Différences entre les versions de « Chom »

De Arbres
Ligne 82 : Ligne 82 :
|||colspan="4" | 'Pour ne pas attendre trop longtemps.'
|||colspan="4" | 'Pour ne pas attendre trop longtemps.'
|}
|}


=== ''chom yac'h, chom klañv'' ===
=== ''chom yac'h, chom klañv'' ===
Ligne 114 : Ligne 115 :
|||||colspan="4" | [[Press (1986)|Press (1986]]:208), citant [[Trépos (2001)|Trépos (1974]]:121)
|||||colspan="4" | [[Press (1986)|Press (1986]]:208), citant [[Trépos (2001)|Trépos (1974]]:121)
|}
|}
=== ''chom peoc'h da X'' ===
{| class="prettytable"
|(5)|| Kerz ||da bourmen, ||marmouz, || ha '''chom peoc'h din'''!||||''Léon'', [[Seite & Stéphan (1957)|Seite & Stéphan (1957]]:75)
|-
| || [[kerzhout|va]]|| [[da|pour]] <sup>[[1]]</sup> [[pourmen|promener]] ||singe || [[&|et]] reste [[peoc'h|paix]] || [[da|à]].[[pronom incorporé|moi]]
|-
|||colspan="4" |'Va voir là-bas si j'y suis, coco, et fiche moi la paix!'
|}





Version du 19 avril 2018 à 09:21

Le verbe chom signifie 'rester', dans son sens spatial ou de persistance d'un état. C'est un verbe inaccusatif.


(1) Ur re bennak, koulskoude, zo chomet en tier...
un ceux quelconque cependant R est resté dans.le maison
'Quelques-uns, cependant, sont restés dans les maisons...'
Trégorrois, Berthou (1985:78)


Morphologie

Après une lénition, la consonne initiale peut apparaître voisée, ce qui est parfois visibilisé en graphie.


(2) Ne jom anezi nemed he hloh Maria Pia hag a heller gweled (...).
ne1 reste de.elle seulement sa cloche Maria Pia que R peut.IMP voir
'Il ne reste d'elle que sa cloche Maria Pia que l'on peut voir.'
Léonard, Seite (1998:50)


variation dialectale

Le verbe chom, 'rester', se trouve en vannetais sous la forme chomel, c'est-à-dire avec le suffixe verbal infinitif -el.


(3) Lod-kaer a vehe gwell gete chomel amañ...
certain-beau R serait mieux avec.eux rester ici
'Un bon nombre aimerait mieux rester ici.' Vannetais, Herrieu (1994:57)


En Léon, on trouve parfois une voyelle /u/.


(4) ... pa zéo guir pénaos hini eus ar famil al n'hint ket é poan da choum ébars.
quand+C est vrai que N de le famille autre ne1'sont pas dans peine pour1 rester dedans
'... car aucun des membres de la famille ne souhaite rester dans la ferme.'
Breton 1905 (Plouider), Burel (2012:198)

Syntaxe

sélection de l'auxiliaire

Le verbe chom se trouve avec les deux auxiliaires kaout/endevout et bezañ. Guillevic & Le Goff (1986:47) relie le choix de l'auxiliaire à un état (bezañ) ou d'une action (kaout/endevout). La différence n'est pas toujours limpide.


(1) e beñ 'm eus chomet klañv getoñ.
'1SG ai resté malade avec.lui
'Eh bien, j'en suis tombé malade.' Haut-vannetais, Louis (2015:278)

Expressions

chom hep

(1) evit chom hep gortoz re Kerrain (2001)
pour rester sans attendre trop
'Pour ne pas attendre trop longtemps.'


chom yac'h, chom klañv

(2) Penaos e vehe dezhe chomel yac'h ?
comment R serait à.eux rester sain
'Comment pourraient-t-ils rester en bonne santé? (dans ces conditions?)' Vannetais, Herrieu (1994:97)


(3) Skuiz-maro eo; war-bouez chom klañv ema.
fatigué-mort est sur-poids rester malade est
'Il est très fatigué, il est sur le point de tomber malade.' Ar Merser (2009:585)


chom berr

(4) Ar marc'hadour roñseed, hag a oar e vicher koulskoude, a chomas berr da laerezh anezhañ.
le march.and chevaux C R sait son métier cependant R resta court pour voler P.lui
'Le marchand de chevaux, qui connait pourtant son métier, n'a pu le voler.'
Press (1986:208), citant Trépos (1974:121)


chom peoc'h da X

(5) Kerz da bourmen, marmouz, ha chom peoc'h din! Léon, Seite & Stéphan (1957:75)
va pour 1 promener singe et reste paix à.moi
'Va voir là-bas si j'y suis, coco, et fiche moi la paix!'