Différences entre les versions de « Da bep mare »

De Arbres
m (Remplacement de texte — « colspan="10" » par « colspan="15" »)
(4 versions intermédiaires par le même utilisateur non affichées)
Ligne 1 : Ligne 1 :
L'[[adverbe]] complexe ''da bep mare'' est un [[adverbe aspectuel]] [[itératif]].  
L'[[adverbe]] complexe ''da bep mare'' est un [[adverbe aspectuel]] [[itératif]].  
 
Son sens compositionnel est 'continuellement' ([[Rostrenen (1732)|Rostrenen 1732]]), mais il a aussi dans certains dialectes le sens de 'de temps en temps, quelquefois, parfois' ([[NALBB]] carte 79, [[Bouzec & al. (2017)|Bouzec & al. 2017]]:133).
Son sens compositionnel est /[[da|à]] [[pep|chaque]] [[mare|moment]]/. On le trouve largement documenté sous ce sens ('continuellement' [[Rostrenen (1732)|Rostrenen 1732]]; 'à tous bout de champ, à chaque instant, continuellement, à toute heure' [[Troude (1886)|Troude 1886]]). Cependant, il a aussi dans certains dialectes, et peut-être plus récemment, le sens de 'de temps en temps, quelquefois, parfois' ([[NALBB]] carte 79, [[Bouzec & al. (2017)|Bouzec & al. 2017]]:133).




Ligne 15 : Ligne 15 :
En cornouaillais de l'est maritime, ''da bep mare'' a [[grammaticalisé]]. Il signifie 'de temps en temps', et non pas 'à chaque instant'. Cet adverbe n'y est donc pas compositionnel. [[Bouzec & al. (2017)|Bouzec & al. (2017]]:133) donne à Bannalec <font color=green>[da bep 'ma:r]</font color=green>, mais une forme mutée à Riec <font color=green>[da ve 'ma:r]</font color=green> ''da vé' mar''.
En cornouaillais de l'est maritime, ''da bep mare'' a [[grammaticalisé]]. Il signifie 'de temps en temps', et non pas 'à chaque instant'. Cet adverbe n'y est donc pas compositionnel. [[Bouzec & al. (2017)|Bouzec & al. (2017]]:133) donne à Bannalec <font color=green>[da bep 'ma:r]</font color=green>, mais une forme mutée à Riec <font color=green>[da ve 'ma:r]</font color=green> ''da vé' mar''.


== Diachronie ==
{| class="prettytable"
|(2)|| Kement || e || kar || anezhañ || ma || rank || he || gaout || '''da''' || '''bep''' || '''mare'''.
|-
||| [[kement|tant]] || [[R]]<sup>[[4]]</sup> || [[karout|aime]] || [[a|P]].[[pronom incorporé|lui]] || [[ma|que]]<sup>[[4]]</sup> || [[rankout|doit]] || [[POP|le]]<sup>[[1]]</sup> || [[kaout|avoir]] || [[da|à]]<sup>[[1]]</sup> || [[bep|chaque]] || [[mare|moment]]
|-
|||colspan="15" | 'Il ne peut s'en passer, tant il l'aime.'
|-
|||||||||||colspan="15" | ''Léon'', [[Troude (1886)|Troude (1886]]:'passer, 14°)
|}





Version du 23 juin 2022 à 14:04

L'adverbe complexe da bep mare est un adverbe aspectuel itératif.

Son sens compositionnel est /à chaque moment/. On le trouve largement documenté sous ce sens ('continuellement' Rostrenen 1732; 'à tous bout de champ, à chaque instant, continuellement, à toute heure' Troude 1886). Cependant, il a aussi dans certains dialectes, et peut-être plus récemment, le sens de 'de temps en temps, quelquefois, parfois' (NALBB carte 79, Bouzec & al. 2017:133).


Morphologie

composition

Cet adverbe complexe est composé de la préposition da 'à', qui provoque une lénition sur le quantifieur pep 'chaque' qui quantifie sur le nom mare 'moment'.


variation dialectale

En cornouaillais de l'est maritime, da bep mare a grammaticalisé. Il signifie 'de temps en temps', et non pas 'à chaque instant'. Cet adverbe n'y est donc pas compositionnel. Bouzec & al. (2017:133) donne à Bannalec [da bep 'ma:r], mais une forme mutée à Riec [da ve 'ma:r] da vé' mar.


Diachronie

(2) Kement e kar anezhañ ma rank he gaout da bep mare.
tant R4 aime P.lui que4 doit le1 avoir à1 chaque moment
'Il ne peut s'en passer, tant il l'aime.'
Léon, Troude (1886:'passer, 14°)