Ca.

De Arbres
Aller à : navigation, rechercher
  • Ca.: Buhez an Itron Sanctes Cathell,
Aman ez deraov buhez an itron sanctes Cathell guerhes ha merzeres en Brezonec neuez Imprimet, e Cuburien, euit Bernard de Leau, peheny a chõ e Montrolles, voar pontz Bouret: en bloaz m.d.lxxvi.
[Ici commence la vie de madame sainte Catherine, vierge et martyre, en breton ; nouvellement imprimée, à Cuburien, pour Bernard de Leau, qui demeure à Morlaix, sur le pont Bouret : en l’an 1576.]


texte moyen breton en prose, Morlaix 1576, dont il existe un seul exemplaire, conservé à la BnF (BnF, Rés. J-3007)


 Courouau (2008):
 "Ce petit opuscule (31 pages) comprend 35 paragraphes en prose dont vingt-cinq sont directement empruntés, selon Émile Ernault qui en a procuré une édition (1887), à Jacques de Voragine (§ 3 à 27)."


histoire éditoriale

  • Loth, J. 1890c. Chrestomathie bretonne: (armoricain, gallois, cornique), Emile Bouillon, Paris. texte.
 "L'original se trouve à la Bibliothèque Nationale sous la cote J 3007 réserve (inventaire). Ce volume de 31 pages non numérotées a été imprimé au couvent de Saint-François-de-Cuburien, en 1576. Des mêmes presses est sorti un autre texte breton dont nous donnons plus bas un extrait. Le texte de cette Vie de sainte Catherine a été publié avec une traduction par M. Ernault dans la Revue celtique, vol. VIII, n°» 1 et 2, pp.76-95. 
 M. Ernault a cru devoir reproduire le texte tel quel avec ses nombreuses fautes d'impression, en en rectifiant toutefois quelques-unes en note. Il va sans dire que le même scrupule ne nous était pas permis. Nous donnons le texte aussi correct qu'il nous a été possible, et en renvoyant en note la version de l'original. La division en paragraphes est due à M. Ernault.
 Suivant M. Ernault, la Vie bretonne serait une version de la Vie latine de sainte Catherine dans la Légende dorée de Jacques de Voragine, à partir du § 3. C'est en réalité une traduction plus ou moins exacte de la rédaction latine, depuis le commencement jusqu'à la fin (1)."

à propos


voir la liste complète des corpus anciens et gloses