Breur : Différence entre versions

De Arbres
Aller à : navigation, rechercher
 
Ligne 7 : Ligne 7 :
 
||| [[mont|allez]] ||[[da|pour]]<sup>[[1]]</sup> [[gwelout|voir]]|| [[ma|si]]<sup>[[4]]</sup> ||  [[emañ|est]] [[degouezhout|arrivé]]|| [[POSS|votre]]<sup>[[3]]</sup> frère  
 
||| [[mont|allez]] ||[[da|pour]]<sup>[[1]]</sup> [[gwelout|voir]]|| [[ma|si]]<sup>[[4]]</sup> ||  [[emañ|est]] [[degouezhout|arrivé]]|| [[POSS|votre]]<sup>[[3]]</sup> frère  
 
|-  
 
|-  
||| colspan="10" | 'Allez voir si votre frère est venu (aujourd'hui).'||||||''Scaër/Bannalec'', [[H. Gaudart (04/2016b)]]
+
|||colspan="10" | 'Allez voir si votre frère est venu (aujourd'hui).'
 +
|-
 +
|||||||colspan="10" |''Scaër/Bannalec'', [[H. Gaudart (04/2016b)]]
 
|}
 
|}
  

Version actuelle datée du 26 avril 2021 à 15:02

Le nom breur est un nom de parenté. Il dénote un 'frère' au sens familial ou religieux.


(1) Kit da wel ma 'ma digouet ho preur.
allez pour1 voir si4 est arrivé votre3 frère
'Allez voir si votre frère est venu (aujourd'hui).'
Scaër/Bannalec, H. Gaudart (04/2016b)


Morphologie

variation dialectale

La carte 41 de l'ALBB documente la variation dialectale des traductions pour 'mon frère'. Pour le haut-vannetais du XXI°, Delanoy (2010) donne brér, et uniquement au sud d'une ligne Languidic - Pluvigner, bror.


nombre

Le pluriel de breur est le pluriel irrégulier breudeur. La carte 42 de l'ALBB documente la variation dialectale de ce pluriel.


dérivation

Le préfixe lez- obtient les relations par remariage sur les noms de parenté. Il obtient ainsi lezvreur 'beau-frère'.

Le 'beau-frère (mari de la soeur, frère de la femme)' est appelé breur kaer. En dialecte de Vannes, breurek dénote indifféremment le 'demi-frère' ou le 'beau-frère' (Izard 1965:95). Pour le haut-vannetais du XXI°, Delanoy (2010) donne bréreg 'beau-frère'.


Diachronie

Izard (1965:94) donne le moyen breton breuzr, le cornique broder et le gallois brawd. Delanoy (2010) renvoie à Schrijver (1995:209).


Bibliographie

  • Karl, Raimund. 2006. 'Siedlungen und Sozialstruktur im eisenzeitlichen Wales', Keltische Forschungen 1, 73–147.