Différences entre les versions de « Brozh »

De Arbres
m (Remplacement de texte — « colspan="10" » par « colspan="15" »)
 
(11 versions intermédiaires par le même utilisateur non affichées)
Ligne 1 : Ligne 1 :
Le nom ''brozh'' dénote une 'jupe'. Au Sud-Est du vannetais, cela peut aussi dénoter une 'robe'.
Le nom ''brozh'' dénote une 'jupe'. Au Sud-Est du vannetais, ce nom peut aussi dénoter une 'robe'.
 
 
{| class="prettytable"
|(1)|| Me || || garfe || mat || ma || nefe || tout || a || '''brozioù''' || chakodoù.
|-
||| [[pfi|moi]] || [[R]]<sup>[[1]]</sup> || [[karout|aimerait]] || [[mat|bien]] || [[ma(r)|si]] || 3.[[kaout|aurait]] || [[tout]] || [[art|le]] || jupe.[[-ioù (PL.)|s]] || [[chakod|poche]].[[-où (PL.)|s]]
|-
|||colspan="15" | 'J'aimerais bien si toutes nos jupes avaient des poches.'
|-
|||||colspan="15" | ''Cornouaillais (Locronan)'', [[A-M. Louboutin (10/2021)]]
|}




Ligne 6 : Ligne 17 :
=== répartition dialectale ===
=== répartition dialectale ===


La carte [http://sbahuaud.free.fr/ALBB/Kartenn-040.jpg 40] de l'[[ALBB]] documente la variation de la traduction du français ''jupe''. Le nom donné est très majoritairement ''brozh''. On voit qu'en Léon, le nom utilisé est ''[[lostenn]]''. Quelques îles et zônes côtières, au Nord comme au Sud, on retenu la forme maintenant archaïsante ''kotilhonenn'' empruntée au français ''cotillon''.  
La carte [http://sbahuaud.free.fr/ALBB/Kartenn-040.jpg 40] de l'[[ALBB]] documente la variation de la traduction du français ''jupe''. Le nom donné est très majoritairement ''brozh''. On voit qu'en Léon, le nom utilisé est ''[[lostenn]]''. Quelques îles et zones côtières, au Nord comme au Sud, ont retenu la forme maintenant archaïsante ''kotilhonenn'' empruntée au français ''cotillon''.  
Le guérandais montre l'[[emprunt]] au français ''jup''.
Le guérandais montre l'[[emprunt]] au français ''jup''.


Ligne 18 : Ligne 29 :


{| class="prettytable"
{| class="prettytable"
| (2) ||ar || '''vrozh''' ||don
|(2)|| ar || '''vrozh''' || don
|-
|-
||| [[art|le]]<sup>[[1]]</sup> || jupe || [[don|profond]]  
||| [[art|le]]<sup>[[1]]</sup> || jupe || [[don|profond]]  
|-
|-
|||colspan="4" | 'le jupon' ||||||||''Cornouaillais de l'Est (Riec)'', [[Bouzeg (1986)|Bouzeg (1986]]:II)
|||colspan="15" | 'le jupon'  
|-
|||||||||colspan="15" | ''Cornouaillais (Riec)'', [[Bouzeg (1986)|Bouzeg (1986]]:II)
|}
|}



Version actuelle datée du 23 juin 2022 à 14:22

Le nom brozh dénote une 'jupe'. Au Sud-Est du vannetais, ce nom peut aussi dénoter une 'robe'.


(1) Me garfe mat ma nefe tout a brozioù chakodoù.
moi R1 aimerait bien si 3.aurait tout le jupe.s poche.s
'J'aimerais bien si toutes nos jupes avaient des poches.'
Cornouaillais (Locronan), A-M. Louboutin (10/2021)


Morphologie

répartition dialectale

La carte 40 de l'ALBB documente la variation de la traduction du français jupe. Le nom donné est très majoritairement brozh. On voit qu'en Léon, le nom utilisé est lostenn. Quelques îles et zones côtières, au Nord comme au Sud, ont retenu la forme maintenant archaïsante kotilhonenn empruntée au français cotillon. Le guérandais montre l'emprunt au français jup.

La carte 40 concerne la traduction de 'robe'. Le nom brozh est donnée au Sud-Est du vannetais.


Expression

'jupon'

(2) ar vrozh don
le1 jupe profond
'le jupon'
Cornouaillais (Riec), Bouzeg (1986:II)