Concordance négative dans les parlers français : Différence entre versions

De Arbres
Aller à : navigation, rechercher
(Concordance négative dans d'autres variétés de français)
(La concordance négative en français)
Ligne 3 : Ligne 3 :
  
  
La concordance négative, si elle est agrammaticale en français standard, n'en est pas moins répandue dans les parlers français.
+
=== concordance négative en français de Basse Bretagne ===
 
 
 
 
=== [[Bretonnisme|Bretonnismes]] ===
 
  
  
Ligne 19 : Ligne 16 :
 
=== Concordance négative dans d'autres variétés de français ===  
 
=== Concordance négative dans d'autres variétés de français ===  
  
 +
Il est clair qu'en Basse Bretagne, ces tournures si proches de la [[la négation|règle bretonne de calcul de la négation]], sont des [[Bretonnisme|bretonnismes]].
 +
Cependant, il serait faux de penser que cette concordance négative n'apparaît en français que sous l'influence de la langue bretonne.
  
Cependant, il serait faux de penser que cette concordance négative apparaît en français uniquement sous l'influence de la langue bretonne.
+
Ainsi, exemple parmi d'autres, le très normatif Etienne Molard (1803) note des exemples de concordance négative en français de Lyon du XIX°. Il recommande fermement de ne pas les utiliser, ce qui suggère immédiatement que leur emploi était usuel:  
 
 
Ainsi, exemple parmis d'autres, le très normatif Etienne Molard note des exemples de concordance négative en français de Lyon du XIX°. Il recommande fermement de ne pas les utiliser, ce qui suggère que leur emploi était usuel:  
 
  
 
   Molard (1803:166):
 
   Molard (1803:166):

Version du 20 janvier 2010 à 21:58

La concordance négative en français

concordance négative en français de Basse Bretagne

L'emploi de multiples négations est un des traits distinctifs du français de Basse Bretagne:


Ah, non, des haricots, cette année j'ai pas eu aucun. (Henri P., Tremeven)
Oui des fois il y avait un an j'allais pas aucun jour à l'école. (Marjan Mao, Ergue Gaberic, son)


Concordance négative dans d'autres variétés de français

Il est clair qu'en Basse Bretagne, ces tournures si proches de la règle bretonne de calcul de la négation, sont des bretonnismes. Cependant, il serait faux de penser que cette concordance négative n'apparaît en français que sous l'influence de la langue bretonne.

Ainsi, exemple parmi d'autres, le très normatif Etienne Molard (1803) note des exemples de concordance négative en français de Lyon du XIX°. Il recommande fermement de ne pas les utiliser, ce qui suggère immédiatement que leur emploi était usuel:

 Molard (1803:166):
 
 "Rien. [...] Ce mot n'admet point la négation pas. 
 Ainsi Racine eu tort de dire, dans Les Plaideurs: 
 
 On ne veut pas rien faire ici qui vous déplaise.
 
 Les femmes savantes de Molière vouloient chasser leur servante pour avoir 
 fait cette faute:
 
 De pas mis avec rien, tu fais la récidive,
 C'est, comme on te l'a dit, trop d'une négative."

Références

  • Molard Etienne, 1803. Dictionnaire grammatical du mauvais langage; ou recueil des expresions et des phrases vicieuses usitées en France, et notamment à Lyon, free e.book, Imprimerie Librairie place des terreaux, maison de Saint Pierre.