm ]
Ema ret koed dam. Guéméné-sur-Scorff, McKenna (1976-8:74)
Ema obligé bois dame
'Dame, 'faut du bois.'

Il existe aussi un adverbe d'approximation dam, et aussi en Basse-cornouaille un complémenteur de causalité dam.